Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire – un gendarme ex-garde du corps d’Affi N’Guessan et sa femme tués

le Jeudi 6 Mars 2014 à 09:40 | Lu 2046 fois



« Une source m’informe que l’ex garde du corps d’ AFI jusqu’ au 11 avril 2011 du nom de Adobi Grégoire, gendarme de profession à été abattu ainsi que son épouse à leur domicile de la Riviera.
Les enfants étaient à l’ école ce matin quand à eu lieu l’assassinat. C’est la consternation totale. Paix à leurs âmes ». Voilà ce révélait Joël Curtis hier sur son mur FB.

Ces fait sont très graves. Dans une république dotée d’une Constitution, de lois, d’une justice pour les appliquer, ceci s’appelle un meurtre, même un double assassinat. J’ai guetté toute la journée s’il n’y aurait pas eu de déclaration de la part de son ancien patron Pascal Affi N’guessan pour confirmer ou non cette information. Vers minuit, voyant que rien n’avait filtré, je me suis permis de contacter certaines personnes,de mener une petite enquête au sein de la gendarmerie pour savoir si les faits étaient avérés, si effectivement Mr et Mme Adobi Grégoire ont été assassinés.

Ce matin j’ai eu la réponse, la confirmation que Joël Curtis disait vrai, que ce n’était pas une simple rumeur pour attiser le feu, et je vous livre ce que j’ai pu apprendre. « Les faits malheureusement sont vrais :l’ancien garde de corps de Affi avait conservé le véhicule qu’il avait avant la crise, véhicule de service, et ce matin là, monsieur était dans la chambre encore quand Madame a démarré le véhicule pour faire ses courses; c’est alors que des individus armés ont fait irruption dans la cour au moment où le véhicule allait sortir de la maison. Lorsque Monsieur a entendu les discussions dans la cour, il est sorti pour voir ce qui se passait, alors ces hommes ont ouvert le feu, tiré sur Monsieur ensuite sur Madame, avant de s’enfuir à bord de leur véhicule.

» Mes sources sont sûres et bien informées.

Plutôt que de s’occuper dès son retour de chantiers, de veiller à la rapidité de leur avancement, afin faire sortir plus vite les richesses du sol et du sous-sol, Alassane Ouattara ferait bien de prendre enfin les mesures adaptées à la situation de grand banditisme, de corruption et de violence de ses milices armées. L’enquête diligentée pour retrouver les assassins du journaliste Wé Désiré Oué a-t-elle abouti? Plus le temps passe et plus les enquêtes s’éloignent.

D’ailleurs Nahibly va bientôt reprendre vie en accueillant un projet immobilier avec pleins de « logements sociaux ». Il n’y a plus de temps pour enquêter sur un massacre, place maintenant au bétonnage des preuves, avec l’aide de l’Onuci.

Jeudi 6 Mars 2014
Vu (s) 2046 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !