Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : deux soldats tués dans une attaque contre l’armée à Grabo

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Dimanche 11 Janvier 2015 à 08:24 | Lu 1335 fois

Deux soldats ivoiriens ont été abattus au cours d’une attaque perpétrée à Grabo, au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, dans la nuit de vendredi à samedi, lorsque des assaillants ont tenté de prendre le contrôle d’une base militaire. Retour sur les faits.



En Côte d’Ivoire, dans la nuit de vendredi à samedi, les forces de sécurité dans la ville de Grabo et ses environs, zone qui se situe dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire, près du Liberia, ont été attaquées. A la suite de cette attaque, deux soldats ivoiriens ont été tués. En février 2014, une attaque similaire contre le même camp avait fait quatre morts, dont trois civils.

Tout a commencé vers 3 heures du matin, lorsqu’une quinzaine d’assaillants ont tenté de prendre le contrôle du camp des forces armées ivoiriennes, et ont attaqué les positions des forces de sécurité. RFI, qui cite le ministère ivoirien de la Défense, indique que les échanges de tirs ont duré une heure, avant que les assaillants ne soient repoussés, puis se retranchent à l’hôpital de la localité, avec un otage.

Tôt le matin, les assaillants ont quitté Grabo vers le sud, pour prendre la direction du Liberia. Après avoir parcouru une vingtaine de kilomètres, ils sont tombés sur une position des forces armées ivoiriennes, à Dahyoke. Les heurts ont fait deux morts du côté de l’armée ivoirienne. Quant aux assaillants, ils sont repartis comme ils étaient venus, après avoir perdu un de leurs hommes, a annoncé le ministère de la Défense. Ce samedi, l’armée ivoirienne qui poursuit les ratissages est en état d’alerte maximale.

Afrik.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Dimanche 11 Janvier 2015
Vu (s) 1335 fois



1.Posté par Morifitini traore le 11/01/2015 08:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans quel monde sommes? Des bandits de grands chemins illetres armes appeles force de l'ordre...! n'importe quoi. Voila des gens qui ont tue, assassine, egorge d'innocentes personnes et que la france appelle force de l'ordre! Inchaalah!

2.Posté par Zabahi le 11/01/2015 15:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce sont les consequences d''une rebellion que le regime d''Abidjan a monte depuis le 19 septembre 2002,le pays est une poudriere qui peut exploser a tout moment.une rebellion appelle une rebellion.ça promet.

3.Posté par Hermann nda le 11/01/2015 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La milice tribale inexpérimentée et analphabète de dramane OUATTARA pompeusement baptisée FRCI avec la bénédiction de la France sera toujours une proie facile pour toute offensive juste un peu organisée.

4.Posté par aba le 12/01/2015 07:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les pro gbagbo....tjr en action mais l''echec leur sourit tjr. les eternels abonnés aux echecs

5.Posté par Zadi le 12/01/2015 11:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca là aussi c est soldat çà? Hummm Côte d Ivoire yako

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !