Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: plus de 9.800 fonctionnaires menacés de poursuites judiciaires

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 19 Décembre 2014 à 09:00 | Lu 304 fois



Au total 9.852 fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire "en situation d'abandon de poste" vont faire l'objet de poursuites judiciaires pour avoir continué de percevoir leurs salaires "sans offrir en contrepartie les prestations de service dues", annonce le ministère de la Fonction publique.

Selon une note d'information du ministère de la Fonction publique, "9.852, soit 5,80%" de fonctionnaires notés " frauduleusement avec des complicités diverses" au cours d' opérations d'identification-notation précédentes "émargent sur le budget de l'Etat sans offrir en contrepartie les prestations de service dues".

"Ces fonctionnaires et agents de l'Etat en situation d'abandon de postes et tous leurs complices feront l'objet de poursuites devant les juridictions compétentes pour détournement de deniers publics", prévient le ministère de la Fonction publique.

Les mis en cause sont majoritairement issus des secteurs "de l' éducation-formation et de la santé", précise le ministère qui croit savoir que "bon nombre de ces fonctionnaires et agents de l' Etat vivent et sont en activité à l'étranger".

Au total 10.055 fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d' Ivoire sont introuvables à l'issue d'une opération d' identification et de notation lancée par le ministère de la Fonction publique.
Sur 169.705 agents et fonctionnaires attendus, 159.650 ont été notés et 10.055 n'ont pu l'être, soit un taux de présence effective de 94,8%.

"Les 5,92% restants se justifiaient par des décès, des abandons de postes, des personnes qui n'apparaissent pas dans les fichiers, des doublons de matricules, etc.", avait indiqué le ministère de la Fonction publique après une réunion bilan sur l'opération d' identification et de notation tenue le 11 décembre.

Publié le vendredi 19 decembre 2014 | Xinhua

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 19 Décembre 2014
Vu (s) 304 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !