L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : le sud-ouest en crise après les inondations

News en temps réel - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 16 Juillet 2014 à 06:02 | Lu 474 fois

Le sud-ouest de la Côte d’Ivoire fait face à une situation humanitaire très difficile après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette région pendant plus d’un mois.



Les inondations font des ravages dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette région pendant plus d’un mois.

La région de Grand Lahou à 180 kilomètres de la capitale économique Abidjan est particulièrement touchée. Des cas de choléra se sont déclarés parmi les personnes déplacées qui doivent vivre dans des conditions sanitaires très difficiles, indique le député-maire de Grand Lahou (sud) Jean Djaha. « Il y a des besoins médicaux de première nécessité, des besoins en poche de sang, ainsi que des besoins en vivres et en semences pour reprendre les activités », a-t-il déclaré, rapporte Xinhua.

Aucune culture n’a été épargnée

Les agriculteurs sont les premiers touchés par les inondations dont les cultures ont été ravagées par les eaux. Ils sont nombreux à être sinistrés après les intempéries annonce le directeur régional de l’Agriculture de San Pedro, au sud-ouest du pays, Michel N’Guessan. « Des producteurs de riz, de manioc, de maïs ainsi que des producteurs de cultures d’exportation sont sinistrés », a indiqué le directeur.

Le cacao, première exportation de Côte d’Ivoire, est aussi touché. Les fèves ont été abîmées par les inondations, ce qui remet en cause leur qualité rapporte Michel N’Guessan. « Il y a aussi que des hectares de palmier à huile et d’hévéa sont sous l’eau », a-t-il précisé. Il a proposé un plan d’urgence pour assister les producteurs sinistrés.

La filière de la banane n’a pas échappée aux dégâts, près de 1 300 hectares de plantations ont été détruit en quelques jours, ce qui représente 22% de la superficie de culture de ce fruit. Les pertes seraient de 115 000 tonnes. Le gouvernement ivoirien par l’intermédiaire de son ministre ivoirien de l’Agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly a insisté sur le fait qu’il mettra en œuvre les mesures nécessaires à la préservation des emploies dans les sociétés de production bananière sinistrées.

Afrik.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 16 Juillet 2014
Vu (s) 474 fois



Dans la même rubrique :
< >

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Communiqué | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève










Les Articles les plus lus

String : une cause de mycose ?

0 Commentaire - 17/10/2016 - Afrik53.com : Infos 7J/7



Incroyable !