Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : la question des grades menace les élections

L'Afrique en mouvement - Média Libre - Afrik53.com le Jeudi 12 Août 2010 à 10:59 | Lu 444 fois

(AfriSCOOP Abidjan) -L’incertitude est toujours de mise quant à la tenue effective des élections présidentielles le 31 octobre prochain en Côte d’Ivoire. Une question des grades non attribués à des officiers des Forces Nouvelles, ex-rébellion, menace l’espoir de la sortie de crise, après la fixation de la date du scrutin. L’encasernement n’a pas atteint aussi la vitesse de croisière escomptée, à son lancement en juin, a constaté AfriSCOOP.



Côte d’Ivoire : la question des grades menace les élections
Retirés à Bouaké (Centre), leur fief, les officiers de l’ex-rébellion mènent des réflexions sur des « inquiétudes », depuis mercredi.

« Si le général Bakayoko porte encore deux étoiles, cela veut dire qu’il n’a pas été promu au grade de général de division. Pour l’instant, nous sommes des généraux de brigades », fait remarquer le conseiller ministère de Guillaume Soro, le général Michel Gueu.

En effet, jeudi à Yamoussoukro (Centre) le chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, avait signé un décret portant nomination d’officiers supérieurs, d’officiers et de sous-officiers. Ces nominations concernent tant les éléments des Forces de défense et de sécurité (Fds), républicaines, que les Forces armées des Forces nouvelles (FAFN), selon des sources confirmées, lors de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Cérémonie qui s’est déroulée sur le parvis du Palais présidentiel sis au Plateau (Sud).

Mais que non, vu que le général de brigade Michel Gueu le dément si bien.

Par ailleurs, son ‘’frère d’armes‘’ le directeur de cabinet du Secrétaire général des FN, le colonel-major Bamba Sinima, regrette que l’ordonnance devant déterminer les modalités de mise à la retraite de certains officiers ex-rebelles n’ait été signé.

L’ex-rébellion a d’autres « préoccupations ».

« Pour l’instant, rien n’a été encore fait véritablement pour obtenir une réinsertion parfaite, correcte pour l’ensemble de ceux qui ont déjà été démobilisés. Encore moins pour ceux qui n’ont pas été démobilisés. (…) Tout doit être clarifié », dénonce, indigné, le directeur de cabinet.

Les réflexions des Forces nouvelles prennent fin le vendredi 13 août. La suite du processus de paix pourrait en dépendre. Puisque l’accord complémentaire IV de Ouagadougou recommande que le désarmement prenne fin, deux mois avant la tenue de l’élection présidentielle. Or, l’encasernement qui concerne les ex-combattants des FAFN peine à décoller par manque de moyens financier. Et puis, la question des grades obscurci l’horizon électoral.

Média Libre - Afrik53.com
Jeudi 12 Août 2010
Vu (s) 444 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !