Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: enfin tous savent que Ouattara est de trop !

le Samedi 5 Novembre 2011 à 17:22 | Lu 779 fois



Une Côte d’Ivoire unie et réconciliée, ce ne sont pas de veines paroles, mais une réalité sociale. Toutefois, un peuple ne s’unit qu’autour de symboles : l’emblème national, la devise de la Nation, un leader légitime, un idéal, un projet commun de société. Jamais le peuple ne s’unit autour d’un faussaire patenté, d’un menteur avéré, d’un projet de société farfelu, d’un fraudeur sans conscience.

Aujourd’hui, nous rêvons tous l’unité nationale. Mais la question reste posée : autour de qui et autour de quoi ?

Les faiseurs de printemps africains avec des bombes et des cadavres de civils, se prenant sérieusement pour les maîtres du monde, à la veille de leur déchéance inévitable, font mains et pieds pour décider en lieu et place des Ivoiriens. Après un massacre sans précédent de civils aux mains nues, une propagande honteuse pour couvrir leur immoralité ignoble, ils pensent à la place des Ivoiriens, au nom de leurs intérêts, et veulent forcer le peuple libre de Côte d’Ivoire, à considérer qu’un aventurier d’une espèce inconnue est un symbole autour duquel ils doivent s’unir.

Après 7 mois de chaos et de désillusion, la face hideuse du faussaire, du criminel et du symbole de la haine se dresse devant tous.

Incapable naturellement de tenir les promesses frauduleuses qu’il a faites, il a atteint le point de non retour dans sa descente aux enfers : pays ingouvernable parce qu’il n’a aucune solution au désordre qu’il a lui-même créé ; aucune armée nationale ; un ramassis de mises en scènes ridicules avec l’inauguration des vieux projets de GBAGBO Laurent.

Par exemple, le projet "Zéro Nid de poule" monté par le Gouvernement GBAGBO qui en a bouclé le financement dans le cadre du programme d’urgence pour la réhabilitation d’infrastructures urbaines, puis retardé dans sa réalisation à cause de l’appel à l’invasion de la Côte d’Ivoire lancé sans cesse par Ouattara, a été présenté comme un exploit par sa presse torchon.

La vérité, c’est qu’au BNETD, société d’Etat géré par le Ministre DON MELLO alors Directeur Général, les ingénieurs sont révoltés d’entendre les mensonges racontés par Ouattara et ses hommes. Nos sources concordantes sont formelles. Ce projet n’a rien à avoir avec ces gens qui mentent aux Ivoiriens. Il a été monté par le Département du BNETD chargé des projets routiers appelé DIT et piloté par la MACOM (Mission d’Appui aux Communes) logé au BNETD et qui gère le programme d’urgence pour la réhabilitation des infrastructures urbaines. A preuve, aucun des projets inaugurés ou en cours de finalisation ne fait l’objet d’aucune nouvelle étude. C’est parce que les études ont été faites depuis et les financements ont déjà été mobilisés.

Donc ce menteur et roublard ne peut incarner un modèle autour duquel les Ivoiriens peuvent s’unir. Parce qu’il est par ses méthodes, fondamentalement anti-Ivoirien.

Pour s’en convaincre, il faut regarder de ce côté ci. La réconciliation prônée du bout des lèvres, se révèle être une mascarade, une arnaque de plus. Parce qu’une vraie réconciliation implique des libertés et des tolérances sociales. Or pour un faussaire, la liberté de dire la vérité et de révéler des faits cachés, est la dernière des choses à tolérer. Du coup, croyant ainsi cacher sa face hideuse en empêchant la liberté d’expression, il a tout seul démontré au reste du monde que la réconciliation est un danger pour sa survie. Donc il fait ses meilleurs efforts pour annihiler tout effort de réconciliation des Ivoiriens.

Pour les questions de développement, de relance de l’économie, de protection des droits sociaux acquis par les fonctionnaires Ivoiriens, prière repasser au siècle prochain. Pour l’heure, on est en plein "couper décaler" à Abidjan.

Les manifestations visibles de ce "couper décaler" sont innombrables. Les militaires FDS appelés militaires pro-GBAGBO paient eux-mêmes leurs tenues de travail. Ils n’ont plus droit aux logements. Ils n’ont plus droit aux primes de corps ou de fonction.

Quant aux FRCI, l’armée "d’élite" des braconniers, enfants de la rue, prisonniers libérés, petits hommes de métiers et miliciens regroupés au sein de la "corporation" des apprentis gbaka (mini cars urbains) et des "gnambolos" (loubards chargeurs de véhicules anarchiques de transports urbains), dans cette chose appelée armée pro-Ouattara, chacun se débrouille pour se déplacer, manger, s’habiller. La seule chose qu’ils ont gratuitement, ce sont les armes lourdes et légères d’assaut. Du coup, cette débrouillardise comme mode de fonctionnement de cette milice baptisée armée pro-Ouattara, est devenu un cauchemar pour tout un peuple.

En y regardant de près, on se rend bien compte qu’un seul individu concentre naturellement et à la pratique, entre ses mains pleines de sang innocent de milliers de civils, tous les malheurs des Ivoiriens.

Dès lors, il n’y a qu’une seule conclusion à tirer : cet homme est de trop en Côte d’Ivoire. Car toute son aventure ivoirienne rime avec pleurs et grincements de dents.

Mais habile dans le mensonge, il a su attribuer jusqu’à une date récente, tous ses défauts lucifériens au pauvre GBAGBO Laurent.

Mais il y a un Dieu pour les Pauvres. Et ce Dieu vient de révéler au monde entier que Ouattara est de trop en Côte d’Ivoire et que sa place n’est pas sur cette terre du peuple historiquement pacifique et paisible de ce beau pays.

Que ceux qui ont des oreilles écoutent la Voix du silence avant la tempête !

A Très bientôt.

Hassane Magued

Samedi 5 Novembre 2011
Vu (s) 779 fois



1.Posté par Marie21 le 06/11/2011 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si,il peut aller au Faso ou venir en France et y rester,ce serait jojo la joie.Que Dieu vous protège et vous bénisse tous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !