Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : le prix à payer pour la libération du Président GBAGBO !

le Jeudi 22 Novembre 2012 à 13:38 | Lu 6423 fois



Côte d’Ivoire : le prix à payer pour la libération du Président GBAGBO !
Rien n’est gratuit sur cette terre. Chaque compromis, chaque transaction, chaque arrangement, bref, tout ce qui s’échange à un prix, un coût et comme il faut que quelqu’un paie ce prix quand la transaction survient, nous aussi nous devons nous interroger : qui paiera l’addition de la libération "transactionnelle" du Président GBAGBO ?

Avant de pourvoir répondre à cette question, il faut bien que nous répondions à celle sous-jacent qui précède, à savoir : qu’est-ce que la libération du Président GBAGBO va coûter ?

La Présente Chronique fait suite à la précédente, laquelle vous a donné un résumé des circonstances et de l’objectif assigné à l’entrée en scène du Souverain Pontife pour obtenir la libération du Président GBAGBO. Elle donne ici notre analyse sur les implications politiques, sociologiques et géostratégiques de ce deal qui est cours.

D’abord, qu’est-ce que la libération du Président GBAGBO va coûter ?

L’enlèvement et la déportation du Président GBAGBO par l’Empire colonial occidental dirigé en Côte d’Ivoire par la France, s’inscrit dans un environnement de glissement géostratégique du monde, communément connu sous le nom de Nouvel Ordre mondial.

Le terme « glissement géostratégique » fait référence à un bouleversement du déséquilibre géostratégique des siècles précédents marqués par une domination sans partage du Bloc occidental qui avait bâti son hégémonie mondiale autour d’un système de domination financière, économique, politique et surtout militaire d’Etat-Greniers, une sorte d’Etats vassaux pourvoyeurs de matières premières pour alimenter les industries du Bloc occidental.

Comme on a pu le constater depuis les événements en Côte d’Ivoire et en Libye, le bouleversement de l’ancien déséquilibre est en train de donner naissance à un nouvel équilibre géostratégique marqué par une recomposition des alliances stratégiques entre Etats, notamment avec l’émergence des économies modernes appuyées par la Chine et la Russie, qui sont en train d’attirer vers elles, tous les pays émergents et la quasi-totalité des Etats-Greniers, provoquant du coup, la panique dans le Bloc occidental qui observe sans pouvoir réagir, le compte à rebours de son appauvrissement inévitable.

Dans cet environnement donc de peur-panique, des Etats traumatisés comme la France ont systématiquement fait le choix de recourir aux méthodes qui les ont sauvés quelques siècles plus tôt, à savoir la colonisation brutale et barbare des Etats-Greniers. Mais au 21ème siècle, la colonisation directe semble trop grosse. La France et ses alliés optent donc pour la Rectification coloniale, qui passe par une déconstruction armée des Etats-Greniers, notamment avec des rébellions et des insurrections armées organisées, financées et encadrées activement sur le terrain pour aboutir à une remise en cause des frontières nationales héritées de la colonisation, un repeuplement des terres les plus riches à l’intérieur de certains Etats cibles, une désorganisation de l’Administration, de la société dans son ensemble comme nous l’observons en ce moment en Côte d’Ivoire avec une loi sur le mariage aux antipodes des valeurs culturelles et religieuses.

Bref. C’est donc dans un tel contexte en vue de tels résultats, que Laurent GBAGBO a été capturé, humilié puis déporté à la Haye pendant que ses plus proches collaborateurs et sa famille sont embastillés dans les goulags du Nord de la Côte d’Ivoire ou contraint à l’exil.

Aujourd’hui, dans la psychologie du Colonisateur qui peine à asseoir son nouvel empire colonial de déconstruction en Côte d’Ivoire, il faut passer un marché, croyant tout joyeusement que pour toute personne tenue en captivité, la Liberté n’a pas de prix.

Voilà. Nous y sommes.

La Liberté n’a pas de prix. La liberté de Laurent GBAGBO, un homme d’un certain âge, n’a pas de prix. Cela veut dire que ce qu’il gagne à être libre vaut beaucoup plus que ce qu’il doit sacrifier pour obtenir cette liberté.

De toute évidence, la liberté qui est proposée au Président GBAGBO doit lui coûter sa vie d’homme politique. Il doit renoncer à faire encore la politique en Côte d’Ivoire. Cette liberté là, va également lui valoir de demander à ses partisans et aux Résistants qui le soutiennent de renoncer au ou diluer le combat panafricaniste et patriotique analysé par les géo-stratèges français, comme la nouvelle menace sur les intérêts français à court terme.

Tout naturellement, cette liberté va lui être accordée en demandant en contrepartie au FPI, sont parti politique, de signer son retour retentissant et son nouvel encrage au sein de l’Internationale socialiste, afin que né de nouveau au sein de cette famille franco-françafricaine du socialisme, il apprenne les bonnes manières de la famille. Sans oublier au passage qu’il doit former avec l’imposture génocidaire, un gouvernement dit de réconciliation et de transition, à un moment où un peu d’émolument de Ministre ne fera pas du tout de mal à certains cadres du FPI qui ont vendu presque toutes leurs maisons qui ne sont pas occupées par les FRCI. Etc. etc.

Mais comme pour tout prix à payer, il y a des effets induits directs comme collatéraux sur le patrimoine familial, sur la famille et sur la société dans laquelle nous vivons. Il y a parfois même un contribuable et un redevable. Le contribuable est celui sur qui pèse la dette du prix à payer. Le redevable est celui qui a l’obligation de payer le prix à "César".

Qui donc doit payer le prix de la libération du Président GBAGBO ?

Il y a d’abord la Côte d’Ivoire. Sera-t-elle la grande gagnante ou la grande perdante ? Devra-t-elle sacrifier sa propre Liberté pour sauver un fils bien-aimé, des enfants bien-aimés privés injustement de leurs libertés individuelles. Doit-elle se contenter d’être heureuse pour ses enfants et continuer à souffrir le martyr avec le risque trop grand de se déconstruire à jamais et de disparaître au terme du processus de rectification coloniale qui lui est imposé par les armes ?

La Côte d’Ivoire s’interroge donc. Elle est à la croisée des chemins. Elle veut des réponses que nous allons lui donner à présent.

Côte d’Ivoire, Mère-Patrie, les Guerriers de l’invisible me chargent de te dire ce qui suit. Je reprends mot pour mot leur réponse :

« Hassane, vas leur dire qu’on fait rien avec ça. Prix à payer ou pas, on ne peut pas sacrifier tout un pays pour la liberté d’un homme ou de quelques hommes. La Côte d’Ivoire sera libérée. Le processus est en cours. S’ils libèrent le Président GBAGBO sans attendre qu’on leur casse le bras, nous en tiendrons compte dans nos relations futures éventuelles. S’ils ne le font pas, nous leur briserons le bras en plusieurs morceaux et notre aîné le Président GBAGBO nous retrouvera sur le théâtre des opérations pour contempler le beau travail que nous avons fait pendant sa déportation. La Libération d’un pays occupé ne se négocie pas. Ça s’arrache. »

Voilà donc qui est clair. Très clair. Suffisamment clair. Il n’y a rien à négocier. Il n’y a aucun prix à payer par la Côte d’Ivoire. La Résistance Patriotique et Révolutionnaire a parlé. Ce qui est dit, est dit !

A Très bientôt.
Hassane Magued


Jeudi 22 Novembre 2012
Vu (s) 6423 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

44.Posté par Histoire le 24/11/2012 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Hermann N'da
quand tu dis "je ne me sent pas bien, j'ai mal ici" un de mes oncles repondait toujours "si malgré ca tu tombe vraiment malade c'est que t'es bête" tu sent que quelque chose ne va pas et puis même tu sais où ca ne va pas tu laisses la chose ce passer...
qu'est ce qu'isl attendent pour réagir les combattants? qu'estce qu'lis font pour déjouer ce piège. là là dénoncer ne suffit plus,
ou bien ils n'ont pas les moyens d'agir ils n'on qu'a dire, zegen á lancé un appel d'action, voilá rien jusqu'aujourd'hui voila pourquoi les autres se moquent et continuent de faire leur malin.

43.Posté par Filsdafric le 24/11/2012 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci, Frère Combattant infatigable HASSAN MAGUED !
J'ai réellement flippé en lisant le début de ton texte. Mais la fin m'a rassuré car elle est bien en adéquation avec l'Esprit Patriotique des Combattants de la REVOLUTION PERMANENTE !
Les jeunes Africains qui veulent espérer quelque chose de la Vie doivent se convaincre que LA LIBERTE et LA DIGNITE N' ONT PAS DE PRIX ET NE SONT PAS NEGOCIABLES ! C'est une question de SURVIE, non pas seulement d'un peuple, d'une ethnie, MAIS DE TOUTE LA RACE NOIRE que les SATANISTE ont très certainement décidé d' éradiquer, de rayer de la surface du globe...
Nous autres DIGNES FILS D' AFRIQUE, nous devons sans hésiter proclamer à l' unisson : " LA LIBERTE OU LA MORT !! "
Dans les années 60 il y en a un qui l'avait très bien compris au Congo-Brazzaville et qui proclamait: " UN PEUPLE MÛR EST CELUI QUI EST DETERMINE, LORSQU' IL A PRIS UNE OPTION, A LA DEFENDRE COÛTE QUE COÛTE, JUSQU' AU BOUT !!!!!!! "( S E , Alphonse MASSEMBA- DEBAT, ancien Président de la Rép Populaire du CONGO )
C'est aussi simple que de dire : " FRERE HASSAN MAGUED , DIEU VIVANT " !
Continue, Frère, tu fais mon bonheur et celui de mes enfants à qui j'essaie d'inculquer les valeurs de DIGNITE, d' INDEPENDANCE , de LIBERTE, de PATRIOTISME, de PANAFRICANISME et surtout de CONSCIENCE DE LA RACE NOIRE.

42.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A L'ATTENTION DE TOUS
ET SPÉCIALE DU PATRIOTE AL-QASSAM

LIRE ABSOLUMENT


http://www.infodabidjan.net/attention-un-complot-se-prepare-contre-la-revolution-et-la-cote-divoire/


41.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Histoire

J'ai attentivement lu l'article du Cmdt ZANTI sur infodabidjan.net

Voici ce que je disais à ce sujet dans mon intervention du poste 27 que je me fais le plaisir de reprendre ici.

L’ENNEMI TÂTE LE TERRAIN

Dans les jours qui viennent, la Révolution Permanente et tous les GUERRIERS INVISIBLES doivent se donner les moyens de durcir le ton et mener des actions d'envergure pour ne laisser aucune chance ni à la compromission ni au marchandage encore moins à la distraction orchestrée par les ennemis de notre Patrie. Nous devons donner un signal très fort à ces vampires. Nous sommes contraints à la lutte. Nous devons la mener sans état d’âme et par tous les moyens. L'ennemi attend certainement notre réaction pour orienter ses actions. Nous devons lui montrer un avant-goût de ce qui l'attend et de ce dont la RP et les GUERRIERS INVISIBLES sont capables. A la guerre comme à la guerre.

40.Posté par Histoire le 23/11/2012 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A LIRE !!!



http://www.infodabidjan.net/attention-un-complot-se-prepare-contre-la-revolution-et-la-cote-divoire/

39.Posté par lupipan le 23/11/2012 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IVOIRIENNES, IVOIRIENS, CHERS COMPATRIOTES,
Depuis le 19 septembre 2002, nous assistons à une accélération de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Sous nos yeux, une rébellion montée de toute pièce par la France, soutenue en cela par la communauté internationale occidentale a, pendant neuf ans, partagé en deux notre Pays sans que cela n’émeute ceux qui s’agitent aujourd’hui.
Replié derrière ce rideau de fer soigneusement protégé par les forces françaises (Licorne) et les forces onusiennes, les rebelles de Soro Guillaume et de Allassane Ouattara ont commis, les pires crimes contre l’humanité (80 gendarmes désarmés et exécutés, les danseuses d’adjanou de sakassou exécutées etc), les pires crimes économiques (casse des agences BCEAO de Korhogo, Man et Bouaké et toutes les succursales des banques commerciales des zones CNO), sans que la France, l’ONU, les USA, l’UE ne lève le petit doigt.
Depuis Décembre 2010, pour un contentieux électorale que cette même communauté internationale a refusé de régler par un simple recomptage des voix pour départager les deux candidats, la France, l’ONU, les USA, l’UE, avec une complicité tacite de l’Union africaine, ont instrumentalisé la Cour Pénal International pour humilier la Côte d’Ivoire et le Président LAURENT GBAGBO.
Cet homme qui a été arrêté par l’armée franco-Onusienne le 11Avril 2011 et remis aux forces d’Allassane Ouattara, a été détenu pendant 07 mois dans un goulag à Korhogo avant d’être déporté à la Haye.
Pendant que les ivoiriens unis dans la prière attendent sa libération, la CPI entendez COUR POUR INDIGENE, émet un autre mandat pas contre Soro ou un contre un quelconque chef de guerre, mais contre la paisible SIMONE EHIVET GBAGBO. Trop c’est trop !
Qu’a fait ce couple pour qu’il paye si cher leur amour pour la Côte d’Ivoire ? Mais trop c’est trop? Par ce dernier acte, la CPI lance un message clair aux Ivoiriens. La CPI est en train de dire que nous n’avons rien à attendre d’elle s’agissant du règlement de la crise ivoirienne. Par ce dernier mandat d’arrêt, la CPI demande aux Ivoiriens de prendre toutes leurs responsabilités. Nous allons les prendre.
Ivoiriens ivoiriennes, c’est pour vous que LAURENT GBAGBO souffre. C’est pour vous que SIMONE GBAGBO souffre. Vous n’avez pas le droit de continuer de croiser les bras pendant AKE N’GBO, LAURENT AKOUN, ALPHONSE DOUATY, MICHEL GBAGBO, GENEVIEVE BRO GREBO, JEAN JACQUES BECHIO, DESIRE DALLO, KUYO TEA NARCISSE, ABOUDRAMANE SANGARET, AFFI N’GUESSAN, ALCIDE DJEDJE et tous ceux que vous connaissez croupissent en prison. Et que les CHARLES BLE GOUDE, KONE KATINA JUSTIN, DAMANA PICASS, GUEDE ZADY MICHEL, PROFESSEUR GNAMIEN MSSOU, EMILE GUIRIEOULOU, MARCEL GOSSIO et autres sont en exil.
Nous craignons que si nous nous manifestons, ils ne soient tués. Nous avons tors. C’est plutôt notre tendresse qui met leur vie en danger.
Si nos cadres sont comme frappés par un vacuum, et qu’ils n’arrivent pas à reprendre le combat pour dire non à la démesure de la France, le fier peuple de Côte d’Ivoire n’a pas encore dit son dernier mot dans ce combat. La France ne nous a pas encore vaincues. Elle a place un pion décisif. Nous allons placer un pion stratégique.
Nous, c’est la LUTTE POUR L’INDEPENDANCE DES PEUPLES D’AFRIQUE NOIRE en abrégé LUPIPAN. C’est un mouvement de lutte pour l’émancipation des Peuples africains surtout francophones. Il est né en Côte d’Ivoire il y a de cela cinq mois et il commence ces activités en Côte d’Ivoire pour gagner toute l’Afrique encore sous domination française.
Pour les raisons que vous connaissez, aucune identité des dirigeants ne sera dévoilée pour le moment. Nous le feront dès que les conditions sécuritaires le permettront. Nous avons relevé certaines actions qui seront mises en œuvres à partir de l’année 2013. La première d’entre elle est un référendum auquel nous appelons le fier peuple de Côte d’Ivoire. Nous avons besoin de savoir que chers compatriotes, vous soutenez notre mouvement. Parce que nous irons loin, nous voulons votre soutien inconditionnel. Parce que notre engagement est sans appel, nous voulons un appui inconditionnel de votre part.
Le Général TOUSSAINT LOUVERTURE a été déporté par Napoléon. Cela n’a pas empêché Haïti d’être indépendant. Les déportations de LAURENT et SIMONE GBAGBO ne doivent pas disperser les combattants. Ils ont fait leur part. Le meilleur hommage que nous leur rendront est de mener ce combat à son terme. Nous n’avons pas le droit de faillir.
Voici le REFERENDUM auquel nous appelons le peuple de Côte d’Ivoire/
A COMPTER DU TRENTE UN DECEMBRE DEUX MILLE DOUZE A MINUIT, IVOIRIENNE MA SŒUR, IVOIRIEN MON FRERE, TU VAS DIVORCER D’AVEC ORANGE :
- TU NE PASSERAS PLUS D’APPEL PAR ORANGE
- TU NE DECROCHERAS PLUS D’APPEL VENANT D’ORANGE
- TU N’ECRIRA PLUS DE SMS A PARTIR D’ORANGE
- TU VAS ABANDONNER TA CLE INTERNET ORANGE
- TU N’USERAS PLUS DES SERVICES D’ORANGE MONEY (DEPOT COMME RETRAIT)
EN UN SEUL MOT, TU VAS JETER TA PUCE ORANGE.
Oui ! nous invitons les ivoiriens et tous ceux qui vivent sur le territoire de la Côte d’Ivoire à observer scrupuleusement ce mot d’ordre. Cette opération que nous baptisons « DIVORECE D’AVEC ORANGE » sera le point de départ d’une guerre économique que nous lançons contre la france. Nous n’avons pas d’arme nucléaire pour attaquer la france sur le terrain militaire. Mais soyez rassuré cette france aura de nos nouvelles.
Oh ! nous ne sommes pas dupes. Nous savons que la france déplacera ce combat sur le terrain militaire. Qu’à cela ne tienne, il lui faudra tuer tout le monde. Parce que nous avons décidé de rendre nos morts utiles désormais, la france qui ne sait que tuer, tuer et tuer, pourra tuer, encore tuer et toujours tuer du nègre. Nous sommes décidés à lui fournir la chaire nègre à canon. Le moment viendra. Ne soyons pas pressés.
Pour ce qui concerne le référendum, voici les consignes de vote :
Dès que tu auras connaissance du mot d’ordre, tu dois savoir que la campagne s’ouvre du 01/12/2012 à minuit une minute au 31/12/2012 à minuit 00.
Tu dois informer toutes les personnes que tu connais de bouche à oreille, par sms et par tout autre moyen capable de servir la cause, que la Côte d’Ivoire digne est débout, que la lutte pour notre dignité est lancée et qu’il ou elle est appelé(e) à DIVORCER D’AVEC ORANGE à partir de la date indiquée.
Tu dois prendre une puce autre qu’orange, informer toutes tes connaissances de ce qu’à partir du 31/12/2012 à minuit, tu n’es plus disponible sur orange.
A l’attention des opérateurs de mobile autre qu’orange. C'est-à-dire MTN, MOOV, CAUSE, GREEN et CAFE MOBILE, nous vous invitons à vous organiser pour prendre la place d’orange dans le cœur des ivoiriens. Cette opération étant sans appel, il s’agira pour vous de répondre techniquement présent.
A TOI MON FRERE, MA SŒUR, TU DOIS RESTER SOURD A LA CONTRE CAMPAGNE QUE VA MENER LE GOUVERNEMENT D’ALLASSANE OUATTARA. CE MONSIEUR A DIT QU’IL A GAGNER L’ELECTION PRESIDENTIELLE. TU AS LA L’OCCASION DE LUI DIRE QU’IL A MENTI, QUE LA france A MENTI, QUE L’ONU A MENTI, QUE LES USA ONT MENTI. NE TE LAISSESZ DONC PAS DISTRAIRE PAS LE DISCOURS OFFICIEL. QUAND NOUS PARLERONS, TU LE SAURAS. SACHES QUE NOUS PARLERONS MOINS DONC NE TE LAISSES PAS DISTRAIRE.
DU SUCCES DE CETTE OPERATION DEPENDRA LA SUITE DES ACTIVITES DE LUPIPAN. MARQUE DONC TA SOLIDARITE AVEC LAURENT ET SIMONE GBAGBO. MARQUE TA SOLIDARITE AVEC TOUS CEUX QUI SONT INJUSTEMENT EMPRIONNES ICI COTE D’IVOIRE. MARQUE TA SOLIDARITE AVEC CEUX QUI SOUFFRENT L’EXIL. ENGAGES-TOI FERMEMENT DANS CETTE OPERATION.
Notre adresse email lupipan2012@gmail.com
HAUT LES CŒURS

38.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Mekii

Salut à toi cher frère. Dis à WANE et compagnie que Hermann N'DA ne les ratera pas! A la guerre comme à la guerre!
A bon entendeur, salut !

37.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Yao bakan est un esclave qui a peur de s'affranchir.
C'est certainement une question de culture. Mais nous, on est devant ! Et bientôt nous allons vous contraindre à vous affranchir de gré ou de force. Les jours de votre Drame étant comptés.

36.Posté par salif le 23/11/2012 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voudrais dire à yao bakan que le temp es un autre nom de dieu.tu as choisi mossi dramane comme ton président alors tu subira le meme sort que tout ceux qui ont trahi notre pays.le président gbagbo réviendra soit sure de céla.

35.Posté par fatim.1. le 23/11/2012 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci H.M pour ce que tu fais par amour pour la CI.
Comme tu l as dit,Ce qui est dit est dit et cela se fera.C est ca qui est la verité.La CIV sera libérée et la population avec, car depuis le 11 avril 2011 les ivoiriens sont dans une MACA sans toit , le president GBAGBO en plus de sa souffrance personnelle parceque privé de sa liberté,est conscient de ce que les ivoiriens endurent, et subissent, donc tel que je le connais pour la lutte qu il a mené de son jeune age (18 ans ) jusqu aujourd hui,il n acceptera jamais un quelconque deal qui l ecarterait de son peuple et qui voudrait laisser penser que toutes ses années de lutte ont été un gachi.
Mieux vaut mourir debout que de vivre á genoux( ALBERT CAMUS) Guerriers et guerrieres que nous sommes,sommes prets á tout pour la liberation de notre NATION meme s il falle qu on meurt debout.
coucou á toute la grande famille de la RP que DIEU nous protege.

34.Posté par Mekii le 23/11/2012 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Didie

la miss se plaint sur la toile que le site la bloque parce que nous refusons la contradiction et avons horreur du débat d'idées.
pour ma part je pense qu'ils sont toujours à la poursuite du vent

33.Posté par KORJIAKOV GENERAL le 23/11/2012 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci HM

Voila qui est clair et c'est cette posture qui nous agrée.

32.Posté par armand yorhaud le 23/11/2012 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yao baka ou bakary ou bakanga tout ca c du baka. pourquoi tu t'agites? le pays est verrouillé non? alors quel est ton problème. vous avez fini de vendre notre pays par pur haine pour quelqu'un et vous vous vous agitez quand les fils dignes s'organisent pour recouvrer leur héritage. cherchez plutôt à récupérer votre part du butin pendant qu'il est encore temps. Usez de l'hypocrisie congénitale et légendaire qui vous habite pour vous informer auprès d'ivoiriens dignes et sincères comme ceux qui sont sur ce blog...ensuite analysez si'l vous reste encore un brin de cervelle et allez dire aux autres ivoiriens égarés comme vous de revenir à la maison. car l'heure est grave hypocrite et sournois de baka. je suis même sur que vous n'etes pas ivoirien. car la plupart des ivoiriens qui ont trahi et qui réfléchissent un peu malgré la haine qu'ils ont pour gbagbo savent ke Mossi dramane est en mission commandée contre les intérêts de la Côte d'Ivoire. il ne pourra rien faire de bon . même s'ils change son gouvernement mille fois quelque soit le nombre de soit disant technocrates qu'il contiendra...et d'ailleurs on les a vu ici en 1990. je t'apprends aussi que ce sont les mêmes technocrates qui dirigent en france en Europe aux USA et cependant ils n'ont pas d'autres solution que de faire la guerre et de piller nos ressources pour retarder les effets irréversibles de leur crise. ..... alors si tu t'entête , tu n'auras que tes yeux pour pleurer....je te souhaite d'ailleurs de vivre pour voir lheure de gloire de notre pays

31.Posté par al-QASSAM le 23/11/2012 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
****** PROFESSION DE FOI DE L'ESCLAVE *****

@ YAO BAKAN

Oui ton commentaire reflète exactement ton pseudonyme (le nom que tu portes sur ce forum) : Yao BAKAN.
En effet BAKAN, signifie, en langues baoulé, agni et n'zima, "PETIT ENFANT, JEUNE GARçON/FILLE, GAMIN, etc". Dans ton cas ce "suffixe" traduit et met en évidence ta NIAISERIE. Niaiserie que tu viens d'étaler à travers ce commentaire dénué de toute volonté de réflexion, d'analyse et de compréhension DES DéFIS que l'Afrique doit relever.
TU AS RAISON : soumets-toi et tu auras la PAIX; Soumets-toi et tu auras à MANGER.
Tu te plaîs dans ta condition d'ESCLAVE. Alors, tu es né ESCLAVE , et TU MOURRAS ESCLAVE. C'est TON CHOIX? pas le nôtre.
Alors va causer avec ceux qui ont décidé de continuer à vivre pleinement leur condition d'ESCLAVES.

Ezzeine al-QASSAM.

30.Posté par Yao bakan le 23/11/2012 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que vous ne serez pas humbles à reconnaître que la CI a un Président et que celui ci a vaincu votre dieu (sur tous les plans), vous serez la honte, l’opprobre et la risée du monde. Trop de bruits sur le net pour rien. Chaque jour, vous vous enfoncez davantage. Regardez autour de vous, aucun soutien crédible. M'beki (nul et déposé par Zuma avant le terme de son mandat), Zuma (le polygame empêtré dans les affaires sales de la république, assassinat de 40 mineurs grévistes, 40 000 licenciements) assuré de ne pas avoir un nouveau mandat, Rawlings (nul et sans influence sur le monde), Mugabé (?) etc. Qui vous sauvera? Simone et laurent ont bombé leur poitrine, où sont-ils aujourd'hui? Hollande n'a rien à avoir avec des gens qui ne savent que faire des relations internationales. L'Eternel des Armées ne soutient pas votre combat, car il a dit: l'humilité précède la gloire. A vous entendre sur le net, on a l'impression que c'est vous qui dirigez le monde alors que vous ne faites que raser des murs au Ghana! c'est dommage.

29.Posté par Hermann N'da le 23/11/2012 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question pertinente @ Didie

Sont-ils portés disparus? Violente question.

28.Posté par Didie le 23/11/2012 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mains ou sont donc passer miss WANE et son frère LEVY?

27.Posté par Hermann N'da le 22/11/2012 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’ENNEMI TÂTE LE TERRAIN

Dans les jours qui viennent, la Révolution Permanente et tous les GUERRIERS INVISIBLES doivent se donner les moyens de durcir le ton et mener des actions d'envergure pour ne laisser aucune chance ni à la compromission ni au marchandage encore moins à la distraction orchestrée par les ennemis de notre Patrie. Nous devons donner un signal très fort à ces vampires. Nous sommes contraints à la lutte. Nous devons la mener sans état d’âme et par tous les moyens. L'ennemi attend certainement notre réaction pour orienter ses actions. Nous devons lui montrer un avant-goût de ce qui l'attend et de ce dont la RP et les GUERRIERS INVISIBLES sont capables. A la guerre comme à la guerre.

26.Posté par al-QASSAM le 22/11/2012 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
**** ECHEC DU MARCHANDAGE OU ILLOGISME ?*****

Au moment où nous nous attendons (presque) tous à une libération du Prsident Gbagbo, vu toutes les tractations, la CPI, nous balance en pleine figure, un mandat d'arrêt contre Madame Gbagbo.

Que devrions-nous comprendre de ce coup de théâtre ?

25.Posté par al-QASSAM le 22/11/2012 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
***** MISE AU POINT *****

@ Djata

Avant de t'adresser à moi de façon aussi cavalière qu'insultante, il faudrait prendre la peine de lire, analyser et comprendre mes écrits.
Quand je relaie l'nformation relative au mandat d'arrêt de la CPI contre madame Gbagbo, ce n'est pas pour m'en satisfaire ou assouvir un quelconque triomphalisme. Je relaie l'information, c'est tout. A quoi sert cette virulence et cette insolence ? Te montrer plus patriote ? Non, ce n'est pas derrière un clavier !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !