Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : la CPI étudie le transfèrement de Gbagbo à La Haye

le Dimanche 2 Octobre 2011 à 01:59 | Lu 683 fois



Côte d'Ivoire : la CPI étudie le transfèrement de Gbagbo à La Haye
Pour le gouvernement ivoirien, il ne fait aucun doute que le transfèrement rapide de l'ancien président Laurent Gbagbo à La Haye "faciliterait le processus de réconciliation", comme l'a affirmé le ministre des Droits de l'homme, Gnénéma Coulibaly. Mais rien n'est encore fait, et la CPI s'intéresse également au camp de l'actuel chef de l'État, Alassane Ouattara.

Le ministre ivoirien des Droits de l’homme, Gnénéma Coulibaly, va désormais droit au but. « La présence de Laurent Gbagbo [en Côte d'Ivoire, NDLR] freine le développement du processus de réconciliation », a-t-il déclaré vendredi à Paris, au retour d’un voyage aux Pays-Bas où il a rencontré les responsables de la Cour pénale internationale (CPI). Est évidemment à l’étude le transfèrement - déjà demandé par Alassane Ouattara - de l’ancien président ivoirien qui « faciliterait le processus de réconciliation », selon Coulibaly.

Cette sortie du ministre ivoirien semble répondre à celle, datée de la la veille, du président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly. « Les Ivoiriens sont épuisés de cette longue crise dont personne n’a envie de traiter sérieusement les causes », avait lancé jeudi l’ex-président par intérim du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Gbagbo), en estimant qu’une rencontre « autour de la table » entre « les leaders des trois grands partis, Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara » était nécessaire pour la réconciliation.

"Dépassionner la suite du débat"

Du côté du pouvoir, l’approche est donc radicalement différente. « J'ai expliqué au président de la CPI l'importance pour la réconciliation nationale de cette procédure [de transfèrement, NDLR]. Si l'ex-président n'était plus sous notre responsabilité, sur le territoire de la République, cela faciliterait le processus de réconciliation et contribuerait à dépassionner la suite du débat, notamment les élections législatives » prévues le 11 décembre, a poursuivi Coulibaly, selon qui les responsables de la CPI « se sont montrés sensibles à nos arguments ».

La CPI ne devrait cependant pas se contenter de transférer des membres du camp Gbagbo. Et elle ne devrait pas, sous peine de voir sa crédibilité sérieusement entamée, épargner le camp Ouattara. Une menace qu’accueille Coulibaly avec une apparente sérénité. « Nous exécuterons tout mandat d'arrêt de la CPI, quels que soient les noms qu'ils nous soumettront » a-t-il assuré.

Concernant la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), installée mercredi, le ministre estime qu’elle devrait examiner une période remontant jusqu'à l'indépendance . « Si le mandat de la Commission ne portait que sur la période postérieure à 2000, on ne connaîtrait pas les fondements de la division nationale », a-t-il assuré. Avant d’ajouter : « Si à cette occasion on découvre des faits non prescrits, ils seront présentés à une juridiction nationale. La réconciliation nationale n'exclut pas la justice, elle se fonde sur la justice ».

(Avec AFP)

Dimanche 2 Octobre 2011
Vu (s) 683 fois



1.Posté par yuhip le 02/10/2011 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l’OTAN est l'auteur de ces crimes
contre l’humanité ? L’intervention humanitaire de l’OTAN serait en
complète harmonie avec les massacres commis par le CNT. Diminuer le
nombre de ces noirs potentiels migrants vers l’Europe, ne serait-il pas
consciemment une mesure préventive couverte par les
puissances impérialistes afin de réduire le flux migratoire vers
l’Europe ...

2.Posté par yuhip le 02/10/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour la deuxième fois en quelques semaines, le Nigeria a protesté lui aussi auprès des autorités de transition libyennes pour les meurtres persistants de ses citoyens et d’autres Noirs dans ce pays nord-africain. Le Nigeria a également demandé au Royaume-Uni et à la France de persuader le Conseil national de transition (CNT) de faire cesser les meurtres.en Libye. environ 300″ personnes, surtout des Touareg maliens et nigériens, sont détenues et " torturées " par les nouvelles autorités libyennes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !