Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire tirs signalés à Grabo « attaque ou auto-attaque » ?

le Lundi 24 Février 2014 à 08:11 | Lu 1313 fois



En attendant que les autorités donnent un bilan officiel des affrontements signalés ce matin à Grabo dans l’ouest de la Côte-d’Ivoire, des gendarmes présents non loin de la zone des combats interrogés, évoquent des morts et des blessés sans pouvoir en donner le nombre. « Au moins quatre personnes sont mortes, dont un soldat des FRCI », aurait indiqué une source militaire a l’AFP.

Un calme précaire règnerait dans la bourgade quadrillée par des gendarmes et des soldats FRCI « venus en renfort », selon des habitants joints par téléphone. Des autorités militaires également citées par la presse évoquent une attaque d’hommes armés venus du Liberia sans donner de précisions sur leur identité. Contrairement à cette version, des observateurs du jeu politique ivoirien parlent « d’un auto-coup » de la part de personnes du pouvoir ou proches du pouvoir du président Alassane Ouattara.

Côte d’Ivoire: La ville de Grabo dans l’Ouest attaquée et assiégée ce dimanche

Tabou- Grabo, la petite ville située dans le Sud-ouest de la Côte d’Ivoire à la frontière avec le Libéria (70 km de Tabou, région de San Pedro), a été attaquée très tôt dans la matinée de dimanche par des inconnus armés, qui l’ont ensuite assiégée, a appris l’AIP de sources concordantes.
« On s’est réveillés avec des tirs », a indiqué le sous-préfet de Grabo, Traoré Djibril, joint au téléphone par l’AIP depuis Tabou, précisant que cet assaut a obligé les populations locales à se terrer chez elles, pour certaines, ou à se réfugier à divers endroits de la ville, pour d’autres.

Plusieurs habitants joints par l’AIP expliquent que les premiers tirs ont été entendus vers 3H du matin dans le village de Faitai (commune de Grabo), avant de s’étendre à la ville.
A Tabou, chef-lieu de département situé à 474 km à l’ouest d’Abidjan, où la nouvelle de cette attaque dans la ville voisine s’est vite répandue, c’est la psychose totale, quand bien même que des habitants vaquent à leurs occupations pour l’heure.

Des combats opposaient en fin de matinée les forces républicaines de Côte d’Ivoire aux assaillants dans la ville de Grabo et aux alentours, a annoncé à l’AIP, le commandant de la brigade de gendarmerie de Tabou. « Les FRCI de Tabou sont parties en renfort à ceux de Grabo. Tout le périmètre de cette localité est bouclé », a-t-il rassuré, avant de préciser que les assaillants sont venus du côté du Libéria.

(AIP)

Lundi 24 Février 2014
Vu (s) 1313 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !