Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : le chef de gang fait le ménage !

le Jeudi 24 Mai 2012 à 00:05 | Lu 951 fois



La maxime « l’argent n’aime pas le bruit », est une maxime universelle. Dans les bonnes affaires, elle s’applique. Dans la pègre, c’est la norme des normes. Et pour le grand banditisme adulte, c’est l’article premier du code d’éthique et de déontologie.

Mais il y a des bandits qui se croient plus malins que le chef de gang. Ils mangent seuls. Ils cachent une partie du butin. Ils veulent créer une chefferie parallèle à celle du chef. Ces bandits, se prenant ainsi pour des petits malins, se font toujours liquider par le chef.

C’est donc ce qui vient de se passer en Côte d’Ivoire depuis quelques heures. Toute la presse locale en parle. Sur Internet, les Réseaux sociaux, bref, chacun y va avec son commentaire.

Mais ce n’est pas parce qu’un chef de gang liquide un récalcitrant, un gourmand, un égoïste, un malhonnête voleur qu’il cesse d’être un chef de gang. Non. Il reste bel et bien un voleur, un malfaiteur, un truand qui cherche à affermir son autorité sur ses troupes.

Le vol, la vie de pillard tout comme celle de faussaire et d’imposteur obéissent à une discipline rigoureuse de corps. La loyauté, toujours la loyauté. Le silence, toujours le silence. Aucun bruit, jamais un seul bruit. Et puis faire toujours un pas en avant, avec prudence, en assurant les arrières, en couvrant le chef, parce que le chef ne doit jamais être exposé. Surtout pas.

Certains cancres aillant bossé pour le chef de gang qui vient de sévir hier, en savent quelque chose. Ils ont tous terminé au cimetière dès qu’ils ont commencé à faire du bruit. Les exemples sont légions. Feu le Général Guéi Robert. Pensionnaire depuis environ 10 ans aux enfers. Feu le Sergent chef Ibrahim Coulibaly alias IB. Son âme rode dans les rues d’Abidjan parce que son enveloppe corporelle n’a pas encore été enterrée. Or sans enterrement, pas de voyage vers le Paradis ou l’Enfer. C’est une vieille croyance romaine qui le dit.

Mais quand un chef de gang fait le ménage et que pour des broutilles - oui, 600 millions de francs CFA, c’est vraiment des broutilles vu la valeur des opérations en milliards qu’il réalise - alors, quand pour des broutilles, un chef de gang liquide fût-il momentanément, un de ses meilleurs lieutenants, il ne faut pas toujours y voir un simple coup de colère pour mettre de l’ordre. Non.

Il peut s’agir d’un véritable geste de panique. Il peut aussi s’agir de mauvais signes qui précèdent une fin dramatique imminente. Il peut surtout s’agir d’un coup foiré qui devait passer inaperçu mais qui a fortement bruité parce que les parrains et ceux qui assuraient la couverture, l’impunité et la protection il y a à peine une trentaine de jours, ont perdu les territoires qu’ils contrôlaient.

Quel qu’il soit, le motif de la punition du voyou de grand chemin que vous connaissez, aura un arrière goût très salé, car un lieutenant loyal, qui a servi depuis plusieurs années dans un gang, qui a conduit des opérations se déclinant en dizaines de milliards, n’acceptera pas si facilement qu’il serve de cabri de sacrifice pour une "banale" affaire de détournement d’argent, alors que ceux qui ont égorgé des femmes enceintes, bébés et enfants, cassé les caisses de la BCEAO, organisé le génocide des Wè et continuent de tuer chaque jour des civils, ne sont nullement inquiétés.

Non. Ça ne va pas se passer si simplement comme ça. Attendez de voir. Ce voyou va contacter la presse de la Résistance patriotique bientôt pour faire le grand déballage afin que s’il doive sérieusement couler dans cette affaire, que tout le gang y passe. Y compris le chef bien sûr. Affaire à suivre !


A Très bientôt.

Hassane Magued

Jeudi 24 Mai 2012
Vu (s) 951 fois



1.Posté par Halin Bebel le 24/05/2012 09:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout cas,wait and see. D'ici peu,la vérité,cette vérité immuable apparaitra au grand jour.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !