Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : l'ex-première dame Simone Gbagbo condamnée à 20 ans de prison

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mardi 10 Mars 2015 à 10:09 | Lu 978 fois

Pour son rôle dans la crise après les élections entre 2010 et 2011, la "Dame de fer" ivoirienne, épouse de Laurent Gbagbo, a été condamnée par la justice de son pays dans la nuit de lundi à mardi.



20 ans de prison, deux fois plus que les réquisitions. Simone Gbagbo, ancienne première dame en Côte d'Ivoire, a été condamnée dans la nuit de lundi à mardi en raison de son rôle de protagoniste majeure lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Les violences avaient fait plus de 3000 morts en cinq mois, alors que deux camps s'affrontaient: le président déchu Laurent Gbagbo refusait de reconnaître la victoire de l'actuel chef de l'Etat, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle de novembre 2010. Simone Gbagbo a souvent été accusée d'être liée aux "escadrons de la mort" contre les partisans de l'opposant, qu'elle a toujours honni.

Pour leur action leur de cette crise, 79 personnes au total dont Simone Gbagbo étaient jugées dans le pays. La Cour du procès en assises a condamné "à l'unanimité" Simone Gbagbo à ces 20 ans de prison pour "attentat contre l'autorité de l'Etat, participation à un mouvement insurrectionnel et trouble à l'ordre public", d'après l'énoncé du juge Tahirou Dembelé, après plus de 9 heures de délibération du jury.

Journée judiciaire marathon

"La Dame de fer" ivoirienne âgée de 65 ans, vêtue d'une robe bleu clair, a accusé le coup à l'énoncé du verdict, son visage se durcissant. Certains accusés ont entonné l'Abidjanaise, l'hymne ivoirien, au terme d'une journée judiciaire marathon dont le public a raté l'épilogue, exclu en fin de soirée du tribunal "pour des raisons de sécurité", selon le procureur général.

Elle est "un peu affectée", a avoué Me Rodrigue Dadjé, l'un de ses avocats, qui a dénoncé "une décision purement politique". Annonçant un pourvoi en cassation, il a lancé: "J'ai honte pour la justice ivoirienne." Dans le droit ivoirien, la procédure d'appel n'existe pas en assises.

L'Etat ivoirien, unique partie civile au procès, était notamment représenté par Me Soungalo Coulibaly, qui s'est réjoui: "On a montré que l'impunité en Côte d'Ivoire ne doit plus continuer."

Son mari jugé à la CPI à La Haye

Le 23 février dernier, lors de son audience, elle s'était livrée à une diatribe enflammée contre le régime ivoirien actuel mais aussi contre la France, qui selon elle a soutenu l'actuel chef de l'Etat ivoirien.

Simone Gbagbo est, tout comme son époux, accusée de "crimes contre l'humanité" par la Cour pénale internationale. Mais alors que Laurent Gbagbo comparaîtra à La Haye en juillet, Abidjan refuse son transfèrement à la CPI au motif que la justice ivoirienne est en mesure de la juger équitablement.

Mais le procès a été entaché de nombreux manquements, aucune preuve matérielle n'ayant été fournie pour confondre les accusés, dénoncent des organisations de la société civile et les sympathisants pro-Gbagbo.

AFP


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mardi 10 Mars 2015
Vu (s) 978 fois



1.Posté par Zadi le 10/03/2015 13:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y a rien en face c est maïs

2.Posté par HUNTINGTON le 10/03/2015 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES VINTS ANNEES DE PRISON REQUISES CONTRE MADAME GBAGBO CONSTITUENT UN CHANTAGE AFIN QU'ELLE PUISSE RENONCER AU COMBAT ET RECONNAITRE LA VICTOIRE D'ALOUATARA MORT DEPUIS.C'EST MAL CONNAITRE LA POPULATION IVOIRIENNE SURTOUT LES PAYS QUI ONT CREE CE PAYS.APRES LA DEPORTATION DE L GBAGBO IL YA EU ENCORE DES MORTS MAIS QUI A CONTINUE A TLA POPULATION ET A CHASSER LES OPPOSANTS A DRAMANE OUATARA,c4est encore l gbagbo et son epouse,

3.Posté par Hermann nda le 10/03/2015 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA JUSTICE DE LA HONTE DE DRAMANE OUATTARA OU LA COTE D'IVOIRE PRIS EN OTAGE.
******************************************************************************************************************

Que devrait-on attendre d'une justice rendue par des rebelles qui ont endeuillé la CI depuis des années ?

Quel verdict attendiez-vous donc de la part d'un adversaire politique qui se trouve être juge? ...et partie ?

4.Posté par Jean de Dieu le 11/03/2015 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eux sont-ils sures, qu'ils passeront 20 ans au pouvoir?

5.Posté par myriam hadassa le 11/03/2015 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le rebelle Soungalo COULIBALY si vous êtes si heureux parçeque plus d'impunité en Cote D' IVOIRE , alors dite nous dans quelles prisons sont enfermés ceux qui ont pris les armes en 2002 et qui ont assassiné froidement BOGA DOUDOU ? Marcelin YACE ? les gendarmes de Bouaké? les Guérés de Guitrozon ? Mais sincèrement vous vous croyez sur quelle planète? votre mossi Dramane vous le prenez pour un immortel? sachez une chose tout ce que vous faites subir aux Ivoiriens présentement, vous allez le payer très cher vous et vos descendants. Quelque soit la longueur de la nuit, le jour finit toujours par se lever.

6.Posté par kanazowe le 12/03/2015 02:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vie est longue penser a demain un bon ivoirien ne condane pas ses frere. Chercher votre origine et laisser nos freres en paix svp

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 07:43 Hommage à une Femme Digne d’Afrique

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !