Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: dialogue de sourds entre les militaires et le pouvoir de Ouattara (synthèse)

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 19 Novembre 2014 à 07:58 | Lu 1501 fois



Des militaires ivoiriens continuaient mardi vers 18h GMT d’occuper les rues dans quelques villes du pays pour réclamer des avancements et le paiement de primes, malgré l’appel du gouvernement les invitant à « regagner » les casernes.

Le mouvement de protestations est parti du camp génie de Bouaké (centre) où des soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, armée nationale) ont érigé dans la matinée des barricades pour bloquer les différents accès à la ville.

Des manifestations ont ensuite été signalées au camp commando de la commune d’Abobo, à l’ouest d’Abidjan, puis de façon quasi-simultanée à la Compagnie territoriale de Korhogo (nord) et à la deuxième région militaire de Daloa (centre-ouest).

Aux environs de 13H00 GMT à Abidjan, un journaliste de ALERTE INFO a constaté que des pompiers ont obstrué le passage sur le boulevard de l’Indénié à Adjamé (nord) qui passe devant le Groupement des sapeurs-pompiers militaires, provoquant un embouteillage sur le boulevard lagunaire au Plateau, quartier des affaires de la capitale.

Plus au sud de la ville, à Marcory, une colonne d’une vingtaine de Pick-ups surmontés de mitrailleuses 12/7 et conduits par des forces spéciales a été aperçue sur le boulevard Valery Giscard d’Estaing (VGE).

Le gouvernement ivoirien a réagi à travers un communiqué en début d’après-midi à la télévision nationale (RTI) dans lequel il a annoncé des décisions pour calmer cette vague de protestations.

Dans ce communiqué lu par le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, le gouvernement a décidé d’accorder un « droit de bail » à « 8400 caporaux à compter du 1er janvier 2015″. L’apurement des « arriérés de solde de 476 ex-FDS (ancienne armée sous Laurent Gbagbo) » et des « frais de déplacement des militaires » a par ailleurs été annoncé.

Des dispositions ont également été prises pour permettre aux soldats de « se soigner décemment », grâce à l’apurement des allocations des ressources couvrant les frais de santé, selon M Paul Koffi.

Il a annoncé une rencontre imminente avec une délégation de militaires pour « apporter une solution définitive » aux problèmes de soldes, une décision qui n’a visiblement pas suffit à rétablir l’ordre.

Les militaires de Bouaké qui bloquaient encore les entrées et sorties de cette ville en fin d’après-midi, ont fait enregistrer une déclaration a la RTI locale, dans laquelle ils ont affirmé ne pas se reconnaitre dans les propositions du gouvernement, selon un agent de cette chaine de télévision.

Ils ont également décidé dans leur déclaration d’instaurer un couvre-feu à compter de ce jour de 19h30 à 6H00 GMT.

MYA

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 19 Novembre 2014
Vu (s) 1501 fois



1.Posté par dion le 19/11/2014 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MUTINERIE ABOUAKE ,CELA NE NOUS ETONNE GUERE.CAR CE GOUVERNEMENT REBEL DE LA COTE D'IVOIRE NE SAIT PLUS A QUEL SAINT SE VOUER.CE QUI S'EST PASSE DANS NOTRE PAYS EST UN COUP D'ETAT COMME EN UKRAINE ET CONDAMNE PAR TOUTTE LA CLASSE POLITIQUE FRANçAISE.DONC UN SOULEVEMENT DE MILITAIRES A BOUAKE AFIN QUE LA POPULATION PUISSE S'Y MELER ET FAIRE FUIR CE GOUVERNEMENT REBEL MAIS CHERS IVOIRIENS DE LA DIAPORA ,DITES A VOS PARENTS EN COTE D'IVOIRE DE NE PAS PRENDRE PART A MANIFESTATION QUI SERA INFILTREE PAR DES ESPIONS COMME AU BOURKINA FASSO .CE GOUVERNEMENT DE SORRO GUILLAUME A FAIT LE COUP D'ETAT POUR DIRIGER NOTRE PAYS MAIS QU'IL CONTINUE.ILS SONT FATIGUES CAR PAS D'INVESTISSEURS PAS D'ARGENT DANS LE PAYS.DUNCAN A EMPRUNTE JUSQU'A SE LASSER POUR LE PAYS.DONC NE PARTICIPEZ PAS AU SOULEVEMENT CAR C'EST A PARTIR DE CELA QU'ILS VOUS ANNONCERONT LA MORT DE DRAMANE OUATARA.NOUS VOUS ECRIVONS A PARTIR DE NOS RESEAUX .QUE LES HOMMES POLITIQUES FASSENT BEAUCOUP ATTENTION .

2.Posté par brahim le 19/11/2014 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher monsieur dion ,je suis d'accord avec vous les rebelles de dirigeants de notre pays sont vraiment fatigues.rien en ce moment ne merche dans le pays mais ils s'entetent .je ne sais pas quel ils veulent maintenir alors que la population leur a dit que si monsieur gbagbo ne sort pas de prison il n'y aura rien et c'est vrai le monsieur n'a rien fait .sorro guillaume et sa clique ont decide de gouverner qu'ils continuent.ils sont maintenant face a la verite sinon au pied du mur.ils sont coupes des l'afrique alors qu'ils sont en afrique.en effetla cote d'ivoire vit en autarcie depuis le coup d'etat de sorro guillaume et de sarkosy.laisser le peuple decider de son sort si la france dit vraiment que la cote d'ivoire est independante.tant que leur president ne sortira pas de prison ,la cote d'ivoire restera pareille.

3.Posté par Hermann nda le 19/11/2014 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !