Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte-d’Ivoire saison des pluies: Man sinistrée, des habitations inondées «deux disparus»

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 22 Août 2016 à 08:20 | Lu 278 fois

L’eau aurait emporté deux personnes au quartier Libréville, une information encore non confirmée par les autorités.



L’après midi du samedi 20 août a été dramatique pour les populations des quartiers Dioulabougou et Libreville de Man. La pluie n’a pas été tendre avec elles, surtout celles des quartiers Dioulabougou Salgbê et Dioulabougou Texas. Leurs maisons englouties par l’eau, leurs biens matériels complètement inondés, magasins, kiosque et autres constructions pris par la force de l’eau.

Quand nous arrivions sur les lieux, il est 17h15, le constat était plus qu’alarmant, larmes et désolations, cris des sinistrés qui pour la plupart avait un mot à la bouche : « Où allons nous dormir aujourd’hui. Notre maison est en train de partir dans les décombres ». Ces sinistrés ne comprennent toujours pas ce qui a pu se passer pour qu’un tel drame s’abatte sur eux en plein après midi de samedi.

Que s’est-il passé, nous l’ignorons. Mais dans nos investigations, nous sommes tombés sur un ancien du quartier qui nous explique. « J’habite le quartier depuis ma tendre enfance. Nous sommes à côté d’une rivière qui nous sépare du quartier Domoraud et qui passe par le quartier Libreville. Man est rentrée en plein dans les saisons de pluies, parfois dans cette saison, quand les pluies abondent, la rivière sort de son lit et entraine tout sur son passage. Et c’est le cas de cette soirée », relate Zerbo, habitant le quartier. Poursuivant, il dira que cette situation qui parait très surprenante vue que la pluie a commencé vendredi nuit pour s’arrêter dans la matinée du samedi ne pouvait pas causer autant de dégâts si l’eau qui les sépare du quartier Domoraud n’avait pas pris une trajectoire différente.

« Depuis 1994 le pont de Domoraud-Dioulabougou a été construit par Bleu Lainé Gilbert maire d’alors. La rivière avant, avait sa propre trajectoire qui passait dans les quartiers Salgbê et le quartier Texas. Mais depuis la construction du pont, la trajectoire de la rivière a été détournée. Elle a donc laissé son ancienne route. Mais quand il y a de fortes pluies comme celle d’hier (samedi), la rivière sort de son lit et reprend sa trajectoire ancienne qui est aujourd’hui barrée par des maisons et des magasins. Et même devenu l’une des voies principales qui mène au quartier voisin », renchérit notre interlocuteur.

Le nœud du problème on ne peut plus claire, cette rivière qui est à l’intersection de toutes les rivières de Man, est sortie de son lit actuel pour rependre sa trajectoire initiale entrainant ainsi de nombreux dégâts. Même si aucune perte en vie humaines n’a été enregistrée, les dégâts sont énormes quand on sait que ce sont de nombreuse familles qui sont inondées. Cependant si le pont du quartier Domoraud a résisté celui de Libreville a succombé à la force de l’eau, rentrant ainsi dans les cours. Les dernières familles qui ne pouvaient pas sortir à cause de la forte présence de l’eau ont été secourues grâce à la bravoure des riverains qui, à l’aide d’une pirogue, allait les chercher pour les mettre hors du danger.

« Nous n’avons rien compris, j’étais couché dans la maison entrain de regarder ma télé quand l’eau a commencé à envahir ma maison. J’ai éteint la télé pour savoir ce qui se passait. Mais quand je suis sorti j’ai été surpris de voir que ma maison était en train d’être engloutie par les eaux. Les voisins étant dans la même situation, je ne savais que faire. Ce n’est que quelques instants après que des jeunes sont venus me chercher avec une pirogue mes enfants et moi. S’il n’était pas là que seras-je devenu avec mes enfants, mon mari qui était au boulot. Nous avons presque tout perdu, l’eau a complètement inondé notre maison », s’est exprimé dame K.M les yeux larmoyants. Plusieurs biens matériels n’ont pu etre sauvés.

Aux dernières nouvelles, l’eau aurait emporté deux personnes dans le quartier Libréville (nous attendons encore pour être sûr de l’information).

En attendant de trouver des solutions, les populations de ces quartiers et de celui d’autre quartier comme Belleville ou le Quartier 13, ne savent plus à quel saint se vouer. Si d’autres ont trouvé refuge chez certains voisins, certains cherchaient encore où dormir.

Résultat partiel une trentaine d’habitations, et magasins inondés et certains rasés plusieurs familles à la rue. Précisons que ce dimanche matin lors de notre passage sur les lieux du sinistre, l’eau avait repris son cours normal et la circulation avait repris. les autorités locales et administratives ont apporté leur soutien aux familles sinistrées.

Soulignons que cela fait la 4ème, voire la 5ème fois que l’eau de Domauraud-Libréville en passant par Dioulabougou, depuis la construction du pont, sort de son lit pour causer des dégâts. Le dernier sinistre en date remonte à la saison de pluie de 2013.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 22 Août 2016
Vu (s) 278 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !