Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : report du procès de Simone Gbagbo au 6 janvier

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 31 Décembre 2014 à 06:48 | Lu 684 fois

Le procès de l’ex-Première dame Simone Gbagbo a été reporté à la date du 6 janvier prochain. La décision a été prise, ce mardi, après une question de procédure soulevée par l’avocat de la défense.



Alors que le procès de l’ex-première dame, Simone Gbagbo, débute depuis vendredi dernier, il a été reporté, ce mardi, à la date du 6 janvier prochain par le président de la Cour d’assises d’Abidjan, Taïrou Dembélé, rapporte Abidjan.net. Cinq co-accusés, présentés comme des miliciens, devaient se présenter, ce mardi, à la barre du tribunal d’Abidjan. Leur avocat, Maître Blédé Dohora, s’est plaint que la défense « n’a même pas encore eu accès à leur dossier », le parquet n’ayant pas « fourni à temps le dossier à la défense ».

« Ce n’est pas une faveur mais un droit »

« Afin de mener un procès équitable, le droit de la défense doit être respecté. Ce n’est pas une faveur mais un droit. La cour vous invite à satisfaire cette obligation », a indiqué le président de la Cour Taïrou Dembélé à l’avocat général, représentant le parquet.

Simone Gbagbo est jugée, en compagnie de 82 dignitaires de l’ancien régime, pour son rôle présumé dans la crise post-électorale de 2010-2011. La bonne tenue de ce procès est un test pour le gouvernement ivoirien qui assure que la Côte d’Ivoire est capable de rendre un jugement équitable, alors que la Cour pénale internationale (CPI) réclamait le transfèrement de la femme de Laurent Gbagbo à La Haye.

Des dignitaires de l’ancien régime étaient présents dans la salle pour soutenir les accusés, notamment le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan qui est aussi accusé dans ce procès, ainsi que Richard Dakoury-Tabley, l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Afrik.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 31 Décembre 2014
Vu (s) 684 fois



1.Posté par samba le 31/12/2014 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces gens là se ridiculisent eux-mêmes ,parce que ,s'ils croient qu'ils prendront cette parodie de justice pour pouvoir faire du chantage aux autres cadres et militants du FPI qui ne sont pas achêtables comme cet AFFI et ses amis en voulant juger tous ces ivoiriens emprisonnés qu'ils appellent PRO-GBAGBO ,alors cela sera une perte de temps parce que cela n'enverra jamais ces militants ,cadres du FPI et le reste du peuple a abdiquer à vos conneries parce que nous vous voyons comme nos bourreaux et qu'en voulant faire passer vos victimes pour des bourreaux sous nos yeux pour vous décupabiliser pour en faire des victimes des criminels sur ce même peuple que vous continuez à tuer dépuis 2002 ,alors dites vous chers français et alliés ivoiriens que cela vous est déjà préjudiciable parce que ni aujourd'hui ni demain vous arriverez à tromper ce peuple comme vous trompez les non ivoiriens qui jusqu'aujourd'hui vous ont cru dans votre sale besogne d'assassinat.

2.Posté par samba le 31/12/2014 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelle honte !
si vous connaissez la honte ,liberer tous ces ivoiriens qu'arbitrairement vous aviez emprisonnés sinon tout ce folklore sera nul et nul effet chers rebelles blancs et accolites ivoiriens.

3.Posté par samba le 31/12/2014 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quelle honte !
si vous connaissez la honte ,liberer tous ces ivoiriens qu'arbitrairement vous aviez emprisonnés sinon tout ce folklore sera nul et nul effet chers rebelles blancs et accolytes ivoiriens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 07:43 Hommage à une Femme Digne d’Afrique

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !