Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : quand un imposteur assiégé se berce d’illusion !

le Jeudi 20 Décembre 2012 à 13:26 | Lu 6060 fois



« Le cercle des partisans de Laurent GBAGBO se rétrécit ». C’est Cablan Duncan, de sa nouvelle bouche de nouveau premier ministre d’un ancien et éternel imposteur qui le dit. Il le dit avec une grande lueur d’espoir dans ses yeux brillants de joie pour son nouvel avenir qu’il voit désormais en rose.

Mieux, avec l’annonce faite par DAO Nouvian de libérer certains de ses otages du FPI, l’espoir est réellement permis et le rêve devient une folle réalité en Dramanistan quant au postulat selon lequel Laurent GBAGBO sera seul face à son destin, abandonné par ses plus fidèles escrocs, ses plus caciques sangsues, ses plus fidèles amis, même ceux qui se vantaient sans aucune gêne d’être ses frères de région et de le soutenir parce qu’il serait leur frère.

Quelle belle histoire pour la fin souhaitée d’un homme qui a toujours été sous-estimé par ses ennemis les plus farouches qui pensent et croient que leur mésestime pour Laurent GBAGBO est une Parole sortie de la bouche de Dieu et qu’elle s’accomplira pour leur bonheur !

Mais rappelons à la mémoire des ADO-Sapiens qui exultent en Dramanistan qu’au moment où la France les recrutait pour livrer entre ses mains sans avoir à rendre compte, les immenses richesses de la Côte d’Ivoire, Laurent GBAGBO était dehors avec tous les otages dont la libération est espérée contre un renoncement, un abandon collectif de la lutte.

Si hier, pendant que les Camarades socialistes de Côte d’Ivoire faits otages depuis le 11 avril 2011 étaient dehors, la Résistance à la colonisation française a été notre crédo, demain, quand ils sortiront des goulags du Nord de la Dramanistan, notre ardeur au combat redoublera car nous comptabiliserons cette libération comme une victoire d’étape indiscutable sur l’imposteur barbare, parce que nous savons qu’un preneur d’otage qui n’a pas obtenu le versement d’une rançon, ne libère son otage que s’il n’a plus d’autre choix que de le faire, car encerclé, il espère que la libération des otages sera interprétée comme un geste de bonne foi qui lui permettrait de sauver sa peau.

Alors, laissons ces pédés et buveurs de sang rêver et se foutre le doigt dans l’œil.

Laissons aussi ceux qui confondent le peuple et la foule se perdre dans le désert de l’aventure solitaire et de la folie des grandeurs, eux qui après avoir soupé avec Laurent GBAGBO comme Judas Iscariote, se retrouvent quelques instants plus tard, à négocier le fruit d’une trahison qui ne leur profitera pas, car il s’en suivra pour eux, la pendaison politique.

Laissons-les sangsues d’hier croire qu’ils vont créer leur tempête dans un verre d’eau avec une idéologie qui se résume à un discours opportuniste, et ensuite venir utiliser le FPI comme un dromadaire pour les porter à quelque sommet.

Laissons-les enfin prendre leurs rêves pour la réalité, en croyant que c’est pour Laurent GBAGBO que nous luttons depuis le 11 avril 2011 et que la Côte d’Ivoire est déjà abandonnée dans la gueule puante du prédateur fasciste.

Laissons-les faire. Et faisons ce que nous avons à faire.

Ils veulent se bercer d’illusion avec l’espoir saillant de mener une vie tranquille de braqueurs, de violeurs, de génocidaires, de menteurs, d’imposteurs, vivant grassement et en toute impunité, débarrassés d’un certain Laurent GBAGBO abandonné dans sa déportation par les siens ?

Eh bien, permettons-leur d’avoir en partage l’illusion que Laurent GBAGBO sera abandonné, que la libération des Camarades socialistes achèvera de nous convaincre de lever le siège autour de leur régime d’imposture, que l’égarement des petits esprits opportunistes sans aucun sens de la fidélité ni de la loyauté fera leur bonheur, que le temps a eu raison de notre ardeur combattante et que la saga des pestiférés peut continuer. De plus belle.

Ironisons donc dans le sens de leur logique idiote, souhaitons-leur un bon repos ; après avoir tant couru, bradé, vendu, tué, souffert pour aujourd’hui en "finir avec nous" de façon aussi légère, il faut reconnaître qu’ils ont le mérite d’avoir du repos. Mais n’oublions pas de leur souhaiter de reposer en paix. C’est essentiel pour eux.

A Très Bientôt.

Hassane Magued


Jeudi 20 Décembre 2012
Vu (s) 6060 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

29.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 26/12/2012 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE LES JOURNAUX S'EMPARENT DES CONFIDENCES DE CE
ILLUMINATI REPENTI ET LES PUBLIENT DANS LE MONDE POUR
QUE L'OPINION LISE SON RECIT. QUELLE HONTE!!!!
POUR ALLASSANE OUATTARA ET SES SOUTIENS. BANDES DE
TRUANDS
REMETTEZ A MR GBAGBO SON TRONE !!

28.Posté par PDG le 26/12/2012 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE l'ETERNEL REPRIME SATAN, LES ILLUMINATIS ET CEUX QUI SE
PROSTERNENT DEVANT EUX!!
QUE L'ETENEL DIEU, JESUS-CHRIST, LE SEIGNEUR LES REPRIMENT
SEVEREMENT ET DURABLEMENT ET QU'ILS CHUTENT DE LEURS
TRONES SOUS LES HUEES!!!!

27.Posté par gaou le 26/12/2012 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LU POUR VOUS
Humm un 24 décembre très amer pour plusieurs ivoiriens deh. Cet après midi au Plateau, à la BHCI (Banque de l'Habitat de CI) de la Rue des BANQUES, les Guichets automatiques ont avalé au moins 5 cartes magnétiques de clients en moins de 20 mn. un des vigiles me disait que le matin cè peut être 20 cartes qu'ils ont avalés oh. et le comble, sur les 4 guichets automatiques de cette banque, 3 st subitement tombés en panne au mm moment. L’argent se fait vraiment de plus en plus rare. et comme si les banques se st passées le mot, la plupart des guichets automatiques n'étaient pas approvisionnés et étaient en panne à Abidjan.

Noël de Galère, Noël d'amertume: Depuis, je cours, je cours, mais impossible de trouver le prix du poulet. Le père noël me visitera-t-il? J’espère toujours!!!!

Frank Toti.

Commentaire : On va attendre pour voir la suite de cette affaire...

26.Posté par TRAORE MEYE le 26/12/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, au fait c'est le repentit d'un illuminati que nous avons trouvé sur le net, donc pour ce qui concerne le Pape je n'en sait rien du tout. nous avons voulu partager pour que chacun se fait sa petite idée.

25.Posté par Yuotam le 26/12/2012 02:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Vérité.

Pourquoi sur la tiare du pape il ya le chiffre 666, qui est le chiffre de la bête, c'est à dire le chiffre de l"' Antéchrist.

Tous les crimes qui sont commis à travers le monde au nom du dieu des blancs, depuis l'esclavage, en passant par la disparition des indiens d'Amérique, sans parler du génocide des ABORIGENES, tout ça au nom du dieu des blancs et tu veux que celui qui se dit représentant de ce dieu soit quoi.

Je vais te faire une révélation, L’homme à un impérieux besoin de se protéger contre les forces occultes maléfiques et d’attirer sur lui les fluides bénéfiques.

Cela fait partie de son essence, l’être humain est religieux et magique au plus profond de son être.

L’homme blanc sait que les biens de ce bas monde émane de LUCIFER, alors il n’hésitera pas une seconde à commettre les pires abominations, pour satisfaire sa cupidité.

Ce qui explique les drames en Côte d’Ivoire, en Libye, en Irak, en Afghanistan.

Cela qui explique qu’ils sont toujours à la recherche du caca du diable, qui est le pétrole, pour réchauffer leur vieux os, a la manière de vieilles sorcières qui sont toujours a la recherche de « jeunes » pour réchauffer leurs vieilles peaux pendant les longues soirées d’hiver glacial.

Les « Jeunes » ce sont nos jeunes nations, sinon c’est leur mort programmée.

24.Posté par Vérité le 25/12/2012 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A TRAORE MEYE

gè une kestion pour k g ve vous posé sachant k vs ètié ds le group:
Est ce que le pape fait partir dè Illuminatis ou du moins est ce k'il collabore avec eux?

23.Posté par TRAORE MEYE le 24/12/2012 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA COTE D’IVOIRE FACE AU NOUVEL
ORDRE MONDIAL

A Monsieur le Directeur de publication.
Je ne vous déclinerai pas mon identité, et vous savez pourquoi. Mais le plus important est
ce qui va suivre.
Les Africains, particulièrement les Ivoiriens puis les Libyens ignorent le fond de leurs
malheurs. Oui ce qu’ils subissent ne date pas de maintenant comme vous vous en doutez.
Ceux qui ont tiré et continuent encore de tirer les ficelles des crises et guerr
ailleurs ont tout planifié en attendant le faux pas des leaders comme Laurent Gbagbo et
Mouammar Kadhafi. Nous allons ensemble survoler le cas libyen mais aller en profondeur
sur le cas ivoirien. La communauté de la haute finance (dirigée
gris/les illuminatis) dont je faisais partie a une règle simple
l’argent et encore gagner de l’argent…
Concernant le plan des illuminatis
mouvement Skrull & Bones, les francs
porté dans les années 1970 sur Allassane Ouattara depuis qu’il était étudiant en
Pennsylvanie aux Etats-Unis avait pour but de remplacer Félix Houphouët Boigny lorsque
celui-ci serait vieillissant ou mourant. Nous avons à travers François Mitterrand poussé la
création du multipartisme dans l’Afrique francophone. Objectif préparé 18 ans plus tôt, afin
de remodeler l’espace politique africain. Nos experts ont déduit que l’app
multipartisme nous permettrait de remplacer la vieille garde politique par une nouvelle.
Pour y arriver il fallait faire chuter les cours mondiaux du cacao et autres matières
premières. Ceci pour créer une crise économique et provoquer la colèr
finalement aboutir au pluralisme d’opinions qui fragiliserait les présidents d’alors qui
étaient adulés et respectés comme Houphouët
d’âme. Notre système couvrait les dérapages et crimes de ce derni
tant qu’il nous était utile et en bonne santé. Mais ce dernier ayant découvert trop tard la
manoeuvre, a tout fait pour ne pas permettre à Alassane Ouattara d’être au pouvoir. Il a
modifié la constitution afin de permettre à Henri Kona
et contrôlée par les
) : gagner de l’argent, gagner de
(dont font parties le CFR, la Commission Trilatérale, le
ouvement francs-maçons, la rose croix, etc…), le choix qui s’est
Houphouët-Boigny. La haute finance n’a pas d’état
dernier (Houphouët
Konan Bédié de venir aux affaires bien
guerres en Afrique et
hommes
l’application du
colère populaire, pour
er Houphouët-Boigny)
n
qu’il soi mal aimé de la population qui voyait en lui un héritier dynastique. Cette situation
d’antipathie d’une bonne partie du peuple nous donnait le temps de préparer la chute de
Bédié qui s’est avéré un homme faible. Il nous fallait tout simplement jouer sur la fibre
ethnique et religieuse pour placer Ouattara au pouvoir quelque soit celui qui était en face.
Créer subtilement le Rdr et en faire un parti ethnique avec des militants que nous savions
pour la plupart peu instruits ou analphabètes a été d’une aisance modèle, car plus faciles à
manipuler. Nous y reviendrons plus loin. Ouattara étant présenté comme victime par nos
médias (Cfi, Tv5, Rfi…), il devint facile de manipuler les militaires ivoiriens du nord tel
Ibrahim Coulibaly dit « IB », Issiaka Ouattara, Oumar Diarrassouba etc. Objectif : saisir
une situation et créer un mouvement de révolte, placer un homme lige pour une transition et
aboutir à une élection truquée comme plus tard en novembre 2010. Bédié entretemps tombé
le 24 Décembre 1999, le Général Guéï est placé provisoirement à la tête du pays mais plus
tard, ce denier retournera sa veste. Deux tentatives de coup d’état contre lui échouent, puis,
Laurent Gbagbo vient aux affaires suite à une élection controversée. Nous avons été surpris
par la réaction populaire qui a permis de rendre à Gbagbo sa victoire. L’arrivée au pouvoir
de cet homme (Gbagbo) que nous avons par l’entremise de Ouattara tenté de supprimer en
1992 lors de la marche de l’opposition du 18 Février de ladite année a fait trembler la
HAUTE FINANCE SATANIQUE comprenant LE CLUB DE PARIS, LE FMI, LA
BANQUE MONDIALE, LE CLUB DE ROME etc... Le plan pour l’éliminer fut
secrètement mis au point en attendant une occasion dorée qui s’est présentée lors de cette
marche (18 février1992). Mais l’humanisme des gendarmes d’alors a gêné la mise à mort
de l’homme. Certes, nous voulions une opposition contre le pouvoir Houphouêt afin de
l’affaiblir puis le remplacer, mais nous ne voulions pas d’une opposition puissante comme
le Fpi avec un leader aussi charismatique qu’incontrôlable comme Gbagbo. Un tel homme
au pouvoir suite aux élections de 2000 n’arrangeait pas les affaires des banquiers et les
chocolatiers internationaux guidés par les hommes gris (illuminati). Laurent Gbagbo, un
homme qui n’est pas esclave de l’argent et de luxe démesuré est un poison pour ceux qui
l’ont finalement eu le 11 Avril 2011.
Gbagbo arrive au pouvoir et découvre que le pays dont il tient les rênes n’est pas réellement
indépendant, mais pire, les richesses du pays appartiennent à la France qui les gère pour les
intérêts de la communauté internationale dirigée par les illuminati.
Il décide alors de tout remettre à plat concernant les relations entre son pays et la France.
Tout l’argent de corruption à lui offert par les pontes du pouvoir financier français est
directement versé dans les caisses du trésor ivoirien. Car disait-il, c’est l’argent des
ivoiriens. Crime de lèse majesté pour les financiers occidentaux, car on ne refuse pas
impunément les offrandes de gens qui ont toujours procédé ainsi pour avoir la mainmise sur
les dirigeants et les richesses des pays du sud. Non seulement l’élection de Gbagbo nous a
surpris, mais il commet le crime d’être incorruptible. Il fallait s’en débarrasser le plus vite
possible. Janvier 2001, première tentative qui échoue par précipitation. Septembre 2002 fût
préparé au Burkina Faso avec l’appui de Blaise Compaoré, franc-maçon de catégorie
esclave, franc-maçon soumis qui respecte les règles criminelles de la cause. Entrainements
intensifs des militaires exilés ivoiriens qui échoueront miraculeusement le 19 septembre.
Mais tout est réorganisé pour partitionner le pays puis le conquérir petit à petit afin
d’affaiblir le pouvoir Gbagbo insoumis, panafricaniste et nationaliste. Mais les combats
sont meurtriers malgré le faible équipement des militaires loyalistes. Une ruse est
parallèlement organisée pour neutraliser Gbagbo.
1- Mise sur pied par la DGSE française d’un commando afin d’assassiner des
personnalités plus ou moins importantes (le comédien Camara dit « H », le Docteur
Dacoury frère du rebelle Dacoury Tabley, Guy André Keiffer etc…) pour faire
accuser Gbagbo avec des supposés escadrons de la mort fabriqués de toute pièce par
les services secrets français.
2- Les accords de Marcoussis pour le dépouiller de son pouvoir gênant. Là encore
Gbagbo se montre habile politicien et déjoue tous les pièges qui lui sont tendus.
L’armée ivoirienne qui se rééquipe ne rassure pas les intérêts occidentaux car les
soldats loyalistes commencèrent à surmonter leur peur et prêts à broyer du rebelle
afin de libérer le pays. Voyant la supériorité militaire loyaliste se forger et gagner du
terrain, un traité de paix est provoqué et signé pour stopper la belligérance.
Comment stopper les achats d’armes que Gbagbo opérait, telle devenait l’objectif à
court terme pour les illuminati. Nos experts composés de la DGSE française, de la
CIA américaine et du Mi5 britannique en liaison avec les services secrets burkinabé,
maliens et sénégalais se mettent au travail pour trouver une solution afin de
verrouiller militairement l’armée loyaliste appelée FDS-CI. La première trouvaille
est une marche organisée par l’opposition en Mars 2004. Le but était de pousser
Gbagbo à massacrer le maximum de « civils » (infiltrés pour l’occasion, de rebelles)
et permettre ainsi à l’Onu (qui est l’arme diplomatique des illuminati) de sortir une
résolution d’embargo sur la Côte d’Ivoire. Mais pour y parvenir, une commission
d’enquête fût dépêchée afin de produire un faux rapport qui allait justifier
l’embargo. Une fois de plus, Gbagbo sent le piège et produit un contre rapport
juridique qui bat en brèche les arguments de la commission de l’Onu. Quel est cet
homme qui réussi à bousiller un plan bien pensé et aussi couteux que cette marche
où nous avons bien manipulé les partis d’opposition avec leurs chefs cupides avides
de pouvoir ?
Dans la colère certains services secrets proposèrent l’élimination physique de Gbagbo.
Mais ce projet fût abandonné pour raison de guerre civile qui n’arrangeait pas nos affaires.
Avec un monsieur comme Blé Goudé à la tête d’une forte jeunesse nourrie à la sève
nationaliste, sans oublier les militaires loyaux, il ne fallait pas prendre de risques.
L’occasion rêvée s’est présentée lors de la tentative de libérer le territoire avec « l’opération
César », où une agression de l’armée Fds-ci a été simulée pour détruire les aéronefs
loyalistes et procéder à un coup de force pour renverser Gbagbo. Là encore, échec et mat,
qui s’est achevé par le massacre de nombreux civils par l’armée française. Cap à alors été
mis sur la fin du mandat de Gbagbo en 2005. Mais entre temps, vu les manoeuvres du
médiateur Sud Africain Thabo Mbéki qui étaient dangereuses pour nous, il fallait le courtcircuiter.
Tous les moyens médiatiques furent déployés afin de demander la démission de
Gbagbo et permettre la mise sur pied d’une transition. Vous vous en souvenez n’est ce pas ?
J’en ris encore aujourd’hui car c’était grotesque. Mais il fallait quand même essayer. Cette
manoeuvre ayant échouée, l’objectif fut d’attaquer à nouveau Gbagbo à travers l’union
africaine corrompue en imposant un nouveau 1er ministre en la personne de Konan Banny.
Le choix de Banny s’est joué sous la pression d’Olusegun Obasanjo l’ancien président
nigérian qui est aussi franc-maçon. Banny nous paraissait plus pugnace qu’un Seydou
Diarra faiblard et aphone. Mais le choix de Banny en décembre 2005 n’avait rien de
promotionnel. Nous savions que la population baoulé (qui commençait dangereusement à
succomber au charme Gbagbo) en grande partie nostalgique du temps Pdci houphouêtiste
allait croire à un retour aux affaires du parti. Leur haine allait se consolider contre Gbagbo
pour la suite de notre plan. Banny allait croire en l’appui du Rdr de Ouattara pour faire
chuter Gbagbo vu que le Groupe de Travail International (GTI-arme diplomatique) à été
mis en place pour la cause. Objectifs : dissoudre l’assemblée nationale, contrôler l’armée,
museler les patriotes de Blé Goudé et organiser des élections avec un ficher électoral
tronquée sur base d’audiences foraines faussées. Là encore Gbagbo s’en sort avec maestria
avec l’appui des jeunes patriotes guidés par Blé Goudé et Eugène Djué. Mais nous avions
marqué un point important dans cette défaite. La haine des militants Pdci baoulé pour
Gbagbo a ressurgit et s’est consolidée grâce à « la cause » Konan Banny. Cela nous servira
pour la suite, car la manipulation est notre jeu favori. La DGSE française au service des
Illuminatis organise l’introduction des déchets toxiques dans le but de créer l’émoi et la
colère populaire. Le choc subit par l’opinion suite aux effets néfastes des déchets toxiques
avait commencé à faire son effet mais une nouvelle fois Gbagbo prend le dessus car il avait
compris la manoeuvre diabolique française. Pour reprendre la main afin d’effacer l’épisode
GTI-Banny-dechets toxiques, Gbagbo initie l’accord politique de Ouagadougou. Nous
étions sonnés mais pas vaincus. Il nous fallait « récupérer » l’accord de Ouagadougou car
notre pion Blaise Compaoré en était le parrain. Il lui fallait profiter de la confiance de
Gbagbo pour vider cet accord de son contenu. En sujet obéissant, il rendait compte à ses
maitres après chaque décision importante. Mais il ne fallait pas aboutir au désarmement.
Une fois la circulation des biens et des personnes démarrée, les armes étaient facilement
transportables pour les disséminer à travers toute la partie sud du pays. Cela enclenché
notre objectif a été de distraire l’opinion. Il fallait faire du bruit concernant l’enrôlement, le
listing électoral et exiger la date des élections étant donné que l’opposition a eu la mainmise
sur la CEI (Commission Electorale Indépendante) suite à l’accord de Prétoria. Mandat a été
donné aux rebelles de récuser ensuite la médiation de Thabo Mbéki. Mais entre temps ce
dernier a été poussé afin de permettre la candidature de tous et l’introduction d’un nombre
important d’opposants dans la Commission Electorale Indépendante s’il voulait la paix en
Côte d’Ivoire. Pour ne pas entacher la crédibilité de sa mission. Il nous fallait avoir le
contrôle de la CEI. Pourquoi ? Je vous explique les raison : les services secrets on diligenté
une enquête secrète pour jauger la popularité des principaux candidats. Résultat : 65.90%
en faveur de Gbagbo, 20.08% pour Bédié et 14.02% pour Ouattara. Constatant ce résultat
effrayant, Il fallait passer à la vitesse supérieure c'est-à-dire confier l’enrôlement à un
service technique étranger, verrouiller la CEI et procéder à des enrôlements tronqués.
Remarquez que dans les zones qui semblaient favorables à Gbagbo, les centres
d’enrôlements ont été mal disposés afin de décourager ceux qui en étaient éloignés alors
que les centres sont plus proches des populations du nord majoritairement Rdr. Ordre a été
donné pour que les étrangers Cedeao viennent gonfler le nombre d’enrôlés car les votants
réels ivoiriens du nord n’étaient pas aussi nombreux comme souhaité. Quand au projet de
société de Ouattara pour les élections, il ne fallait pas se casser la tête. Gbagbo avait déjà
réfléchi et fait tout le travail à notre place. Il a suffit de changer quelques éléments de son
projet pour en faire un semblant de différence. Ce qui fait de celui de Ouattara, une pâle
copie du programme de Gbagbo, génialement pensé. Avec une flottille de militants
fanatiques et peu avertis, cela passa comme lettre à la poste.
Enfin, lors du cinquantenaire célébré à Yamoussoukro, Gbagbo annonce la date définitive
des élections. C’est le top départ pour la grande manoeuvre d’intimidation et de corruption
des chefs militaires afin de déstructurer l’armée Fds-ci. Des hauts gradés tombent comme
des fruits mûrs dans la besace. Mais fait inattendu ! Beaucoup d’officiers dont le Colonel
Major Konan Boniface et le regretté Capitaine Kouadio Timothée mort à Tiébissou lors des
combats du 30 mars 2011 sont approchés, mais résistent fermement. Les milliards de francs
CFA proposés ne les ébranlent pas. Ils disent être des hommes d’honneur et que cet
honneur n’est pas à vendre. Un choc pour nous ! Des militaires négro africains, qui
logiquement doivent s’abaisser à la bêtise ethnique, refusent l’argent, demeurent intègres et
nationalistes, tout le contraire du Capitaine Allah Kouassi Léon. Décidément on aura tout
vu en Côte d’Ivoire.
Les votes du 1er tour se déroulent et les craintes des dirigeants financiers occidentaux se
confirment : Gbagbo est le plus populaire des candidats malgré les manipulations que nous
avions opérées, mais pire, Bédié est 2ème avant Ouattara. Ça nous ne pouvions l’accepter et
les résultats on été inversés en faveur de Ouattara. Bédié qui demeure un homme faible et
poltron se laisse faire. Tous ses biens sont bloqués sans oublier tous les documents qui
démontrent ses malversations économiques passées qui lui sont brandis. Bédié soutient
alors Ouattara qu’il croyait rouler dans la farine afin que ce dernier amène ses votants en sa
faveur au second tour. Il fût pris à son propre piège. C’est la même méthode qui sera
appliquée pour le choix des candidats aux prochaines législatives. Vendre et rendre le Pdci
inoffensif, ce qui arrange la situation des maitres occidentaux de Ouattara. Au second tour,
malgré les appels de Bédié à voter pour Ouattara, le taux de participation est faible. Il fallût
gonfler le nombre de votants par rapport aux listings dans les régions du nord non
désarmées. Les hommes de Gbagbo à la CEI bien qu’en faible nombre, demeurent
extrêmement vigilants. Les 03 jours requis pour annoncer les résultats provisoires sont
passés sans proclamation de résultats. Il fallait opérer un passage en force. Tâche
qu’accomplissent les ambassadeurs français et américain. Une fois annoncés les résultats
sur France 24, le reste, nous nous en occupions par médias et Onu interposés.
Gbagbo ne se laisse pas faire pour autant malgré le fracas médiatique des chaines de
télévision et de radios occidentales. Il applique la loi dans toute sa rigueur mais que
pouvait-il devant une telle force ? vu que nous avions réussi à mettre le doute dans l’esprit
des populations. Il fallait le présenter comme le mauvais perdant, le dictateur… et ça nos
média s’en sont donné à coeur joie. Mais cet homme ne nous laisse toujours pas tranquille et
se met à éveiller les consciences des masses africaines avec des émissions et des débats
télévisées transmis à outrance sans oublier une diplomatie qui tournait à plein régime. Les
chefs d’état africains sont menacés par les pays occidentaux tenus par les illuminatis. Les
vieilles dettes de beaucoup de pays africains, en passe d’être annulées ne le seront plus s’ils
n’obéissent pas aux ordres, c'est-à-dire faire tomber Gbagbo par l’Union Africaine, un
organisme corrompu, mendiant et squelettique. Il a même été proposé par le président
Sarkozy lors d’une session de l’UA, un droit de véto à l’Onu pour les africains. Du pur
baratin pour naïfs.
Entre temps, pendant les tractations diplomatiques avec la CEDEAO, l’Union Africaine,
l’Union Européenne et l’Onu depuis Janvier, les forces militaires venues du Sénégal, du
Burkina-Faso et du Nigéria commencent à débarquer dans le nord de la Côte d’Ivoire avec
armes et logistique. Officiellement et diplomatiquement, l’option militaire est rejetée, mais
officieusement tout est en place. L’Onu permet la mise en service d’hélicoptères russes de
type Mi24, officiellement pour défendre les civils mais en vérité ces engins meurtriers sont
destinés à ouvrir le passage sur les différents fronts militaires aux combattants rebelles de
Ouattara appuyés par les soldats Cedeao. Lorsque les services secrets conduits par la DGSE
française font leur rapport pour dire que tout est OK, les hostilités militaires rentrent alors
dans leur phase active après le constat des avancées du commando invisible d’Ibrahim
Coulibaly dit IB appuyé par l’armée française et l’Onuci à Abobo, commune favorable à
Ouattara. Les différents fronts militaires sont mis en branle. La résistance des Fds-ci est
farouche, surtout dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Lles miliciens associés aux Fds donnent
du fil à retordre aux forces Cedeao rompues au combat terrestre. Mais chaque fois, les Mi
24 de l’Onuci sont intervenus pour dégager les obstacles. Curieusement, la suite s’est
facilitée avec le recul des militaires restés loyaux à Gbagbo. Car pour nous, la guerre devait
durer au moins 06 mois. Ces longs combats allaient nous permettre de massacrer la
communauté chrétienne en masse afin d’atteindre une quantité de sang à faire couler pour
cause rituelle satanique illuminati. Le retrait des Fds-Ci a empêché ce carnage parce que la
visibilité du terrain allait dévoiler ce génocide religieux. Les intenses prières chrétiennes
ont un rôle néfaste contre les illuminatis qui sont, eux, adorateurs de lucifer. Ce plan a été
déjoué on ne sait comment. Mais il fallait continuer sur Abidjan où les fds se sont regroupés
pour engager la bataille ultime. L’entrée à Abidjan des Frci, appuyés par la force licorne et
l’Onuci s’est soldée par un échec cuisant avec la perte d’au moins 80% des forces rebelles-
Cedeao sans oublier des soldats onuci et licornes morts au combat. Ce fut un véritable
massacre de la part des Fds-Ci qui ont subitement pris le dessus malgré le commando
invisible d’Ibrahim Coulibaly. Nicholas Sarkozy est sommé par les banquiers occidentaux
de passer à la vitesse supérieure. C’est alors que tous les hélicoptères sont déployés contre
les militaires ivoiriens. C’est le pilonnage tous azimut pour affaiblir les positions des Fds-ci
conduites par les vaillants chefs militaires que sont le Colonel Major Konan Boniface, Le
Général Dogbo Blé, feu le Colonel Major Gohourou, le Commandant Abéhi et bien
d’autres qui contrairement à beaucoup de gradés des Fds-ci, ne se sont pas vendus aux
forces occultes qui sont les maitres de la banque mondiale et du Fmi, mandants d’Alassane
Ouattara. Mais vu les corps des jeunes, massacrés par les hélicoptères français autour de la
résidence du Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, vu que l’armée française a détruit quasiment
toutes les armes de pointe des soldats ivoiriens, Laurent Gbagbo décide de se livrer en
demandant d’abord aux soldats d’arrêter de combattre et de se mettre en sécurité car dit-il,
c’est lui que la communauté internationale veut. Malgré eux, le coeur meurtri, les
combattants Fds-ci se retirent et vont se mettre en sécurité où ils peuvent. Le 11 Avril, un
autre miracle se produit. Laurent Gbagbo qui devait être tué selon le plan, s’en sort vivant
et fait prisonnier. La communauté internationale est malheureuse mais fait dire à travers ses
médias tels France 24 (qui comme les autres médias occidentaux, ont une mission de
bourrage de crânes à travers le mensonge savamment distillé aux populations) que Laurent
Gbagbo doit être bien traité. Leur peur est que Gbagbo devienne un héros vivant. Ce qui est
bien le cas aujourd’hui. Un petit pays comme la Côte d’Ivoire qui tient tête à tout un
système (la haute finance internationale), qui a poussé la communauté internationale à la
faute en l’obligeant à faire la guerre au vu et au su de tous. Cela a permis aux jeunesses
africaines de comprendre définitivement qu’on les a prises pour des idiotes depuis toujours
et que leurs pays ne sont pas véritablement indépendants comme on tente de le faire croire
avec des fêtes d’indépendance célébrées chaque année.
La communauté internationale se sent affaiblie car Laurent Gbagbo l’a poussée à se
dévoiler en plein jour alors que par le passé tout était déguisé et les peuples manipulés n’y
voyaient que du feu. Quand j’ai vu cet homme de plus près à l’hôtel du Golf suite à son
arrestation, quand j’ai lu dans sons regard si profond, certes rempli de déception, je n’y ai
pas aperçu de signe de défaite, de peur ni de faiblesse. Oui assurément c’est un grand
homme, incorruptible et par-dessus tout un génie de la politique jamais vu en Afrique
depuis un certain Patrice Lumumba. Quand son regard à croisé le mien alors que les
badauds fanatiques d’Alassane Ouattara le couvraient d’injures de toutes sortes, j’ai
compris que le combat que mène cet homme n’est pas terminé même s’il mourrait ce jour
où il fut arrêté. Gbagbo n’a pas été tué physiquement, mais la communauté internationale
voulait se rattraper autrement. La trouvaille, c’est la Cour pénale internationale (Cpi) qui
doit servir à abattre l’homme définitivement. Le procureur Ocampo a reçu pour cette tâche,
1.000.000$ versés par les services de l’ombre de la communauté internationale sur un
compte offshore aux Bélizes qui est un paradis fiscal pour le blanchiment d’argent. Gbagbo
en prison au nord, le régime Ouattara demeure fébrile et ne rassure pas du tout car l’image
du leader charismatique écroué gauchement, continue d’avoir un impact sur les populations
africaines. Son transfèrement précipité à la Cpi avait pour objectif d’abattre moralement ses
soutiens militants et pousser les partis politique qui lui sont proches à abandonner la course
aux législatives. Mais, coup de théâtre, sa première comparution à la Cpi s’avère un
poignard dans le ventre de la communauté internationale qui comprend alors tardivement
qu’elle a affaire à un homme d’une dimension à nul autre pareil. Un individu, qui a été
maltraité, humilié et détenu dans des conditions inhumaines, réapparaît à la face du monde,
requinqué, plus combattif que jamais avec comme cerise sur le gâteau, une intervention
magistrale qui a fait l’effet d’une bombe. Dans toute l’Afrique, l’espoir des jeunes africains
refait surface et se décuple. C’est les débats pleins d’ardeur qui reprennent leur droit dans
les quartiers des capitales africaines. En face, la communauté internationale se sent ridicule
face à un seul homme qui incarne l’espoir politique de tout un continent avide de liberté et
de démocratie sans influences extérieures. Elle se sent coupable de n’avoir pas assassiné ce
Gbagbo qui les a poussé à révéler au grand jour toutes leurs combines.
Côté Côte d’Ivoire, les nouvelles consignes françaises sont les suivantes : étouffer la presse
« bleue », proche de Gbagbo par tous les moyens afin de l’empêcher de faire un travail de
communication efficiente et redonner de l’espoir aux ivoiriens, l’empêcher d’assurer son
travail d’éveils des consciences pour maintenir la flamme patriotique. Manoeuvres
rondement menées à coup de sanctions du Conseil national de la presse (CNP) dont c’est la
mission principale sous l’oeil bienveillant du ministère de l’intérieur qui est suivi à son tour
de très près par les services secrets français. Ceci avec des arguments fallacieux basés sur
l’esprit d’un pseudo réconciliation et la « paix ». Au niveau international la consigne claire
est d’étirer le procès de Gbagbo en longueur à la Cpi avec de multiple reports afin
d’émousser l’espoir des jeunesses patriotiques africaines. La remplaçante du procureur
Ocampo, le futur procureur Fatou Benssouda de race noire a été approchée avec le double
du gain (2.000.000 $) de son prédécesseur pour finir le travail d’accusation. Le choix d’un
procureur de race noire est stratégique afin de ne pas donner au procès, la couleur raciste
que tout le monde africain critiquait sous l’ère Ocampo. Sur le terrain ivoirien,
l’organisation des législatives a pour objectif de déposséder les ivoiriens de leurs terres,
permettre une recolonisation très moderne de la Côte d’Ivoire par la France au profit de la
communauté internationale. C’est cela le plan. Mais la crédibilité de ce scrutin est très
largement affaiblie car l’appel lancé par le parti de Gbagbo provoque la non participations
des ivoiriens au vote du Dimanche 11 Décembre 2011. Il faut alors truquer les résultats et
donner un chiffre de taux de participation erroné. En vérité, le réel taux de participation est
de 16% et non 36% qui sont purement mensongers. Encore une victoire à l’actif de Laurent
Gbagbo. Oui assurément, Gbagbo n’est pas comparable à Alassane Ouattara qui est
fabriqué et tenu en laisse par la France et les puissances étrangères. Cet homme, Gbagbo,
s’est fait lui-même sans appui extérieur. Il croit en l’Afrique alors que Ouattara aide à piller
la Côte d’Ivoire avec des gros contrats offert à des entreprises burkinabè comme par
exemple le marché de 25 milliards pour la réfection du quartier d’Abobo donné à une
entreprise du pays de Blaise Compaoré. Les plus gros marchés sont réservés aux entreprises
françaises pour le compte de ses maîtres de la communauté internationale. Mais rien n’est
tard puisqu’un esprit nouveau est né en depuis l’an 2000 et n’est pas près de s’éteindre. Un
homme appelé Laurent Gbagbo, que je n’aime pas (ce n’est pas obligatoire), c’est vrai,
mais que je respecte, a pensé un projet de société révolutionnaire qui à terme devait faire de
la Côte d’Ivoire et de la sous région une puissance économique et industrielle avec sa
propre technologie tenue et conduite par les africains eux même. Il a contribué à la mise sur
pied du premier satellite africain RASCOM, qui du coup rendait l’Afrique autonome au
niveau Télécommunication et informations. Sa politique de transformation des matières
premières allait enrichir et rendre puissants économiquement les paysans qui allaient se voir
dotés de moyens techniques de dernières génération. Il avait pour objectif, le montage
d’abord dé véhicules de transport avec pour finalité d’en construire localement avec les
ingénieurs sortis de l’INP-HB. Et plus encore il a entamé une ingénieuse politique de
désendettement (PPTE) de son pays pour finalement aboutir à une autonomie basée sur les
propres ressources ivoiriennes. Ce désendettement avait pour objectif de mettre à l’abri du
besoin la majeure partie des travailleurs ivoiriens en augmentant drastiquement tous les
salaires d’au moins 65% en plus de mettre tous les moyens économiques à un niveau où la
jeunesse pouvait comprendre qu’il ne faut pas mettre ses espoirs dans l’immigration
massive en occident. C’est l’un de ses plans secrets que nous avons découvert. Ça, la
communauté internationale ne pouvait l’admettre. Pour mettre fin à cette vision, ses propres
frères, égoïstes, avides de richesses faciles, de postes politiques honorifiques, afin de jouir
de la vie se sont vendu au diable et l’on renié. Mais comme je l’ai dis précédemment, cet
homme digne de respect appelé Laurent Gbagbo a suffisamment enseigné et nourri
politiquement les jeunesses ivoirienne et africaine pour continuer le combat car je vous
informe que la communauté internationale, au-delà de toute fanfaronnade, a beaucoup de
faiblesse. Je sais de quoi je parle et je ne dis pas n’importe quoi. Quand à Alassane
Ouattara, tous les documents compromettants le concernant ont été archivés pour le faire
chanter le moment venu. Au delà de tout ce que je viens de vous démontrer, je vous suggère
d’exploiter votre intelligence à fond dans la combativité et vous verrez que ces hommes
politiques qui sont guidés par les dirigeants de la haute finance qui conduisent la
communauté internationale ne sont que des hommes comme vous. Ils ne sont pas plus
intelligents que vous comme le croient bêtement beaucoup d’africains adeptes de la paresse,
de la mendicité et de la fatalité. Je suis de race blanche certes, mais il est stupide de croire
qu’on est plus intelligent que les autres races. Les chinois nous ont prouvé le contraire.
C’est votre tour aujourd’hui. Gbagbo vous a montré le chemin et libre choix à vous de finir
le travail ou l’abandonner par faiblesse, négligence et paresse. Humblement je vous
soutiens et je vous encourage à bien vous organiser pour que la vérité éclate à la Cpi et que
Gbagbo ne soit pas assassiné scientifiquement comme sait si bien le faire la communauté
internationale. Au delà de ça, comme Martin Luther King, une main africaine risque d’être
payée pour faire le sale boulot d’élimination physique. Priez beaucoup mais agissez aussi
beaucoup avec intelligence, ardeur et sans répit malgré les difficultés et épreuves jusqu’à
l’obtention de résultats probants. Mais si vous priez beaucoup et agissez moins, alors vos
prières s’avèreront inutiles. Car la prière sert à vaincre ce qui est invisible et c’est les actes
qui obtiennent physiquement ce qui est obtenu dans le spirituel. C’est simplement ce que
font les illuminatis dont je faisais partie. Ils adorent lucifer et agissent de même dans le réel
pour des résultats concrets. Prières et actions intelligentes sans émotions pour une victoire
certaine, voici le secret.

Source : XXX, Un Illuminati repenti.

22.Posté par OKBU le 23/12/2012 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lu pour vous

DÉCLARATION DE L'O.D.E (LES OUVRIERS DE L’ÉTERNEL)






Ivoiriens, Ivoiriennes, je suis AMADEUS Guerrier de l’O.D.E.

Au matin du 19 Septembre 2002, la terre d’Eburnie est réveillée par des bruits de bottes. Le constat est amer : le pays venait d’être attaqué par des rebelles venu des pays voisins. Les rebelles ont avancé le prétexte de l’Ivoirité et de la xénophobie pour justifier leur coup. Mais le peuple n’est pas dupe, tous, nous savions que c’était des prétextes fallacieux pour dégommer le président LAURENT GBAGBO. Nous avons résisté tant bien que mal pour faire échec à ces putschistes véreux. Devant la bravoure des dignes fils et filles du pays, les rebelles ont dû replier dans la moitié nord de la Côte d’Ivoire où ils s’adonnaient à des pillages, des viols, des vols et des meurtres.

On assiste alors à un ballet diplomatique organisé par la soi-disant Communauté Internationale. Une vraie danse de marionnettes pour faire la part belle aux assaillants. Nous leur avons tout concédé : primature, ministères, recrutements dans l’armée et la police, etc. Mais ils continuaient de narguer le peuple de Côte d’Ivoire. Le président LAURENT GBAGBO n’a ménagé aucun effort pour conduire ce pays vers la paix et la réconciliation. Un accord bidon entre la Communauté Internationale et les belligérants demandait aux rebelles de déposer les armes avant toute échéance électorale, mais rien n’y fit. Les rebelles refusèrent de déposer les armes. Alors le président LAURENT GBAGBO prend ses responsabilités et décide de libérer le pays.

Dans la 1ere semaine de Novembre 2004, nous déclenchons l’OPERATION DIGNITE (OPERATION CESAR à l’origine). Des frappes chirurgicales sont opérées sur tous les sites de la rébellion : l’opération fut un succès mais malheureusement, la Communauté Internationale encore elle, par le biais de la France va mettre un terme à la joie des ivoiriens devant cette victoire en détruisant toute notre flotte aérienne. Alors le peuple de Côte d’Ivoire se mobilise et mains nues, fait face à l’armée française et ses chars qui tentaient encore une fois de faire sauter le président LAURENT GBAGBO. Le coup à encore échoué mais le bilan est lourd : beaucoup de patriotes perdent la vie. Cette fois-ci il n’y a pas de doute : c’est la France à travers ses rebelles qui en veut à la Côte d’Ivoire et à son président.

En 2010, des élections sont organisées sans désarmement préalables des rebelles. Le scrutin dans les zones CNO est entaché d’irrégularité car les partisans d’ALASSANE DRAMANE OUATTARA tuent, chassent et violent les représentant de LAURENT GBAGBO dans les bureaux de vote. Au soir du scrutin, la CEI est incapable on ne sait pour quelles raisons de donner les résultats dans les délais qui lui étaient impartis. Selon le code électoral, la commission est dessaisie du dossier et doit passer le relais au Conseil Constitutionnel. Mais grande fut la surprise des ivoiriens en apprenant sur les chaînes étrangères que la même CEI déclarée forclose la veille a donné les résultats déclarant ALASSANE DRAMANE OUATTARA vainqueur. Le Conseil Constitutionnel réagit et le lendemain selon la procédure normale déclare Me LAURENT GBAGBO vainqueur. La Communauté Internationale toujours elle, ne reconnait pas la décision du Conseil Constitutionnel et maintient ALASSANE DRAMANE OUATTARA président et du coup, la Côte d’Ivoire se retrouve avec deux présidents. Là encore, on assiste à un autre ballet de sorciers. Des médiateurs défilent, mais personne ne veut reconnaitre de manière officielle la forfaiture d’ALASSANNE DRAMANE OUATTARA. En effet, son élection ne repose sur aucune base juridique et ça, aucun juriste au monde ne semble voir ce hold-up électoral. Le président LAURENT GBAGBO qui s’appuie sur la légalité constitutionnelle maintien sa place au pouvoir.

Les rebelles décident donc de passer à l’offensive. Ils prennent d’assaut la ville d’Abidjan mais la riposte des ivoiriens ne se fait pas attendre. Les assaillants constatent alors leurs incapacités et leurs faiblesses, visiblement ils ne font pas le poids. La Communauté Internationale vole alors à leur secours. Nous avons subi les assauts de plusieurs forces en présence : LA LICORNE, L’ONUCI, ECOMOG, Mercenaires BURKINABE, et le monde n’a pas réagi, personne ne s’est ému. Les camps militaires ont été bombardé par des hélicoptères et même la résidence du président LAURENT GBAGBO n’a pas été épargnée.

Beaucoup de gens sont morts et nous avons dû replier. Rassurez-vous. Ce n’était pas une fuite mais juste un repli stratégique. Il fallait voir véritablement contre qui on se battait. Maintenant que c’est fait et que tout est claire nous allons maintenant agir. Voilà près de 2 ans qu’ALASSANE DRAMANE OUATTARA est au pouvoir et le pays va de mal en pis. Les seuls grands chantiers qu’il a pu réaliser jusqu’à lors sont des arrestations arbitraires, des vols, des exécutions et des déportations vers la Haye. Des vies ont été sacrifiées afin de pouvoir installer ce pouvoir dictatorial. Mais tout ceci prendra fin bientôt.

Ecoute terre d’Eburnie ! L’heure de la libération a sonné. Tes plaintes sont parvenues au Seigneur l’Eternel des Armées. Le sang des victimes cri vengeance et le Dieu des Armées n’est pas resté sourd à tes plaintes. Ils nous verrons, nous les Guerriers de l’O.D.E pour faire triompher la Gloire de l’Eternel. Amis et frères, soyez bénis ! Votre souffrance touche à sa fin car trop c’est trop !! Nous viendrons et ferons le ménage comme il se doit : nous sommes déjà là, parmi vous !!!

A Mr ALASSANE DRAMANE OUATTARA, nous disons : « Tu as assez fait de mal au peuple Eburnéen. Il est temps que tu paies tes crimes. Tu as été pesé dans la balance de la vie et trouver léger. Dieu se charge de ton histoire. Oui, tu rentreras dans l’histoire mais de la façon la plus triste possible et c’est nous les Guerriers de l’O.D.E. qui accomplirons l’œuvre de Dieu car nous lui sommes restés fidèles. Nous avons cru jusqu’au bout. Tu as assez fait couler le sang des ivoiriens, des vrais ! Tu as voulu t’approprier le trône vaille que vaille. Dieu a permis que tu t’installes pour que le monde entier constate ton incapacité à diriger le pays et ta cruauté. Il est tant que tu dégage toi et tes pairs. Nous nous souvenons qu’à l’époque Me HENRI KONAN BEDIE avait lancé un mandat d’arrêt contre toi. Il a même fait arrêter des leaders de ton parti politique et tu es parti en exil. Le président LAURENT GBAGBO t’a réhabilité en t’offrant comme cadeau un certificat de nationalité qui te rendait présidentiable. Aujourd’hui, tu as usurpé le pouvoir et voilà comment tu remercies le peuple de Côte d’Ivoire. Nous aussi nous avons un merci à te dire car tu nous as ouvert les yeux. Toi et ta Communauté Internationale vous nous avez montré qu’on peut de temps en temps être xénophobe. Tes frères que tu as envoyé nous massacrer trouverons sur leurs chemin les Guerriers de l’O.D.E. »

A SORO GUILLAUME : « Ton orgueil t’a induit en erreur. Tu as commis l’erreur d’afficher au monde que c’est toi le chef de la rébellion. Fais comprendre à tes fantoches de chefs de guerres que vous étiez dans l’erreur. L’Eternel des Armées que vous cherchiez tant est là ! Vous le verrez très bientôt. Nous ses soldats, serons sans pitié pour vous ».

Nous demandons également à l’impie qui occupe actuellement le mont Péko de s’apprêter à subir la colère de Dieu : « Tu sentiras son Glaive jusqu’à la garde. Oui, nous viendrons car l’Eternel doit faire connaitre son nom et sa puissance et nous en seront ces instruments ».

Aux politiciens de tout bord : «Vous avez échoué car vous avez conduit le peuple à la dérive. Vous avez foutu un véritable bordel !! Ecartez-vous de notre chemin car ceci n’est plus votre combat. C’est celui de l’Eternel des Armées contre les Forces du mal. Malheur à celui d’entre vous qui voudra s’approprier la victoire. Il assumera les conséquences car à Dieu seul revient l’Honneur, la Puissance et la Gloire.

A vous nos frères, sœurs, pères, mères et femmes : « Rassurez-vous. Dieu va se manifester bientôt. Il est écrit dans les écritures saintes que Josué a fait le tour de la ville de Jéricho avant de la conquérir. Nous également, nous avons fait le tour des forteresses de DRAMANE. L’Eternel nous donnera le top départ et DRAMANE tombera soyez-en sûr. Croyez en l’Eternel car c’est lui qui vous délivrera des filets de DRALMANE. La parole de Dieu dit également ceci : Restez et veillez car vous ne savez pas le moment où le Seigneur va venir !

Femme, hommes, jeunes hommes, jeunes filles, citoyens de Côte d’Ivoire sur toute l’étendue du territoire national, nous mettons en garde les couche-tard et les noctambules. Tous ceux que nous verrons devant nous quand nous auront commencés seront considérés comme combattants et traité comme tel. Je le répète, c’est un combat entre le vrai Dieu et les Forces des ténèbres. Soyez donc vigilant et priez. Prenez vos dispositions et réapprovisionnez-vous ! Cette terre souillée doit être purifiée et cela prendra le temps que ça doit prendre. Le temps n’appartient qu’à Dieu seul. Munissez-vous de rameau et de cors, prêt à accueillir le Seigneur dans la joie et l’allégresse car quand l’Eternel et son armée en auront fini avec les impies, le pays sera enfin libéré. »

Chers frère et sœur Eburnéens, la bataille d ‘Armageddon longtemps annoncée par les écritures aura bel et bien lieu sur cette terre qui a trop souffert des fantaisies des mystiques et autres. Bien-aimé, l’heure de ta délivrance est arrivée mais sache une chose : l’Ange exterminateur du Dieu Tout-Puissant fera son œuvre et rien ne sera épargné. Convertis-toi, range ta vie, tourne toi vers celui qui te donne le souffle de vie car ceux qui n’auront pas cru périront. Tous les soi-disant prophètes, charlatans et autre vendeurs d’illusions paieront pour avoir séduit le peuple de Dieu. Même les hautes autorités religieuses ne seront pas épargnées pour n’avoir pas fait l’œuvre du Seigneur. Ceci n’est pas une prophétie, c’est l’HOMME DE DIEU, le vrai, qui vous parle. Nous serons sans pitié pour quiconque n’a pas respecté les lois du Seigneur et ne s’est pas repenti. L’Armée de Dieu est là, et nous les Guerriers de l’O.D.E. serons la manifestation de sa puissance. Bien-aimé, regardez et vous verrez la rétribution des méchants !

Que ceux qui ont des oreilles entendent. Que ceux qui ont le discernement discernent.

A Dieu la Puissance et la Gloire ! Au nom du Dieu des Armées j’ai parlé. Ainsi soit-il !



HOMO DEUS (L’homme de Dieu)

21.Posté par Fatim le 21/12/2012 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Antu

J adore ca!

Je te fais un gros bisou.

20.Posté par antu le 21/12/2012 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Je vois et j'entends des chefs d'état rire et se moquer de moi parce que je suis aux prises avec les puissances étrangères. Et ils se disent que ca ne les regardent pas. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que c'est comme ca que les colons ont réussit à pénétrer en Afrique. D'abord ils se sont attaqués a une tribu et la tribu d'a coté disait, ce n'est pas notre affaire. Mais après, les colons se sont attaqués aux autres tribus et c'est la qu'ils ont commencé à comprendre mais c'était déjà trop tard"

Laurent Gbagbo

19.Posté par lino mara le 21/12/2012 14:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher frere, tout simplement merci pour l''info! mais une chose est sur, UN JOUR IL FERA JOUR!! bonne continuation dans la lutte a tous.

18.Posté par lino mara le 21/12/2012 14:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher frere, tout simplement merci pour l'info! mais une chose est sur, UN JOUR IL FERA JOUR!! bonne continuation dans la lutte a tous.

17.Posté par GNRIRIKELè le 21/12/2012 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OH mon chère ce n'est qu'une "goutte de vin dans la mer".
et c'est mieux. de toutes les façon Gbagbo est soutenu et sera foreverlasting soutenu .
Merci HM

16.Posté par KORJIAKOV GENERAL le 21/12/2012 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aujourd'ui je suis en joie depuis 3h 30.
FORMIDABLE QUE CETTE PRESSION MILITAIRE.
CLIQUONS SUR J'AIME !

15.Posté par cenin139 le 21/12/2012 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"SI JE TOMBE PENDANT LA LUTTE, ENJAMBEZ MON CORPS ET CONTINUEZ LE COMBAT." dixit Laurent GBAGBO, Président de la République Libre et Souveraine de Côte d'Ivoire.

14.Posté par fatim.1. le 21/12/2012 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci guerrier infatigable et infalcifiable H.M pour les vraies infos que tu nous donnes.
Une chose est certaine.Tous ceux qui ont eu du plaisir á faire souffrir le peuple de CIV payeront pour leur mechanceté ihnumaine.Depuis que l epidemie ADO est bombardé et parachuté au pouvoir ses suiveurs se prennent pour des "rois" se jouant les saints or tout le monde connait les crimes que ces fils de marabouts ont commis et continuent de commettre.Ils pensent que tout leur "reussi" parce qu il sont dans la verité.Si et seulement si ils connaissaient l histoire de JOB ils comprendraient que ce n est pas par leur force que le president GBAGBO a été deporté clandestinement á la haye mais c est plutot DIEU qui l a permis pour glorifier son saint nom et dire á ces rienneux d occidentaux aux dents jaunes foncées qu il est le maitre de la planete et non eux
Que les mossi-sapiens continuent donc leurs grimaces bientot ils n auront meme plus d yeux pour pleurer.
Coucou á toute la RP specialement á YUOTAM j adore le poeme.
Merci GAOU pour l info.

13.Posté par Mister BIG le 20/12/2012 23:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thanks a lot dear HM . Be blessed forever

12.Posté par Fatim le 20/12/2012 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Gaou
Merci pour l info.


Bonne nuit.



11.Posté par solution le 20/12/2012 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut à toi H.M continu d'informer les braves ivoiriens afin de ne point mourir dans l'ignorance car l'information donne la forme celui qui est bien formé est une grande utilité pour son pays et pour sa propre personne.

10.Posté par gaou le 20/12/2012 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@MEMBRES DE LA RP
LU POUR VOUS :

Des prisonniers politiques libérés en Côte d'Ivoire


Selon plusieurs sources concordantes des prisonniers politiques, proches du présidents Gbagbo auraient été libérés par le régime dictatorial d'Alassane Ouattara, après plusieurs mois ...de détention sans jugement. Il s'agirait de:

1- N'GBO AKE Gilbert Marie Premier ministre
2- DALLO Désiré Noel Laurent Ministre
3- ADJOBI Née NEBOUT Aya C. Rosalie Ministre
4- GNAHOUA Zabrabi Norbert Journaliste
5- MAHAN Gahé Basile Syndicaliste
6- BECHIO Jean Jacques Ministre
7- MAO Glofiéhi Ancien membre d'un groupe d'auto défense
8- Commandant DUA Kouassi Aide de camp du président Gbagbo.


Rappelons que de centaines d'autres prisonniers politiques militaires et civils sont encore détenus sans jugement dans les geôles de dramane Ouattara.

ACC-Côte d'Ivoire ( il y a 53 mn )

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !