Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: le siège du parti de Gbagbo saccagé

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 2 Septembre 2014 à 08:21 | Lu 840 fois



Abidjan - Le siège du parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, situé dans un quartier cossu d’Abidjan, a été saccagé lundi par une vingtaine de jeunes, qui ont légèrement blessé trois personnes, a déclaré son porte-parole à l’AFP.

Le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko a annoncé lundi dans un communiqué l’ouverture d’une enquête par les services de sécurité "qui
mettront tout en oeuvre pour que les auteurs de ces attaques soient recherchés et retrouvés afin qu’ils subissent la rigueur de la loi".

Des documents importants, notamment financiers, ont été dérobés, alors que les bureaux des cadres ont été "littéralement saccagés", a indiqué Frank Anderson Kouassi, porte-parole du Front populaire ivoirien (FPI).

Mobilier sens dessus dessous, documents éparpillés, ordinateurs renversés, imprimantes détruites, vitres cassées... le siège du FPI a subi d’importants dégâts, a constaté un photographe de l’AFP.

Les faits, qui ont duré "une vingtaine de minutes", ont débuté vers midi
(heure locale et GMT) avec du "vacarme", a raconté à l’AFP un employé. "Tous ceux qui sont tombés sur les agresseurs ont été tabassés."

Ce témoin, qui a réussi à se cacher, a confié avoir eu "vraiment très peur"
durant la mise à sac.

Selon un cadre du parti, "certains disent avoir reconnu des militants des
jeunesses FPI". "C’est un truc interne, on ne se fait pas d’illusions, même si on n’écarte aucune hypothèse", a-t-il lancé.

Plus de trois ans après la sanglante crise post-électorale qui a abouti à
la chute de son mentor, le FPI est en proie à de vives divisions.

Le principal parti d’opposition se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale indépendante (CEI), chargée d’organiser la cruciale présidentielle de 2015.

Une réunion samedi à huis clos a dû être suspendue après avoir failli "dégénérer en bagarre", avait raconté Frank Anderson Kouassi.

Deux camps s’affrontent actuellement au sein du FPI.
Le premier fait de la libération de Laurent Gbagbo, détenu à La Haye dans
l’attente d’un procès de la Cour pénale internationale (CPI), le coeur de la stratégie du parti.

Le second camp veut que le FPI s’investisse davantage dans le jeu politique et participe à la prochaine élection.

La présidentielle de 2015 est censée parachever la stabilisation du pays
après une décennie de tourmente et plus de 3.000 morts durant la crise de 2010-2011.

La présence du FPI, qui doit communiquer en décembre sa position, est
essentielle à la réussite du scrutin, selon les partenaires du pays.


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 2 Septembre 2014
Vu (s) 840 fois



1.Posté par duval le 02/09/2014 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On n'a que foutre de ces partenaires cupides ! Ils ont besoin du FPI pour donner un sens à leur forfaiture ? Ils n'auront pas le FPI car ils ne savent rien de l'esprit FPI... Affi peut partir tranquillement mais pas avec le FPI. Ce n'est pas parce qu'on est parti d'opposition qu'on est obligé de se présenter à une élection, fut-elle présidentielle. Il faut marcher selon des principes et avoir des visées. Aujourd'hui, qu'est-ce qui est urgent pour le FPI ? On n'a pas besoin d'être un politicard pour répondre à la question. ELECTION WOUYA-WOUYA, on n'en veut pas. Au diable Affi et ses nouveaux partenaires !!! Maudits que vous soyez. Tous ces gens sont morts pour rien ? Quel ses donnes-tu, toi affi, à ta candidature à une quelque élection dans les conditions où nous nous trouvons ? Qui va faire ta campagne ? Et où ? Ou bien tu veux valider maintenant la forfaiture de la France ? On ne va pas aux élections pour la france ou pour la communauté internationale ; on fait les élections pour nous-mêmes. Réfléchis un peu, vendu-là...
Sais-tu que nous sommes en pleine prophétie ? Que Dieu nous garde et donne de découvrir tous ces sorciers avant le Jour J.

2.Posté par Dadi le 02/09/2014 14:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyez candidats mais ce sont vos parents qui iront faire campagne devant ces voyous et Dozos armés .Nous n accepterons pas de mourir à vôtres place. Bande de vendus

3.Posté par Lancelot le 02/09/2014 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malgré ses belles paroles clamées ci et là, ce parti ne vaut pas mieux que les autres.

4.Posté par Lancelot le 02/09/2014 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Duval, Affi devrait faire quoi à ton avis ?

5.Posté par Romx le 02/09/2014 21:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila un avant guout des election de 2015....
Le RDR n'aceptera jamais sa défaite aux urnes...
Pensez vous franchement qu'ils laisseront la place au gagnant.....
Ces gens la....Jamais...!

6.Posté par Hermann nda le 02/09/2014 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lancelot

AFFI devrait simplement être à l'écoute de la majorité, de la base......ou démissionner s'il se sent incapable daller dans la même direction qu'elles. Ce n'est pas compliqué ça !

7.Posté par LaRédemption le 03/09/2014 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Duval. Rien à ajouter. Coucou à toi, combattant Hermann Nda. Salut à toute la RP. Le combat continue. Dieu nous garde.

8.Posté par Lancelot le 03/09/2014 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Hermann,

...Comme le médecin devrait choisir la thérapie décidée par son patient, non ?

Désolé de vous le dire aussi franchement, mais il est très fréquent que la foule soit dans l'erreur. Le fait qu'on semble placer, à tort ou à raison, la démocratie au dessus de tout ne doit pas biaiser le jugement au point de nous faire croire en l'infaillibilité du peuple. En général, le peuple est peu éclairé, même quand il prétend le contraire. De mon point de vue, l'expertise est supérieure à la démocratie.

La base demande à Affi d'adopter une ligne dure et intransigeante tant que le président GBAGBO n'est pas libéré. Cette ligne ne peut pas marcher. La foule ne peut pas s'en douter car elle est fanatisée et passionnée, notamment à cause de l'effet de groupe. Mais ce qu'elle demande est complètement contre-productif. Non seulement, cette stratégie n'aboutira pas à l'effet escompté, mais de plus, elle fera chuter le FPI dans un trou dont il ne sortirait pas de sitôt. Avec cette stratégie, GBAGBO ne sera pas libéré, les exilés ne pourront pas rentrer et le FPI continuera d'être saigné de ses militants. Croyez vous sincèrement qu'à l'heure actuelle, le FPI a encore le poids qu'il avait il y a 3 ans? Détrompez vous chers amis. AFFI a compris cette dynamique néfaste et veut éviter le naufrage que sa position lui permet déjà d'entrevoir..

Pour faire plier l'impérialiste, les prophéties, les prières et les marches ont rarement été d'un grand secours. Il faut sortir des enfantillages.

9.Posté par LaRédemption le 03/09/2014 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est ce que tu racontes mon frère Lancelot ? Et bien, le médecin comme tu dis, avant même de faire un bilan ou autres prescriptions au patient, c'est d'ailleurs ce dernier qui oriente ledit médecin sur la voie du diagnostic à poser. Dans toutes consultations, le médecin demande au patient où il a mal avant de l’ausculter. Quand bien même le patient, dans certains cas, arrive inconscient au centre hospitalier, il y a néanmoins un dialogue qui est établi. Le médecin constate d'abord les signes cliniques d'une éventuelle pathologie complétés par le parent du malade. Et dans tous les cas, le médecin met en place tous les ingrédients devant permettre au patient d'être satisfait. Ceci pour te démontrer que dans ce cas de figure, c'est le souhait et même la volonté du malade qui sont respectés par le médecin. Cette volonté, c'est la GUÉRISON. Au-delà de cette image, tu dois être sans ignorer que la démocratie, c'est le choix de la majorité. En plus, on ne fait pas le bonheur des Hommes contre leur gré. On ne fait pas la politique des hommes contre les hommes. C'est pour assurer leur bien-être qu'on s'engage à faire de la politique qui devient de facto un sacerdoce. Par ailleurs, avec tout ce que nous avons vécu depuis l'intrusion de dramane ouattara sur la scène politique ivoirienne, nous sommes bien placés pour savoir que les orientations indiquées par la france obéissent à ses propres intérêts et non ceux de ses pseudo pré-carrés. Quiconque obéit donc aux injonctions de la france est contre les intérêts de son peuple qu'il prétend représenter. Si donc Affi ne s'inscrit pas dans la volonté de ses camarades et par ricoché, du peuple, alors il n'a rien à faire à la tête du FPI. Tout discours faisant la part-belle à la france et autres impérialistes est à combattre au plus haut degré. L'Afrique digne n'en veut plus. Dieu nous garde.

10.Posté par Hermann nda le 04/09/2014 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai même envie d'iapprendre à @ Lancelot que contrairement à ce qu'il croit, le médecin en l'espère, c'est bel et bien le peuple, la base et les militants et non AFFI .

11.Posté par TRAORE le 04/09/2014 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Hermann .

Lancelot n'a pas vu cet aspect des choses. Il croit qu'en politique et en démocratie, ce sont les leaders qui sont les médecins. C'est justement la qu'il se trompe.

12.Posté par Lancelot le 04/09/2014 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le peuple est ton médecin, c'est que tu es mal barré.

En ce qui me concerne, je préfère m'en remettre à des gens pondérés plutôt qu'à une foule passionnée.

Mais je crois que tu as raison Hermann : AFFI devrait démissionner et laisser la foule tenter la stratégie qu'elle veut. Je suis certain, qu'avec cette stratégie, la foule n'avancera pas, mais au contraire reculera dans les abîmes de la politique nationale. Avec cette stratégie là, le FPI est fini.

Mais comme on ne peut faire le bien de quelqu'un contre son gré, AFFI devrait démissionner. Il n'y a que l'expérience qui puisse rendre raisonnable des gens déraisonnablement entêtés. ce qu'on refuse d'apprendre par la sagesse, on l'apprend dans la peine. Cette stratégie les conduira droit dans le mur, et cogner le mur crée de la peine.

AFFI doit démissionner, et passer à autre chose comme nombre d'entre nous l'avons fait..

13.Posté par Lancelot le 04/09/2014 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans l'absolu, ce n'est pas la participation du FPI qui est cruciale pour la réussite du scrutin, mais le taux de participation.

Si malgré l'absence du FPI, l'élection obtient une participation notable, alors le FPI commencera la deuxième partie de sa traversée du désert. Or c'est tout à fait plausible, puisque le FPI seul ne pèse guère plus de 40% (cf. premier tour présidentielles 2010). Et depuis sa chute, ses rangs ont été rognés. Si la participation dépasse, ne serait ce que 60% (ce qui est tout à fait possible), alors le FPI est fini pour longtemps. C'est peut-être ce que AFFI a perçu.

Par ailleurs, si le FPI venait à gagner, en participant, la présidentielle ou même les législatives, il aurait un poids suffisant pour obliger l'Etat de Côte d'Ivoire, qu'il représenterait alors au moins partiellement, à retirer sa plainte de la CPI, demander la libération de GBAGBO. Et au cas où la CPI rétorquerait que la procédure a déjà été entamée, ne plus se reconnaître dans les accusations. Ce qui obligerait la CPI à trouver une voie pour sauver la face.

Le problème auquel AFFI est confronté, c'est l'état d'esprit religieux. Les gens veulent voir la "prophétie" se réaliser. Ils le veulent coûte que coûte. Et ils s'opposent systématiquement à tout ce qui ne semble pas aller dans le sens du scénario "d'inspiration divine" qu'ils ont dans le subconscient. Voilà tout le problème : AFFI doit gérer des gens qui ne sont plus rationnels. C'est une gageure pour lui. Pour quiconque d'autre d'ailleurs.

14.Posté par Hermann nda le 05/09/2014 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est qu'en démocratie, les organisations politiques appartiennent d'abord et avant tout aux militants. Seule leur volonté compte. Seule leur volonté doit être appliquée. Aucun leader politique ne peut se croire ni plus intelligent ni plus crédible que la volonté populaire.

Celui qui ne comprend pas ça n'a aucun problème avec les militants du FPI. Mais avec la DÉMOCRATIE.

15.Posté par lancelot le 05/09/2014 07:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème de l''africain, c''est qu''il est superficiel. La démocratie... et puis quoi encore! Ouattara n''est pas particulièrement démocrate. Houphouet non plus. Pourtant ce sont eux deux qui resteront dans l''histoire

16.Posté par lancelot le 05/09/2014 07:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La démocratie n''est qu''un moyen. Pas une fin en soi. Son unique intérêt c''est de garantir la bienveillance des gouvernants. Mais il y a des chefs qui y arrivent sans démocratie.

17.Posté par lancelot le 05/09/2014 07:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et d''autres qui n''y arrivent pas malgré la démocratie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !