Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : vers un second tour Gbagbo-Ouattara

L'Afrique en mouvement - Média Libre - Afrik53.com le Mercredi 3 Novembre 2010 à 19:19 | Lu 779 fois



Côte d'Ivoire : vers un second tour Gbagbo-Ouattara
La Côte d'Ivoire se dirige vers un second tour Gbagbo-Ouattara. Après dépouillement de plus de la moitié des suffrages mercredi après-midi, le président sortant Laurent Gbagbo, 65 ans, arrive en tête du premier tour de la présidentielle de dimanche, avec près de 37% des voix. Il est suivi de près par l'ancien premier ministre Alassane Ouattara, 68 ans (34%). La Commission électorale indépendante (CEI) est en principe tenue de proclamer les résultats provisoires complets d'ici à mercredi soir.

Le troisième candidat, l'ancien président Henri Konan Bédié (Parti démocratique de Côte d'Ivoire), est pour l'heure nettement devancé, avec environ 27% des voix. Si, comme ces premières tendances le laissent présager, aucun candidat n'obtient la majorité absolue dès le premier tour, un second tour est prévu le 28 novembre pour départager les deux candidats arrivés en tête.


Abidjan retient son souffle

Dans le district de la capitale économique Abidjan, Laurent Gbagbo (candidat de «La majorité présidentielle»), se taille pour l'instant la part du lion avec plus de 50% des voix dans les quatre «communes» de la capitale économique dont les résultats ont été proclamés (Yopougon, Attécoubé, le Plateau et Cocody). Selon ces données partielles, Alassane Ouattara (chef du Rassemblement des républicains) reste maître dans son fief, le nord du pays, tout comme Henri Konan Bédié l'est dans le centre, notamment dans la capitale politique Yamoussoukro.

Sans cesse repoussé depuis 2005, le scrutin est censé clore une décennie de crise politico-militaire en Côte d'Ivoire. Mardi, la lenteur de la CEI à annoncer de premiers résultats a alimenté la crainte de violences post-électorales. Le chef des armées ivoiriennes, le général Philippe Mangou, s'est exprimé à la télévision pour appeler les habitants à garder leur calme.

Pour l'instant, aucun camp ne conteste les premiers résultats. Le Conseil de sécurité de l'ONU a bien noté des «irrégularités mineures» dans le déroulement de l'élection, mais sans que celles-ci n'entachent véritablement le scrutin, a indiqué son président, l'ambassadeur britannique Mark Lyall Grant. «Le scrutin s'est déroulé dans un environnement pacifique ( ...), aucune violation majeure des droits de l'homme n'a été enregistrée», a souligné mercredi Choi Young-jin, représentant spécial de l'ONU dans le pays.


Média Libre - Afrik53.com
Mercredi 3 Novembre 2010
Vu (s) 779 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !