Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : l’économie « bridée » par les politiciens

le Dimanche 8 Janvier 2012 à 10:14 | Lu 820 fois

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), Jean-Louis Billon, a dénoncé jeudi "l’irresponsabilité" des hommes politiques relativement à la crise post-électorale qui a "bridé" l’économie ivoirienne.



Côte d’Ivoire : l’économie « bridée » par les politiciens
"La Côte d’Ivoire me fait penser au favori d’une compétition des Jeux olympiques qui se tire une balle dans les pieds pour voir s’il va quand même remporter la victoire", a déclaré Jean Louis Billon.

Cette attitude relève de "l’irresponsabilité des hommes politiques" dont "les querelles intestines brident le remarquable potentiel et les capacités réelles du pays", a-t-il déploré, dénonçant la crise post-électorale qui a coûté la perte de quelque 300 milliards de FCFA aux entreprises et provoqué une récession d’au moins 6%.

"Pendant six mois, l’économie était bloquée, les entreprises ont subi un racket en règle parce que les prélèvements fiscales exigées en cash n’étaient pas reversées dans les caisses de l’Etat", s’est-il indigné.

La conséquence, "c’est que dans les années 80, la Côte d’Ivoire avait une meilleure espérance de vie, un bon taux d’alphabétisation, mais aujourd’hui, de nombreux pays qui étaient loin derrière nous nous ont devancés", a-t-il déploré.

Toutefois, M. Billon espère que les mesures arrêtées par le gouvernement dont la suspension temporaire des contrôles fiscaux en 2011, la reprise en main de l’appareil judiciaire, la réparation des infrastructures et l’inauguration des grands chantiers permettront au pays d’être un pays émergeant à l’horizon 2020.

"Il y a plusieurs signaux positifs pour construire une Côte d’Ivoire prospère, de paix, tournée vers l’avenir", a-t-il dit, soulignant qu’il faudrait pour y parvenir "réconcilier les Ivoiriens, corriger les dérapages en matière de sécurité, doter le pays d’institutions fortes privilégiant les principes d’équité et de justice".

Dimanche 8 Janvier 2012
Vu (s) 820 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !