Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : des soldats radiés après une nouvelle mutinerie à Abidjan

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 19 Décembre 2014 à 22:25 | Lu 808 fois

Après une énième mutinerie de soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), dans la caserne d’Akouédo à Abidjan, ce jeudi, les contrevenants seront radiés de l’armée.



Le camp militaire d’Akouédo, dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, a été secoué par une nouvelle mutinerie ce jeudi dans la matinée. Les soldats concernés seront radiés de l’armée, rapporte une source sécuritaire, selon Koaci.com.

Panique de la population

Alors que une fronde de militaires avait éclaté déjà en novembre dernier, Ouattara avait annoncé le déblocage de six milliards de Fcfa pour payer des arriérés de prime réclamés par les mutins. Ce jeudi, les soldats de la caserne d’Akouédo ont bloqué les alentours de leur camp, entraînant la panique des populations sur place. Ils réclamaient le paiement de primes.

De violentes bagarres ont éclaté entre les soldats. Le calme est revenu et les barrières démantelées après l’intervention sur place du Centre de Commandement Des Opérations (CCDO). La hiérarchie militaire a décidé de radier les protestataires des effectifs des FRCI.

Les FRCI Rechercher FRCI ont manifesté en novembre dernier dans certaines casernes du pays pour des primes Rechercher primes et l’amélioration de leur condition de vie.

Alassane Ouattara a payé plus de 6 milliards de FCFA primes Rechercher primes et a promis de régler tous les problèmes soulevés par les militaires.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 19 Décembre 2014
Vu (s) 808 fois



1.Posté par ALLEHAHIN le 20/12/2014 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces casseroles, monsieur le soi-disant président et sa clique les traîneront jusqu'à la fin de leur vie. Car c'est une dette envers ceux qu'ils ont recruté pour nous tuer, leur victime dont le sang cri vengeance chaque jour et enfin l'éternel Dieu pour qui ils n'ont eu aucune considération pour avoir écourté la vie d'une créature que lui-même a créé à son image. Pauvres imbéciles. Que valent ils les honneur et l'argent si la conscience est surchargée.

2.Posté par Ko Diawoo le 20/12/2014 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La preuve par quatre que Ouattara n'échappera pas a son destin. Celui qui a payé lues tueurs est de facto le commanditaire du crime connu.

3.Posté par KOBIEWOO le 21/12/2014 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites à la grosse femme de la cpi que, les mercenaires recrutés par le poulain des occidentaux le nommé Ouattara, réclament depuis peu leur dû car des promesses faites par ce dernier ne sont pas tenues. Il s'est même exécuté pour une partie. C'est donc la preuve qu'il est autant coupable que le PR LG. Au moment venu, nous n'auront pas besoin de la cpi pour l'inculper les preuves sont déjà constituées par les paiements. C'est une question de temps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !