Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : que veut finalement la Résistance ivoirienne ?

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 13:15 | Lu 1627 fois



Cette question se pose à la Révolution Permanente à la lecture des commentaires de certains Résistants aux articles et chroniques publiés par les acteurs de la guérilla médiatique que nous avons engagée depuis maintenant un peu plus de 12 mois.

D’aucuns semblent dirent qu’ils ne croient plus en une action de libération de la Côte d’Ivoire. D’autres estiment que nous ne faisons que parler sans agir. Certains envoyés de l’ennemi, camouflés dans la peau de Patriotes leur emboîtent le pas.

Alors nous nous posons la question : que veulent finalement ces Patriotes ou Résistants qui ne veulent pas que nous affaiblissions l’ennemi par la communication tranchante, qui en ont marre qu’on dénonce les dérives génocidaires de façon répétitive, qui s’offusquent à l’idée que nous préparions les esprits à l’ultime combat, qui s’énervent lorsque nous étalons les incongruités et les inconséquences de la France roublarde et méprisante, tout ça, sous le fameux prétexte qu’il n’y aurait pas d’action de libération sur le terrain ?

Ces éternels grognons qui prendront la poudre d’escampette lorsque les choses sérieuses commenceront, se souviennent-ils que c’est par la communication, là encore mensongère, que l’imposture a recruté ses alliés africains et occidentaux et que c’est par la même communication qu’elle a semé la confusion dans l’esprit de la communauté dite internationale lorsqu’il s’est agi de proclamer les résultats de l’élection présidentielle de 2010 ?

Est-ce que nos frères de lutte sont conscients que par la seule communication, nous avons érodé à plus 80% la capacité de nuisance de l’ennemi et qu’aujourd’hui, l’opinion largement majoritaire a basculé dans le camp de la Vérité qui est le nôtre ?

Il n’y a qu’à écouter les questions posées aujourd’hui par les journalistes et hommes publics africains et occidentaux qui nous trainaient hier dans la boue en se nourrissant du mensonge grossier propagé par l’ennemi, pour comprendre que nous avons déjà gagné le combat dans l’esprit des gens, avec nos plumes et la magie des faits.

Alors que voulez-vous ?

Vous voulez que sans avoir communiqué au préalable de façon soutenue, sans avoir dénoncé, sans avoir insisté mille et une fois sur les faits et les actes odieux, intolérables et inacceptables qui causent la mort des uns, l’humiliation des autres et le maintien en exil de la multitude, que les dignes fils de la Côte d’Ivoire débarquent avec le sabre entre les dents pour venir en finir avec un régime totalitaire et génocidaire dont le monde entier penserait alors tout le bien parce qu’il aurait donné cette fausse image de lui sans qu’en retour, nous n’ayons au préalable à le dénoncer ?

Pourquoi n’apprenons-nous pas de nos erreurs passées ?

Je me souviens qu’avant les élections de 2010, dans des cercles fermés, j’insistais sur la nécessité d’une communication incisive parce que les opinions sont tranchées et que celui qui aura l’avantage d’en inverser une bonne partie de se côté, aura la faveur d’un jugement de tolérance.

Je me souviens encore avoir insisté que le refus des rebelles de désarmer avant les élections, obéissait à une logique d’en découdre par les armes et que les élections qu’ils allaient truquer avec la complicité de Nicolas Sarkozy et ses alliés corrompus d’Afrique, seraient le bon prétexte pour semer la mort, mais que la victoire dans une telle guerre était d’abord une victoire dans l’opinion.

Et que n’ai-je pas proposé d’autre en termes de technologies, d’approche, d’orientation de la communication ?

Mais nos agrégés des universités et professeurs émérites savaient tout et croyaient que la communication venait justifier a posteriori les actes déjà posés.

Le résultat, chacun le vit aujourd’hui, chaque jour, à sa manière. Ivoiriens comme non Ivoiriens, amis comme ennemis du peuple de Côte d’Ivoire.

C’est pourquoi je voudrais en avoir le cœur net : que veulent ces Résistants et où ont-ils appris qu’il faut agir avant de communiquer car communiquer avant d’agir serait nuisible au combat révolutionnaire que nous menons avec notre intelligence, notre amour pour l’Afrique, notre rêve vivant d’une Côte d’Ivoire réhabilitée et nos propres moyens ?

Cher tous, votre réponse nous obligerait.



A Très bientôt.

Hassane Magued

Mercredi 18 Juillet 2012
Vu (s) 1627 fois



1.Posté par atsekoe le 18/07/2012 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci camarade ... les africains puisqu'ils aimes pas lire pense que tout est connu d'avance, voici pourquoi nous nous trompons toujours... je suis fier de mener intellectuellement ce combat par ce que pour une fois les africains ont la chance d’écrire leur propre histoire

2.Posté par L'initier le 18/07/2012 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hassane Magued

L'initier te salue et te dis merci pour tout. La communication d'abord et les actions après. Toutes les guerres d'aujourd'hui sont d'abord des guerres de communication et ensuite des actions sur le terrain qui seront déjà justifié par ces actions de communications entrepris auparavant. les Guerres d'IRAK (Armes de destruction massives), de la Lybie (Tuerie des civiles) et même celle de la Côte d'Ivoire (Armes Lourdes de SEM Laurent Gbagbo) et aujourd'hui la Syrie (Morts de Civiles non armés et d'enfants innocents) sont des cas concrets et vérifiables. les gens vous diabolise et ensuite vous tue; ainsi personne ne trouve rien à dire par la suite.
C'est comme cela que les impérialistes procèdent. Cela doit nous servir de leçons comme tu le dis très bien. La méthode est bonne et il faut continuer le combat de la communication et frappé par la suite.

3.Posté par momo le 18/07/2012 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout compte fait on a le choix. Tout ce que nous espérons c'est le balayage de ce régime totalitaire et génocidaire.

4.Posté par imperialjoko le 18/07/2012 15:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui fait encore la force de ce regime a l agonie c est l propagande donc c est a travers la communication, l eveil des consciences que bon nombre de nos concitoyens verront reellement les deboires du sus-mentionne!!!le reste viendra tout seul vu

5.Posté par habituee le 18/07/2012 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas que les Patriotes ne savent pas ce qu'ils veulent. Mais ils étaient en droit de prendre ce qui était dit pour la vérité. Aussi si c'est pour tromper l'ennemi quand le temps sera arrivé, il faudra recourir à un autre réseau. Parce que personne ne croira à la véracité du message.

La Chine est en notre faveur. Pourquoi ne pas le faire pendant que ce laron polichinelle est là-bas.
Lui c'est un peureux qui enjambe les barrières. Il faudrait l'envoyer dans la discipline du saut en longueur aux jeux olympiques pour le voir bien lever ses gambettes.
Si notre Prési GBAGBO est rentré dans son pays attaqué, ne comptez pas sur celui-là pour en faire autant.
Il ira d'abord se cacher et ensuite il ameutera sa presse (qui n'est plus aux ordres) et ses amis dans les chancelleries. Mais tout le monde lui tournera le dos. C'en sera terminé de ce funeste individu sans effusion de sang, l'affaire sera bouclée, nettoyée.
Devant la tournure de ces évènements ses frères vont courir vers le nord comme des fourmis rouges. Mais à ce moment là ils ne feront plus mal à quiconque. Car ils n'auront pas le temps de prendre des armes. Ils diront à leur pied, que ne t'ai-je pas donné et tu ne cours pas plus vite. (Ceci est un proverbe antillais).

6.Posté par Gobé Dakouri le 18/07/2012 16:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je veut juste savoir si le fait de combattre sur le terrain empèche la communication. Nos parents se meurent

7.Posté par Hermann N'da le 18/07/2012 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hassane Magued
Les vrais patriotes ivoiriens sont avec toi. Et Dieu seul sait combien ils sont nombreux. Vous menez le bon combat. Tous les moyens doivent être patiemment utilisés pour bouter ces maudits envahisseurs apatrides et ingrats hors de notre patrie à jamais. Nous sommes patients. Nous approuvons ta méthode de travail et nous y adhérons. Nous sommes condamnés à mener ce combat au risque de compromettre l'avenir de nos enfants; Avec patience, intelligence et méthode nous sauterons les verrous de tous les obstacles pour recouvrer notre liberté et notre dignité. Soyons soudés!

8.Posté par KOUADIO GERARD le 18/07/2012 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère Hassane,
ne t'en fais pas. On est tous avec toi. Tu es sur le bon chemin.Ce qui est intéressant dans cette Révolution, c'est que même certains de mes amis du rhdp ( qui hier riaient à belle dent ) commencent aujourd'hui à me dire : '' tiens, Gérard, l'affaire là devient de jour en jour bizarre pour nous et le PR..." . En fait, Ouattara est dans les cordes. Toutes ces déclarations d'optimisme ne sont dites que pour se faire de la contenance. Même son entourage ne cache plus son opinion, ils le disent ouvertement que leur pouvoir est sur le dernier virage à compter de ce mois d'Août ... ( mon Oncle fait partie des députés de la présente législature )...

9.Posté par Regard le 18/07/2012 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hassane je te demande d'essayer peut etre que tu n'y arrivera pas mais essaie de te mettre à la place de Symone Gbagbo, d'Affy Nguessan, ou pire encore d'un simple "patriote" dans une des prisons à l'interieur du pays parce si tu arrives tu comprendras peut etre un mieux notre position qui ne consiste pas à dire que tes ecrits sont unitiles mais le moment est venu d'agir !!! au lieu de repeter les memes choses voire de mettre plusieurs en alerte pour finalement ne rien faire, comme se fut plusieurs l'occasion. Comme le dit l'un d'entre nous on peut continuer à parler ou si tu veux "éduquer" le peuple mais de grace pas d'alerte unitile. Tu peux continuer aussi à critiquer le regime c'est de bonne guerre mais le peuple souffre et soufre pendant que eux assayent leur pouvour et continuent à faire soufrir. Si vous n'etes pas encore pret ne ditent plus rien, ne nous mettez pas en alerte pour rien...

10.Posté par @Nichiren le 18/07/2012 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Guerrier !

Je suis tout à fait d'accord que la Com doit précéder l'action. Elle doit être massive et "multidirectionnelle". Prenons le temps qu'il faut. A eux, il leur a fallu vingt ans de leur vie faite de mensonges et tueries pour y arriver. Nous ne mettrons pas autant de temps parce que nous ne tuons pas et ne mentons pas. Laissons les choses se faire d'elles-mêmes. Communiquons, Communiquons et...Communiquons.

11.Posté par GUI TEH le 19/07/2012 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait 12 ans -depuis Octobre 2000- que des millions d'ivoiriens se mobilisent pour Laurent Gbagbo et la cause qu'il défend.
Cela fait 40 ans que Laurent Gbagbo lui même se bat pour ses idées.
Si toutes ces choses n'étaient pas inspirées de Dieu, il faut au moins reconnaitre objectivement que l'espoir suscité par ce combat est grand et apparemment réalisable, vue la détermination des uns et de l’autre.
Qu'aurions nous fait si nous avions été comme les Sud africains, combattants de l'ANC, broyés par l’apartheid, avec leur Chef Nelson Mandela emprisonné, sans espoir de libération? Auraient-ils dû renier Dieu à cause de l'âpreté et de la durée du combat ? Loin de moi toute idée de nous voir payer le même prix q les Sud africains, mais en fin de compte, quel est leur statut aujourd’hui?
Ils y ont cru, avec Conviction, Foi, Persévérance! Et ils ont gagné parce que la Cause qu’ils défendaient était juste, parce que Dieu est Justice ! D'où vient Mme Dlamini-Zuma q nous applaudissons aujourd’hui? De très loin ! Ministre de la défense sous Mandela, Ministre des affaires étrangères sous Mbeki (le Grand soi dit en passant !), Ministre de l’intérieur sous Zuma, Président de la Commission de l’Union Africaine ! Quel parcours ! Quelle Foi ! Quelle Persévérance !
Chèrs frères et sœurs Patriotes Ivoiriens, Résistants Africains (oui ! nous ne sommes pas seuls !), Persévérons... Chaque « jour », un pan du mur du mensonge tombe, l'adversaire tombe, Jean Ping est le dernier en date, les yeux s’ouvrent, la Vérité s’impose.
Persévérons encore, encore et encore. Malgré les atrocités de Dramane et sa clique, Persévérons!
Notre combat est Noble, il est Beau, et Dieu est Fidèle, Dieu est Juste ! Bonne continuation à toi, Hassane Magued en sachant que Gédéon arriva au combat avec seulement 300 combattants contre 32.000 au départ!

12.Posté par sapro le 19/07/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut à tous les patriotes d'ici et d'ailleurs,

nous sommes trop tendre avec ces meurtriers. il faut passer à l'offensive sur tous les plans: communication, militaire, social, etc...
il faut leur mener la vie dure comme ils l'ont fait avec nous.
tout ce qui est humainement possible doit être fait pour libérer notre PRESIDENT. c'est aujourd'hui notre raison de vivre.

13.Posté par Lumière le 19/07/2012 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Hassane,

Nous sommes avec toi! Ce que je peux te dire est que l'impatience des uns et des autres dénote de la grande attente dans laquelle se trouvent tous ceux qui aiment, pas forcément la côte d'ivoire, mais surtout la justice et la vérité.
La soif de justice habite tellement les coeurs que pour un profane qui n'a aucune connaissance des stratégies diverses utilisées pour vaincre une guerre, l'impatience est forcément au rendez-vous. Comprends donc les inquiétudes, les empressements mais agis ou agissez selon la ligne que vous vous êtes fixée dès le départ. Tous les "grognons" sont avec toi.

J'espère qu'en me lisant tu comprendras le sentiment général sans néanmoins être influencé par cela.

Je t'assure que nous suivons ton blog chaque jour et que nous sommes à chaque instant avec vous.



14.Posté par IGNACIO le 19/07/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS SOMME AVEC VOUS. VOUS SAVEZ CETTE IMPATIENCE VEUX DIRE PAR LAS QUE NOUS SOMME Déterminés et que vous pouvez compter sur nous pour la libération totale de la cote d'ivoire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !