Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : les banques ne financent pas "suffisamment" l’économie nationale

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 20 Septembre 2014 à 08:24 | Lu 352 fois



ABIDJAN -- Le président ivoirien Alassane Ouattara a indiqué vendredi à Abidjan que les banques locales ne financent pas "suffisamment" l’économie nationale, notamment les PME, ce qui représente "un frein" à l’activité économique.

"En Côte d’Ivoire, le constat est clair: le secteur financier ivoirien ne contribue pas encore suffisamment au financement de l’économie nationale bien qu’on note un début d’amélioration au cours de ces deux dernières années", a affirmé Alassane Ouattara à l’inauguration du siège du patronat ivoirien.

Citant plusieurs études récentes, M. Ouattara a affirmé que le secteur financier ivoirien "ne répond pas pleinement" à sa mission d’"intermédiaire entre l’épargne nationale et les besoins de financement de l’économie".

"L’activité économique ivoirienne peine à trouver des financements à long terme et à des coûts raisonnables, ce qui représente un frein à l’activité économique", a-t-il souligné.

"L’accès aux services financiers demeure encore trop restreint pour l’ensemble des acteurs économiques, à l’exception des grandes entreprises exportatrices et des filiales de sociétés internationales", a déploré le président ivoirien.

La grande majorité des entreprises en Côte d’Ivoire sont des PME et il ressort que "plus de 70% de celles-ci accèdent difficilement au financement", notamment aux crédits à moyen et long terme.

Les prêts à long terme ne représentaient que "seulement 2 % du total de l’encours du crédit à l’économie à fin 2013", a encore déploré Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire compte environ 30.000 PME dont près de 5.000 formelles et inscrites au registre des impôts.

Leur besoin de financement était estimé entre 5 à 10 milliards de FCFA pour les petites entreprises et 50 à 300 milliards de FCFA pour les entreprises moyennes.

Pour Alassane Ouattara, les PME sont "au coeur de la croissance économique comme l’ont pleinement démontré les pays émergents dans le monde".

"Sans financement adéquat, la croissance des PME est ralentie, tout comme le sang qui irrigue le coeur, le crédit bancaire doit irriguer notre économie", a-t-il insisté avant d’ajouter que "si le débit n’est pas assez suffisant, alors le coeur s’essouffle tout comme la croissance économique d’un pays".

Alassane Ouattara a dit compter sur le système bancaire pour " contribuer pleinement à réaliser l’objectif national de transformer la Côte d’Ivoire en un pays émergent".

"Notre économie doit disposer d’une large palette d’instruments financiers appropriés pour mettre en place des financements de durée suffisante et de coût raisonnable", a-t-il ajouté appelant le secteur financier à "faire preuve d’encore plus d’imagination", à être "plus entreprenant" et à "faire du travail de proximité en étant plus près des PME".

Publié le samedi 20 septembre 2014 | Xinhua

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 20 Septembre 2014
Vu (s) 352 fois



1.Posté par Hermann nda le 08/10/2014 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est ce que dramane appelle " banques locales"? Les succursales du crédit lyonnais et de la banque de France ? Sgbci, bicici et consorts?

Pourquoi veut-il que ces instruments de prédations de l'économie ivoirienne se mettent à financer le développement de la CI?

Dramane, pardon, arrête ta comédie.

Nous, on voit ton dos...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !