Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : méfiance, il y a un ver dans notre fruit !

le Jeudi 4 Octobre 2012 à 18:25 | Lu 2473 fois



Un mal pernicieux. Il mal qui risque de nous ronger de l’intérieur. Un mal qu’il faut donc diagnostiquer et traiter ici et maintenant. Ce mal, c’est la lutte de positionnement des anciens de la "galaxie" patriotique.

Ce mal se manifeste déjà avec un symptôme bien connu : la contradiction antagonique et le combat solitaire.

Les uns ont cru bon, à un moment donné du combat de résistance, d’inventer des concepts fédérateurs et tolérables dans l’opinion publique nationale et internationale. Ils ont alors parlé de "Lutte aux mains nues" pour parler de lutte politique pacifique. Le concept en lui-même n’est pas nouveau dans nos cultures africaines. La lutte traditionnelle, qui est un genre de combat physique visant à exprimer sa bravoure masculine, est une lutte aux mains nues. La lutte intellectuelle est une lutte aux mains nues. C’est culturellement et historiquement connu.

Mais chaque lutte a son arène. Les luttes sportives traditionnelles ou les combats intellectuels ont leur cadre d’expression. La lutte politique pacifique, a elle aussi son environnement qui est l’Etat de droit.

La problématique à résoudre afin que nos contradictions sur l’approche du combat ne deviennent pas des confrontations antagoniques et nuisibles à la lutte, c’est de savoir si l’environnement de notre combat de libération est compatible avec une lutte aux mains nues.

Et si une lutte aux mains nues devrait tout de même être menée, qui comptons-nous envoyer les mains nues pour affronter des ennemis qui nous attendent avec des fusils mitrailleurs lourds, des lances roquettes, des obus et mortiers, des hélicoptères de combat et des chars d’assaut ? Comme le dirait l’autre, « c’est l’enfant de qui nous comptons envoyer à l’abattoir, les mains nues » ?

Soyons sérieux. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, les criminels qui continuent de massacrer les Ivoiriens parlent de paix, de développement ou autre chose, à des fins de propagande, qu’il faut croire qu’ils ont compris le bienfondé d’une lutte politique pacifique, sans armes ni violence destructrice.

Ce sont les mêmes avec leur même mentalité, qui ont attaqué la Côte d’Ivoire le 19 septembre 2002, qui sont là aujourd’hui, en train de massacrer des dizaines de jeunes ivoiriens dans les maisons des anciens cadres du FPI ou de la "galaxie" patriotique tout en parlant de façon trompeuse, de paix, de reconstruction, de réconciliation pour tromper le monde entier sur le drame ivoirien.

Au quartier Plateau Dokoui, à l’entrée de la Commune d’Abobo, une de nos sources nous a signalé qu’une villa appartenant à une parente du Camarade Charles Blé Goudé est devenue un lieu de partage de butin de braquage et un lieu de torture de centaines de jeunes enlevés pour leur appartenance à des groupes ethniques jugés favorables à Laurent GBAGBO.

Au quartier de la Riviera Bonoumin, plusieurs sources à Abidjan ont confirmé que la maison de Marcel Gossio est devenue une boucherie dont le sous-sol est jonché de jeunes ivoiriens, mains et pieds liés, privés de nourriture et d’eau pendant deux à trois jours, torturés et abattus devant les autres, dans l’indifférence totale des soi-disant ONG qui décrivaient des tapes amicales faites par Laurent GBAGBO sur les épaules des affidés du tortionnaire Dramane Ouattara, comme des tirs de missiles.

Nous nous en tenons à ces deux petits exemples qui illustrent fort bien l’ambiance universelle dans les maisons des pro-GBAGBO occupées par la bande de criminels de Dramane Ouattara.

Et nous disons qu’il faut être sérieux. Notre orgueil à vouloir ramer à contre-courant pour attirer des projecteurs des fascistes qui tuent nos peuples sur nous afin qu’ils nous donnent des tribunes pour parler en leur faveur, est une erreur historique qui sera impardonnable devant l’histoire.

Personne ne peut ravir à un homme son aura. C’est la mystique du charisme et de la personnalité. Si vous avez les deux, à n’importe quel moment, vous pouvez réapparaître et briller au milieu de la multitude. Nul n’est besoin de foncer droit pour s’enfoncer en profondeur dans un choix qui a atteint ses limites et qui est aujourd’hui, une erreur d’approche.

On nous attaque avec des armes de guerre. On tue nos peuples avec des armes lourdes. On nous prive de liberté d’expression. On nous jette en prison quand nous dénonçons les tueries. On nous traque pour nous tuer même dans l’exil qu’ils nous imposent depuis plusieurs mois. Ils parlent de réconciliation et donnent chaque jour des coups encore plus meurtriers.

Et nous continuons de parler de lutte aux mains nues, hypocritement ? Et nous traitons certains Résistants comme des concurrents dont il faut froisser officiellement la dynamique d’appel majoritairement écrasante de combat à arme égale, pour ensuite passer dans le noir, regrouper des frères de région, fomenter des projets privés aux objectifs identiques que ceux qu’on prétend contredire ?

Le ver de la convoitise, le ver de la compétition politique égoïste, le ver du manque d’humilité et de l’ego aux dents longues, est dans le fruit. Sérieusement.

Or, ce genre de posture fissure toujours les murs les plus solides et provoque l’infiltration de l’ennemi.

C’est pourquoi nous dénonçons. C’est aussi et surtout pourquoi nous appelons à l’humilité de tous, au devoir de reconnaître qu’on peut se tromper et rejoindre les autres pour qu’ensemble, nous soyons plus forts. Et puis après coup, notre aura individuelle, notre charisme et notre personnalité feront le reste ; mais seulement après la Libération, dans un environnement sain pour une compétition politique saine.

Alors, ensemble, tuons ce ver qui est dans notre fruit. Nous n’en serons que plus forts. Simplement.

A Très bientôt.
Hassane Magued




Jeudi 4 Octobre 2012
Vu (s) 2473 fois



1.Posté par Yves l'Ivoirien le 04/10/2012 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maintenant les mains charger de AK-47, de 12 / 7, de RPG 7, de M16 de Browning de Madsen etc pour une libération totale et fracassante.

2.Posté par Hermann N'da le 04/10/2012 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Patriote HASSANE MAGUED pour cette mise au point et cet appel à la cohésion pour engager le vrai combat qui intéresse le peuple de Cote d'Ivoire.
Nous ne menons pas ce combat au risque de nos vies pour retomber dans les mêmes imprudences d'hier. Mais comme nos traditions le disent: "on ne reste pas dans magnas pour enlever magnas". D'où la nécessité de taire les querelles intestines de repositionnement personnel pour aller rapidement à l'essentiel en engageant le combat qui mérite d'être engagé.. Nos parents n'en peuvent plus. Ils souffrent trop.

3.Posté par APOCADEROCHA le 04/10/2012 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes fatigués! Vraiment fatigués de tout ça! Le Mossi nous fatigue déjà. Si vous devez, en plus de votre immobilisme qui nous pèse terriblement, en rajouter avec vous querelles pueriles (je m'en excuse mais c'est le cas), je crois qu'il serait préférable de demander au peuple de prendre ses responsabilités. Ce sera mieux ainsi!!!! Engagez le combat, on va quitter dans ce mauvais rêve! Qu'attendez-vs? Quelques reglages-là, c'est pas encore fini? Vous aussi dêh!!!

4.Posté par al-QASSAM le 05/10/2012 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RêVES ET ILLUSIONS

Nommons-le sans embages, il s'agit du sieur Blé Goudé, il se veut le chantre de "Lutte aux mains nues", le Ghandi ivoirien, le prochain lauréat du Prix Nobel de la Paix.

Pour sa gloire personnelle, il a souvent ramé à contre courant, saboté les idées et initiatives des autres, pour les récupérer ensuite.
A une certaine, on lui a tout "pardonné", surtout qu'il avait pour "protecteur" le Président Gbagbo en personne, puisque lui-même a toujours refusé la bataille des armes.

Aujourd'hui (c'est-à-dire depuis le second tour de l'élection présidentielle jusqu'à maintenant, en passant le 11 avril 2011 ), le contexte a changé.

En effet, ce sont les armes à feu qui parlent maintenant.
Chez moi on dit ceci : "lorqu'un fusil parle, c'est un autre fusil qui répond."

Où étaient Blé Goudé et ses "lutteurs aux mains nues" lorsque la ville d'Abidjan était prise en sandwich par la coalition démoniaque ?
Tout le monde reconnait la force de mobilisation de Blé Goudé, mais ...

S'il tient vraiment à sa philosophie et y croit vraiment, qu'il rentre en Côte d'Ivoire. Son retour triomphant nous permettra de tester la crédibilité du régime d'Abidjan en matière de réconciliation...


5.Posté par Blanche le 05/10/2012 02:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il vous plais liberons le pays

6.Posté par traore le 05/10/2012 02:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ÊTES VOUS ASSEZ BÊTES POUR SAVOIR QUE FACE A LA TERREUR IL FAUT OPPOSER LA TERREUR . CEUX A QUI NOUS AVONS AFFAIRE QUI NOUS TUENT COMME DES POULETS NE COMPRENDRONS QUE CE LANGAGE ALORS DE GRÂCE NE NOUS FAITE PAS CHIER CAR NOUS SOMMES A BOUT DE PATIENCE ET SACHEZ QUE LES MORTS DE CHAQUE JOUR VOUS INCOMBE PARCE QUE OCCUPER A FAIRE DES QUERELLES INUTILES.

7.Posté par uriel le 05/10/2012 04:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
haaaa
ha
on parle trooo
ha
faite on va mangé maïs là
hoo

8.Posté par IGNACIO le 05/10/2012 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PLUS DE LUTTE AU MAIN NU.

9.Posté par kouassi lama getaime le 05/10/2012 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut les vrais patriotes, j'étais absents, mais je suis de retour.
Mon frère Hassane Magued, salut à toi grand guerrier. Moi je t'ai toujours compris et apprécier, bien sûr pas comme un robot, mais parce que ce que tu dis est vrai.
Ne t’inquiète pas, le ver est déjà mort avant que tu en parles.
Car nous allons pas tolérer certaines choses. Sinon comment un homme "normal" peut-il affronter des gens en armes lourdes, prêt à tuer, à égorger, violer, brûler ? C'est comme un suicide. Nous n’allons pas nous suicider, nous allons nous battre à armes égales et même supérieures et nous vaincrons, car nous avons déjà vaincu. Ni la Licorne, ni l'Onuci, ni les pantins de Frci, ni les burkinabés gardiens de Bouche tordue n'y pourront rien.
Wait an See.
Les aveugles verront, les sourds entendront la libration des ivoiriens que certains croient impossible, car ceux-là voient avec les yeux humains.
Que l’Éternel des Armées te garde, nous garde, garde les vrais patriotes. En avant pour la victoire.

10.Posté par le nationaliste le 05/10/2012 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel est le problème? si la révolution permanente est dirigée par ces gens qui de par leurs comportements ont mis en péril le pouvoir de GBAGBO qui ,bien sûr a de bonnes idées pour la Côte D'ivoire,mais avait très peu de ressources humaines conscientes politiquement pour les mettre en pratique ,on peut comprendre.Mais des gens qui font des discours sans agir à mon avis ne peuvent pas influencer la libération du pays .On n'a même intérêt à les associer à cette lutte ,c'est tout ,tous ceux qui aiment l'argent et les honneurs doivent être écartés de la lutte de libération car nous devons tirer les leçons de la trahison des généraux (Doué,Kassaraté,Mangou,Detoh,Lorougnon ,Tivoli bi ,etc...) dont le goût pour l'argent a permis l'annexion de la Côte d'ivoire par les étrangers.

11.Posté par IGNACIO le 05/10/2012 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUDRA REPONDRE PAR LA VIOLENCE AUX VAMPIRES DE OUTTARA. PLUS JAMAIS DE LUTTE AUX MAINS NUE. NOUS PRENDRONS NOS RESPONSABILITES TRES BIENTOT , SOYEZ EN SUR

12.Posté par liliane kouassi le 05/10/2012 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah les amis ça tarde dèh!!!!!!!!!!

13.Posté par OKBU le 05/10/2012 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES MAINS NUES!!! VOYEZ COMENT EST LA CIV AUJOURD'HUI. LA GLAIVE EST DEJÀ LÀ. CEUX DES MAINS NUES, ATTENDEZ DEMAIN.

LA GLOIRE EST À DIEU

14.Posté par doriane le 05/10/2012 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si il doit y avoi lutter, elle doit se faire avec des armes et même avec des armes plus sophistiquées que celles de l'ennemi, pour rétablir l'équilibre de la terreur. Nous sommes fatigués de nous faire massacrer parce que nous sommes pacifiques. On ne peut pas aller devant des incultes qui ignorent les droits de l'homme, des gens lourdement armés qui chassent les ivoiriens en pleine ville et en plein soleil, les mains nues.
Même David, quand il allait combattre Goliath, n' y est pas allé les mains nues. Il avait une fronde que l'Eternel a transformé en une arme mortelle. Alors il faut opposer la violence à ces gens qui ne comprennent que le langage de la violence.

15.Posté par Miaou le 05/10/2012 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment vaincre si entre nous même déjà, nous ne nous entendons pas!!! Je suis abasourdi lors que je lis les soit disant déclarations du sieur sergent chef lago léo... Autant je ne comprends plus les fondements du livre de Germain Séhoué: "Le commandant Invisible" dans lequel le fameux commandant sékouba disait être le commanditaire de l'assassinat de ce dosso non!!! que celui qui comprend ce qui se passe qu'il lui plaise, de m'expliquer.

16.Posté par doley le 05/10/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je dis ho! je suis a font pour la RP mais là je ne comprend plus? dis HM tu es PROFESSEUR ou quoi?? tu parles trop français.On a compris nous les vrais IVOIRIENS qu'on a en face de nous des illetrés avec des armes qui pour l'amour de leur mossi au pouvoir sont prêt a user de tout ce qu'ils ont en leurs possession(armes ,couteaux gris-gris et de sorcelerie) et vous nous tenez encore des discours et des mains nues? non!!! c'est fini tout ça. maintenant on se bat à arme egale "tu es bête je saurais me montrer bête, tu es dozo, je serais dozo c'est tout. C'est où on ne meurt pas. plus la peine de barvarder les vrais ivoiriens ont compris qu'il n'y a plus de combats aux mains nues avec la bande à sauvages de ce mossi. alors ça suffit les messages qu n'en finissent pas et passons à la finale.

17.Posté par uriel le 05/10/2012 23:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça tarde

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !