Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire: des recrues controversées dans l'armée de Ouattara

L'Afrique en mouvement - Source : l'humanité (France) le Jeudi 4 Août 2011 à 19:09 | Lu 869 fois

Des chefs de l'ex-rébellion ivoirienne, qui ont contribué à porter Ouattara au pouvoir, ont été officiellement affectés dans la nouvelle armée nationale. Dans la liste apparaissent des officiers mis en cause par l'ONU pour avoir mené des "exécutions extrajudiciaires".



Côte d'Ivoire: des recrues controversées dans l'armée de Ouattara
Ces anciens chefs rebelles à la réputation controversée se partagent le contrôle du nord du pays depuis le putsch raté de 2002. Appelés aussi "com-zone", ces commandants ont, avec l'appui militaire de la France et de l'ONU, contribués à porter au pouvoir Alassane Ouattara, après quatre mois et deux semaines de guerre conclue par l'arrestation le 11 avril 2011 de Laurent Gbagbo.

Nommés officiellement par Alassane Ouattara mercredi, ces anciens chefs de guerre font partie d'une grande vague de promotion et de nominations au sein de la nouvelle armée. Les "com-zone" ont été régulièrement accusés depuis 2002 d'exactions par l'ONU ou par des ONG. Parmi ceux-ci, Martin Fofié Kouakou, mis en cause par l'ONU depuis 2006 pour avoir mené des "exécutions extrajudiciaires", devient le commandant de la ville de Korhogo.

D'autres anciens chefs de guerre se retrouvent dans ces nominations. L'ancien chef rebelle, Issiaka Ouattara, dit Wattao, devient commandant en second de la Garde républicaine. Ousmane Chérif, "com-zone" le plus proche de Ouattara, prend le commandement en second du Groupe de sécurité de la présidence de la République.

Les exactions commises par ces "com-zone" n'ont pas cessé avec l'arrestation du rival Gbagbo. Un rapport d'Amnesty International a d'ailleurs mis en lumière le climat de terreur que fait régner le clan des vainqueurs.

Source : l'humanité (France)
Jeudi 4 Août 2011
Vu (s) 869 fois



1.Posté par contribution le 04/08/2011 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils peuvent poursuivre leur saga, le temps pour la foudre de se preparer a les atteindre le moment propice. c est malheureux , recompense des bidasses sans foi ni loi au nom d une revolution utopique cynique. pauvre Afrique voila ce que nous te servons comme modele de developpement humain.Mais croyez moi nous ne mourrirons pas tous, d autres survivront pour rendre temoignage.

2.Posté par qquartar le 04/08/2011 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est triste ! Mais cela ne pouvait pas etre autrement . OUATTARA étant lui meme un criminel , un assassin , un buveur notoire du sang humain , il n'a fait que la promotion de ses vampires . Mais qui vivra verra .

3.Posté par mass72 le 04/08/2011 22:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est normal , pour ouattara . Il a récruté et formé des loups , sans ces nominations ,vous pensez qu'il survivra ? Il ne contrôle rien , il lui reste maintenant à nommer les dozos dans les commissariats ; attendons voir , .... Il a le couteau sous la gorge , le président de la communauté onufrancefrci .... car celui qui veut du bon miel ,attend aussi les abeilles ...

4.Posté par BOLI GBATE WLEYOU le 05/08/2011 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage votre indignation. Mais nous devons aller au-delà. Quand on parle de foudre. à quoi fait-on allusion? à un coup d'état? C'est un chemin hasardeux qui va installer le pays dans un cycle infernal de coups d'état dont personne ne sera bénéficiaire.
D'autres pensent à un miracle imminent. Détrompons-nous et soyons sérieux. Il n'y aura aucun miracle sinon le fruit de la lutte politique. Rien que cela. Passer du temps à récriminer, s'attendre à un coup de force, ce n'est pas la meilleure attitude. C'est presqu'un aveux d'impuissance. Que ceux qui sont engagés politiquement fassent la politique à fond en tenant compte du contexte actuel qui recommande la négociation, la reconnaissance de nos erreurs afin d'obtenir la libération des détenus politiques par exemple. Encourageons les leaders de l'opposition dans ce sens. Mais ne les endormons pas par la promesse d'une polyphylétique délivrance miraculeuse. Sachons que nul n'est saint et chez Dieu six jours peuvent correspondre à six ans ou six cents ans ou même six mille ans.

5.Posté par FLANTINTIN le 05/08/2011 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le débat de fond est le suivant:ces nominations sont-elles le reflet des critères de compétence et de rigueur qu'on a professé durant les campagnes électorales ou la réaction d'un dirigeant contraint par ses mauvais calculs politiques?Dans tous les cas,la politique n'est pas l'apanage de l'improvisation. Tous les actes qu'on pose,on le paie cash un de ces quatre.Alors, PISSANCI...A MAGNI DÊH

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !