Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : le front social en ébullition

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 28 Octobre 2014 à 06:47 | Lu 1169 fois



ABIDJAN -- Plusieurs départements ministériels de la Côte d'Ivoire sont paralysés lundi par des mouvements de grève des agents qui réclament une revalorisation salariale et un meilleur profil de carrière pour l'amélioration de leurs conditions de vie.

Des agents du ministère de la Culture et de la Francophonie ont perturbé une cérémonie officielle marquant la célébration de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel.

Alors que le directeur de cabinet de leur ministère s'apprêtait à prononcer son discours, une quinzaine d'agents brandissant des banderoles portant leurs revendications ont entonné l'hymne national de Côte d'Ivoire dont ils ont chanté tous les couplets.

Malgré la présence des forces de l'ordre, aucun incident n'a éclaté et les protestataires se sont retirés quelques minutes plus tard à la fin de leur partition.

Sur leurs banderoles, on pouvait lire leurs revendications qui tiennent au paiement de primes de sujétion et au reclassement d' une partie du personnel dans le corps des enseignants.

Autre décor, même préoccupation : le ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la promotion des Petites et moyennes entreprises.

Les agents ont entamé lundi une grève de 72 heures pour réclamer le paiement de primes et la mise en place d'un profil de carrière.

Fin octobre 2013, les agents avaient lancé une grève similaire avant de la suspendre.

Cette fois, préviennent-ils dans un communiqué, la grève sera reconduite "de façon illimitée" si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Le syndicat national des agents du ministère du Commerce de Côte d'Ivoire (Synamic-CI) dirigé par Patrice Toto, dénonce " l'instabilité chronique observée au niveau des nominations à des postes de responsabilité, source d'inefficacité et de démotivation des agents".

Il demande la "mutation des agents mis en instance d'affectation sans postes de travail" et l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail par l'application des décrets instituant des "indemnités sur la base indiciaire" aux agents et portant sur "le profil de carrière interne".

Quelques semaines jours plus tôt, le ministère des Mines avait été secoué par un préavis de grève des agents.

Les grévistes avaient été rejoints par les agents du ministère du Tourisme qui ont perturbé les activités dans leurs services réclamant le versement de primes et l'amélioration de leurs conditions de travail.

Le gouvernement ivoirien a augmenté en début d'année le salaire des fonctions et agents de l'agent et annoncé pour 2015 le déblocage des avancements indiciaires avec effets financiers bloqués dans l'administration publique depuis plus de 20 ans.

Publié le mardi 28 octobre 2014 | Xinhua

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 28 Octobre 2014
Vu (s) 1169 fois



1.Posté par Yoman le 28/10/2014 09:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils n''ont rien vu encore

2.Posté par atse le 28/10/2014 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
çA VA PETER EN COTE D'IVOIRE.PARCE QUE IL YA TROP DE MENSONGE CELA PETER.

3.Posté par django le kool le 28/10/2014 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on n'entend plus Hassane Magued; où est il?

4.Posté par ALLEHAHUN le 28/10/2014 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Conseil : Eviter ces genres d'interrogations sur les réseaux sociaux, ça...........curiosité. Comme on aime banaliser le chien aboie la caravane passe ou encore laisser cabris pisser

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !