Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte-d’Ivoire l’hebdomadaire Parole d’Afrique suspendu pour 4 semaines

le Dimanche 18 Mars 2012 à 16:57 | Lu 872 fois



Côte-d’Ivoire l’hebdomadaire Parole d’Afrique suspendu pour 4 semaines
Décision n°004 du 15 mars 2012 Portant sanction applicable à l’hebdomadaire Parole d’Afrique édité par Adam News

Le Collège des Membres du Conseil National de la Presse,

Vu la Constitution ;

Vu la Loi N° 2004-643 du 14 décembre 2004 Portant Régime Juridique de la Presse ;

Vu l’Ordonnance n°2011-007 du 14 avril 2011 portant annulation
d’actes réglementaires et individuels ;
Vu le Décret N° 2006-196 du 28 juin 2006 Portant Organisation et Fonctionnement du Conseil National de la Presse ;

Vu le Code de Déontologie du journaliste ivoirien ;

Après en avoir délibéré en sa séance du jeudi 15 Mars 2012

Article 1 : Constate

1) Que dans son édition N°2032 du lundi 05 au dimanche 11 mars 2012, l’hebdomadaire Parole d’Afrique a annoncé à la Une un article intitulé : « SIR-SMB/ Le personnel dénonce une mauvaise gestion» ;

2) Que l’article y afférant, publié à la page 9, s’est révélé être un tract censé émaner d’un collectif d’agents des sociétés SIR et SMB et qui serait déjà paru sur la toile ;

3) Que le CNP a pu relever dans l’article, les passages suivants : « Notre société est régie par une charte éthique. Cette éthique est aujourd’hui bafouée car comment notre DG Mr JOEL DERVAIN peut-il se «taper » toutes ces dames hélas embauchées et qui occupent des postes de responsabilités grâces à la sueur de leur fesse. Jugeons-nous-même son « harem raffineur » ;

4) Qu’en vue de corroborer ces écrits, est dévoilée l’identité complète de femmes appartenant à ce prétendu « Harem Raffineur » ;

Article 2 : Considérant

1) Qu’une telle publication est un tract non signé ;

2) Que la publication de tracts anonymes dénigrant et portant atteinte à l’honneur et à la considération de personnes est absolument répréhensible ;


) Que l’article incriminé fait peser sur les personnes mises en cause des accusations d’une extrême gravité et porte une atteinte intolérable à leur vie privée ;

4) Que l’article 15 du Code de Déontologie du journaliste dispose que le journaliste doit: « respecter la vie privée des personnes. Le droit de la personne à protéger sa réputation et son intégrité doit être respecté. Eviter de publier les informations qui violent la vie privée des personnes » ;

5) Que toujours selon le Code de déontologie du journaliste ivoirien, en son article 17, « le journaliste doit s’interdire les calomnies, les diffamations et les accusations sans fondement ».

6) Qu’en indexant ces dames, dont l’identité complète est par ailleurs dévoilée, comme étant les maitresses de l’ex-directeur général de la société avec toutes les conséquences que cela peut engendrer dans les familles respectives des personnes citées, ce tract n’a eu pour seul but que de nuire aux mises en cause ;

7) Que par le fait de publier un tel fatras d’accusations non étayées, le journal fait preuve d’un total manque de professionnalisme et viole ainsi gravement non seulement la déontologie, mais également l’éthique même de la profession de journaliste ;

Article 3 : Décide, en conséquence de ce qui précède

1) La suspension de l’hebdomadaire Parole d’Afrique pour quatre (4) parutions, conformément aux articles 47 et 70 de la loi N° 2004-643 du 14 décembre 2004 portant Régime Juridique de la Presse.

2) La société ADAM NEWS, éditeur de l’hebdomadaire Parole d’Afrique dispose d’un délai de trente (30) jours à compter de la notification de la présente décision pour saisir la Juridiction Administrative compétente.

Article 4

Il est fait défense à tout imprimeur, d’imprimer sous quelque forme que ce soit (édition spéciale ou autre) l’Hebdomadaire Parole d’Afrique pendant la durée de la mesure de suspension.

Article 5

La présente décision qui prend effet dès sa notification à la société ADAM NEWS sera publiée au Journal Officiel de la République de Côte d’Ivoire et sur tous les supports officiels.

Fait à Abidjan, le 15 mars 2012
Pour le CNP
Le Président
Eugène DIE KACOU

Dimanche 18 Mars 2012
Vu (s) 872 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !