Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'ivoire: Le Mouvement Africain pour la Liberté du CONtinet (M.A.L.CON) écrit au secretaire général de l'onu

le Vendredi 10 Juin 2011 à 19:50 | Lu 499 fois

Nous trouvons tout simplement que l’onuci essaye de distraire l’opinion publique nationale et internationale en cachant et en couvrant tout ce qui se passe en côte d’ivoire sinon pourquoi voudrait-elle a chaque fois ouvrir des enquêtes connaissa



Monsieur le secrétaire Général de L’ONU ,

Le Mouvement Africain pour la Liberté du CONtinet (M.A.L.CON) , une fois de plus vient très respectueusement auprès de votre haute personnalité vous interpellez sur la situation qui prévaut en côte d'ivoire actuellement.

Le but principal de cette organisation(ONU) étant de Maintenir la paix et la sécurité internationales en (prenant des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d'écarter les menaces à la paix et de réprimer tout acte d'agression ou autre rupture de la paix, et réaliser, par des moyens pacifiques, conformément aux principes de la justice et du droit international, l'ajustement ou le règlement de différends ou de situations, de caractère international, susceptibles de mener à une rupture de la paix),vous informe que la dite paix est menacée en Côte d'ivoire depuis 2002 jusqu'à nos jours.

Le Mouvement Africain pour la Liberté du CONtinet (M.A.L.CON) dénonce ainsi votre partialité dans la résolution des conflits en ce qui concerne les pays africains. Nous constatons avec regret que cette organisation qui est sensée oeuvrée pour la paix et la stabilité politique est devenue un instrument de déstabilisation. Sous le fallacieux prétexte d'installer la démocratie, les pays africains sont bombardés tous les jours et les victimes mis sous le compte des sois disants dictateurs au pouvoir, nous constatons également que vous n'agissez que dans des pays au sous-sol riche et stratégiquement positionnés ; sinon expliquez moi pour quelle raison depuis aucune résolution n'est voté pour le Burkina-faso qui fait face a de nombreux mutineries qu'il y est installé jusqu'aujourd'hui.

Monsieur le secrétaire générale en tant que citoyen du monde comme vous et président d'un Mouvement Africain je voudrais savoir pourquoi votre représentation en Côte d'Ivoire tarde de publier un vrai rapport détaillé avec les chiffres a l'appuis de tous les exactions commises en côte d'ivoire depuis 2002, et celles de l'après crise post-électorale. HRW, Amnesty international et bien d'autre organisation ont publié des rapports sur la situation d'après crise post électorale en côte d’ivoire, d’après eux les pro-gbagbo sont toujours persécutés, la chasse à l’homme continue, des exécutions sommaires, pillages et viols mises aux compte de la nouvelle armée qui reste impunie jusqu'à nos jours, n’est ce pas ce que vous appelez crime contre l’humanité ? Qu’attendez-vous pour traduire les commanditaires à la cour de justice internationale, ah non ce ne sont pas les partisans de GBAGBO Laurent, tant mieux.

Monsieur Guillaume Ngefa, de la division des droits de l'Homme de l'Onuci, lors d’une conférence de presse a Abidjan a déclaré être préoccupé par les multitudes incidents violents conduit par les forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), il a déploré l’utilisation de l’arme lourde pour le maintien de l’ordre, alors que sauf erreur de ma part une résolution a été votée interdisant l’utilisation de l’arme lourde en côte d’ivoire, je préciserai même ici que vous êtes allés jusqu'à faire recoure a l’utilisation des hélicoptères de guerre MI24 et autres pour bombarder a Abidjan afin que cette résolution soit respecter, mais qu’en est-il aujourd’hui que GBAGBO Laurent n’est plus aux commandes ?

Nous trouvons tout simplement que l’onuci essaye de distraire l’opinion publique nationale et internationale en cachant et en couvrant tout ce qui se passe en côte d’ivoire sinon pourquoi voudrait-elle a chaque fois ouvrir des enquêtes connaissant déjà les coupables. Si les armes lourdes circulent encore a Abidjan qu’attend elle pour bombarder les utilisateurs de ces engins, monsieur, nous ne voudrions pas faire parti de ceux qui aujourd’hui pensent que vous n’êtes pas impartiale dans vos actions.

Revenant sur le cas Libyen, le Mouvement Africain pour la Liberté du CONtinet (M.A.L.CON) voudrai vous faire savoir que la force canonnière n’est pas toujours la meilleurs, sous le même prétexte de vouloir instauré la démocratie, une autre résolution a été vote et les Libyens sont aujourd’hui sous le feu des bombardement de l’OTAN, pourquoi ne cherchez vous pas a chaque fois de diligenter une enquête au lieu de bombarder les civils ? je vous invites a bombarder en Syrie et le Yémen, mais comme c’est pas le continent africain c’est sans importance, ils ne sont pas des singes sans valeurs comme nous autres africains, merci bien mais sachez que les africains ne sont pas stupides, nous savons très bien a quoi vous jouez mais comme c'est la loi du plus fort qui prévaut, vous êtes très fort et les Africains faibles, nous vous disons tout simplement d'aller de l'avant.

Thierry MALCON
Mouvement Africain pour la Liberté du CONtinet (M.A.L.CON)
E-mail : malcon_africa@yahoo.fr

Vendredi 10 Juin 2011
Vu (s) 499 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !