Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire,justice : ADO fait le ménage

le Jeudi 25 Octobre 2012 à 09:47 | Lu 1190 fois



Côte d'Ivoire,justice : ADO fait le ménage
C’est ce qu’on appelle prendre le taureau par les cornes. Le gouvernement ivoirien a rendu publique l’information sur la suspension d’une dizaine de magistrats dont la moralité est jugée douteuse. Ce sont des mesures conservatoires en attendant que les enquêtes diligentées par les services compétents précisent les faits reprochés à ces hommes de lois. Nul doute que les faits sont graves sinon, le gouvernement n’aurait pas pris le risque de communiquer sur un sujet aussi sensible : la corruption au sein du corps judiciaire.

La corruption est une des plaies qui minent les démocraties africaines et le fer de lance de toute lutte anticorruption repose principalement sur la volonté politique des gouvernants, s’appuyant sur une justice crédible et indépendante. Quel était le visage de la justice ivoirienne avant et pendant la crise postélectorale ? Difficile de répondre avec certitude à cette question. Une chose est sûre, les nouvelles autorités ivoiriennes savent quelle justice elles veulent pour en faire un des piliers de la réconciliation et de la reconstruction nationales. Cette décision traduit la volonté du gouvernement de s’attaquer à l’hydre de la corruption de façon générale et la justice n’y échappe pas.

Les animateurs de cette institution sont au carrefour de la lutte contre la corruption parce qu’ils disent le droit en dernier recours et il est impérieux que ceux-ci soient exemplaires et irréprochables. Il faudra cependant éviter de verser dans une chasse aux sorcières qui ne dit pas son nom. Ce n’est donc pas un hasard si les ONG de défense et de promotion des droits humains appellent à une enquête impartiale pour garantir les droits des suspects.

Tout en garantissant aux Ivoiriens qu’il n’y aura plus jamais d’intouchables en Côte d’Ivoire. Une justice transitionnelle propre et indépendante, tel semble être le credo du nouveau pouvoir. C’est une mission difficile dans un pays qui a tant de plaies à cicatriser. A un moment où les investisseurs reprennent le chemin d’Abidjan, l’assainissement de la maison justice pourrait renforcer la confiance dans les milieux d’affaires dont les ardeurs sont souvent réfrénées par les paiements illégaux en cas de conflit. Dans cette optique, ce ménage au sein de la justice pourrait avoir des effets bénéfiques pour tout le pays.

© Le Pays : Abdoulaye TAO

Jeudi 25 Octobre 2012
Vu (s) 1190 fois



1.Posté par GILBERT KITA le 25/10/2012 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je demande aux journaleux du PAYS de s'occuper des affaires du BURKINA. tout le monde sait en afrique que le BURKINA est la terre de toutes les rebellions sur le continent . ce torchon prend le malin plaisir de toujours faire l'apologie des actions du natif du BURKINA à nous imposé par la france. C'est vrai que les ivoiriens sont en ce moment
désunis,mais notre lucidité est restée intacte

2.Posté par traore le 25/10/2012 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE JOUR VIENT ET C'EST CERTAIN OU LE BAKANA ET TOUT SES FILS AURONT A RENDRE COMPTE AU PEUPLE DE COTE D'IVOIRE QUE CEUX QUI ONT DES OREILLES ENTENDENT

3.Posté par traore le 25/10/2012 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DEMANDER AU BON DIEU DE CHANGER VOTRE TERRE QUI EST A L'IMAGE DE VOTRE CŒUR.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !