Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : si tu étais un Guéré, que ferais-tu ?

le Mercredi 20 Juin 2012 à 18:18 | Lu 1476 fois



Combien sont-ils déjà, mes frères les Guérés, massacrés, tués, violés, dépouillés, chassés ; ayant fui, la mort, avec la mort dans l’âme, sans espoir, abandonnés, méprisés, parce que rien n’est fait pour les en sortir au plus vite ?

Combien sont-ils mes frères Guérés, les égorgés, mutilés, humiliés, blessés, privés de soin, la mort à leur chevet, comme seul compagnon de fortune, seuls, face à la mort, seuls car abandonnés ?

Je ne sais pas combien ils sont. Ils ont tué 1000 en 2002, ils ont tué 2000 en 2003, ils ont tué 5000 en 2004, auxquels il faut ajouter une multitude massacrée de 2005 à 2011 et hier, avant-hier, et aujourd’hui, puis encore demain, un Guéré tombera, chaque jour, chaque heure, chaque minute. Abandonné, et seul face à la mort, comme si son peuple avait été choisi pour un holocauste.

Alors je ne sais plus combien ils sont et combien ils seront. Je sais seulement qu’ils n’ont rien fait pour mériter une telle mort, gratuite, violente, massive, une mort que rien ne justifie !

En écrivant ces lignes, mon âme pleure et gémit et je dis « Oh Guela », « oh Dieu », Toi qui créa toutes vies, pourquoi donnes-tu la mort à mes frères Guérés, en récompense de leur hospitalité ?

Révolté, écœuré, ivre de rage, je ne peux accepter ce qui arrive à mes frères Guérés. Frères citoyens, frères africains, frères dans la cause, frères abandonnés face aux meurtriers qui partagent la mort à mon peuple frère comme si le Guéré n’avait droit qu’à ça, la mort !

Mes frères n’ont plus le droit d’être chez eux, à Duekoué, chez eux, à Bangolo, chez eux, à Toulepleu, et partout où ils avaient un chez eux, en Côte d’Ivoire. Ils n’ont plus le droit d’entrer à Abidjan pour trouver refuge. Ils n’ont plus le droit d’être refugié au Libéria, au Ghana, au Togo, encore moins en Côte d’Ivoire. Mais où vont-ils alors partir, mes frères condamnés à errer comme des hommes sans terre ni origine ?

Où vont-ils partir ? Mes frères traqués, menacés, tués, pourchassés, et qui doivent encore attendre, que la providence leur vienne au secours !

En attendant, que doivent-ils faire ? Que peuvent faire mes frères Guérés pour ne pas disparaître de la surface de la terre ?

Si tu avais été un Guéré, traqué, humilié, massacré, violée devant frères, époux et enfants, violée devant ceux devant qui ta nudité est sacrée, tué, contraint à faire face à la mort, que ferais-tu ?

Si tu avais été un Guéré, que ferais-tu ? Et si tu n’es pas un Guéré et que le Guéré est ton frère comme il est mien, que ferais-tu ?

Si tu ne pourras rien faire, ne t’avises pas de répondre à cette question. Mes frères ont besoin de mourir dans ton indifférence. Alors ne te moque pas de leur drame, de mon drame ! S’il te plaît.


A Très bientôt.

Hassane Magued

Mercredi 20 Juin 2012
Vu (s) 1476 fois



1.Posté par SHARRON le 20/06/2012 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas Guéré, mais j'ai toujours mal de savoir qu'un "boyoro djan" ordonne la tuerie des Guérés (uburnéen) et puis rien n'y fit. Alors si j'étais Guéré je mènerai le combat qu'il faut pour sauvegarder ma descendance. Mais comme je suis un éburnéen tout comme mes parents Guérés, alors frères je vous invite à fédérer nos énergies pour une victoire sur le "Tampiri" et ses affidés. Je vous demande une seule chose: une prenez pas pour ami l'argent facile comme le font Denis K. Zion et la sulfureuse Oulotto. Alors ensemble, nous serons libres bientôt. Restons forts!

2.Posté par carole le 20/06/2012 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI mon frère HASSANE! Vraiment MERCI ! si seulement tes mots telles des larmes enflammées pouvaient inonder de feu les coeurs de roc de tous nos bourreaux ..... Si seulement.....

3.Posté par michel dagrou le 21/06/2012 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis sidéré de voir un régime de transition soit disant élu aussi
criminel et militarisé que celui du Gl Guéi Robert . Des hommes semblables à des demo,ns en chair descendus dans ce pays avec un seul objectif faire disparaitre les Ivoiriens mais en commençant par l'Ouest. Frère Magued , ceux là nous trouveront sur leur chemin parcequ'on ne peut pas accepter une telle humiliation aussi lontemps. je m'arrète là car ce sera le Nord contre le reste ... wait and see

4.Posté par habituee le 21/06/2012 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsqu'il n'y a plus de larmes le coeur saigné pleure. C'est le signe des êtres compassionnés, de vrais humains.
Comment monter une ONG africaine ?
Comment demander un couloir humanitaire pour nos frères les souffres douleurs du désir de pouvoir de Ouattara.

5.Posté par Saufsi le 22/06/2012 02:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci frère Magued pour ce texte poignant et plein de tristesse. C'est avec les larmes aux yeux et le cœur gonflé de rage,que je n'arrive pas à trouver les mots juste pour répondre à ta question. Mais je suis éburnien donc tout ce qui touche à la côte d'ivoire me touche du plus profond de mon âme.Est-ce qu'il faut être forcement guéré pour exprimer son indignation face aux massacres,aux tueries, aux violes etc...Faitent à ce peuple pour réagir? Allons-nous à ce que ce peuple soit exterminer d'abord avant d'agir?Si j'etais guéré,c'est aussi l'ivoirien dont une partir de moi,alors nous allons agir face aux demons sèmeurs de désolation. Caprice du mouton réaction du berger.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !