Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire – de la nationalité à la terre, le pouvoir brade le pays

le Mardi 2 Avril 2013 à 16:59 | Lu 634 fois



Côte d’Ivoire – de la nationalité à la terre, le pouvoir brade le pays
Céder de façon massive et collective la nationalité. Et brader les terres de la Côte d’Ivoire. Alassane Dramane Ouattara a une bien curieuse façon d’incarner «l’unité nationale», d’être «le garant de l’intégrité du territoire». Et d’aimer son pays. Car ce qui se passe dans le grand ouest et particulièrement dans le pays wè est inimaginable. Cette partie du pays est littéralement envahie illégalement par des Burkinabé, des Maliens et autres communautés venus de la sous-région. Selon les rapports des organisations de défense des Droits de l’Homme, ces non-Ivoiriens, depuis 2003, tuent, volent, accaparent et exproprient les populations ivoiriennes de leur patrimoine forestier. Mais leurs violences connaissent une recrudescence depuis qu’Alassane Dramane Ouattara est au pouvoir.

Des bandes armées multiplient des expéditions contre les populations, dont l’essentiel est contraint à l’exil au Libéria et au Ghana. Et le pouvoir laisse faire et encadre même les opérations d’expropriations massives des Ivoiriens au profit des Burkinabé et autres. Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, vient de reconnaître que ce qui se passe à l’ouest concerne les problèmes de terres. Et pourtant, les individus armés qui sévissent dans ces zones sont des ex-combattants. C’est-à-dire des personnes qui ont aidé le régime actuel à accéder au pouvoir d’Etat en combattant Laurent Gbagbo. Pour la plupart, les ex-combattants n’ont pas été casés et le pouvoir encadre l’expropriation des Ivoiriens à leur profit en guise de récompense.

C’est un véritable SOS qu’il faut lancer pour cette partie de la Côte d’Ivoire, en particulier, et le grand ouest, en général. Idem pour la question de la nationalité. Ici encore, le pouvoir a procédé à la naturalisation massive et collective. La nationalité du pays a été offerte sans enquête, parce que le pouvoir du Rassemblement des Républicains (Rdr) estime que certains originaires de pays de la sous-région sont des apatrides.

En offrant ainsi la nationalité et la terre aux étrangers, c’est la Côte d’Ivoire qu’Alassane Ouattara brade. Et l’amour du parti de Ouattara pour les étrangers intrigue véritablement. Le Rdr a réussi à complexer les Ivoiriens sur le problème et la situation des étrangers. Il suffit d’aborder la question pour que les journaux pro-Rdr crient à la xénophobie et que l’on te traite de xénophobe. Il faudra bien que ce parti explique un jour aux Ivoiriens cette drôle de façon d’aimer et d’être jaloux de son pays.

Armand Bohui
Notre Voie

Que valent les promesses de Ouattara ?

«Ils appellent (…) pour dire : « On a volé vos terres. Si vous devez de l’argent, on va venir faire la guerre et on va vous redonner vos terres ». Ils mentent. C’est de la manipulation, c’est de l’instrumentalisation de vos problèmes. Vous voulez vos terres pour vivre en paix. Et c’est à ça que le gouvernement va s’atteler. » Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, reconnaît clairement, à travers ses déclarations, qu’il y a un problème de terre à l’ouest du pays.

Le peuple wê, ainsi qu’on l’a maintes fois répété à travers nos écrits, est victime de l’expropriation de ses plantations et ses terres par les communautés burkinabé qui sont arrivées en masse dans la localité ces derniers temps. Comme le ministre de l’Intérieur le dit, si certaines personnes éprouvent le besoin de s’organiser pour récupérer leurs terres, c’est bien parce que, quelque part, elles leur ont été expropriées injustement! Cette reconnaissance de l’expropriation des terres des populations de l’ouest par le pouvoir, il faut le souligner, est une première. Jusque-là, la position du gouvernement a consisté à dire que ce qui se passe à l’ouest est le fait des pro-Gbagbo qui se livrent à des activités subversives en vue d’opérer un changement politique.

En clair, il y a des troubles répétés à l’ouest, pour la simple raison que des partisans du président Laurent Gbagbo cherchent à renverser le pouvoir. Aujourd’hui, on peut donc dire que les choses sont claires : l’ouest ivoirien est confronté à un problème foncier. Dans son intervention, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a promis d’apporter une réponse afin de permettre aux populations de l’ouest de vivre en paix. Hamed Bakayoko promet en quelque sorte de prendre les dispositions qui s’imposent pour que les Wê injustement expropriés retrouvent leurs terres. En l’écoutant, on croirait que c’est maintenant que ce problème est né. C’est loin d’être le cas. L’insécurité à l’ouest dure depuis plusieurs mois.

Elle s’est aggravée avec la crise postélectorale qui a été marquée par des affrontements très meurtriers de ce côté-ci. Selon les rapports des organisations de défense des Droits de l’Homme, c’est dans cette zone qu’il y a eu même le plus de morts. Aujourd’hui les choses ont pris l’allure d’un vrai chaos. Mais, jusque-là, le pouvoir, à l’opposé du discours, n’a eu aucune réaction concerte. Au point où les populations sont désemparées, livrées à elles-mêmes.

Venir à Duékoué aujourd’hui, après la survenue des centaines de morts et promettre de faire en sorte que les Wê retrouvent leurs terres, c’est vraiment se comporter en médecin après la mort. Cette promesse ne peut donc susciter la confiance des populations, abusées, traumatisées. Car, il faut bien le souligner, les Wê ont été frustrés par l’attaque du camp des réfugiés Nahibly pour laquelle elles attendent que la lumière soit faite. Alors que le ministre d’Etat avait promis de sanctionner les auteurs, jusque-là, aucune arrestation n’a été signalée. Plusieurs organisations l’ont relevé, sous le régime Ouattara, l’impunité règne.

César Ebrokié
Notre Voie

Mardi 2 Avril 2013
Vu (s) 634 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 02/04/2013 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami César, la signature des décrets, Sarkozy l'a conféré de force à Dramane. Mais les terres, nos terres relèvent du domaine de Dieu qui a permis à chacun, par un heureux hasard de naissance, elle-même liée à son ascendance, de jouir d'une parcelle de terre.

Il est écrit qu'au commencement, le monde était informe. C'est Dieu qui a dit que les cieux soient, et ils furent. Que la terre soit, et elle fut.

Si Dramane OUATTARA est né à Sindou, dans le désert, ce n'est la faute à personne. Dieu sonde les cœurs. Le monde entier le voit à l'œuvre. Il a une pierre à la place du cœur. C'est pourquoi, lui et son peuple mossi ont été installés sur la partie moins favorisée de la terre.

Qu'il fasse autant de papier de nationalité qu'il voudra. Mais les enfants de C.I parviendront tôt ou tard, si Dieu permet que Bédié vive encore 100 ans, de s'entendre afin de relever l'enjeu et de délivrer leurs terres de l'étreinte du maudit peuple du burkina.

Ca, nous sommes tranquilles. Que Dramane continue de signer des décrets de naturalisation de nuit comme de jour. Mais ce qui est clair, c'est que dans aucun pays, la guerre de la terre n'a jamais failli à ses promesses.

Ce n'est plus loin...pourvu que Bédié son complice diabolique vive encore plus de 100 ans......
Les ivoiriens étouffés au Nord de la C.I ( les gens ne le relèvent pas assez. Or, c'est une réalité), les ivoiriens étouffés au centre de la C.I, les ivoiriens étouffés à l'Ouest de la C.I, les ivoiriens étouffés au Sud de la C.I vont dire ouf ! On croyait que Bédié et Ouattara étaient éternels...Or, ils ne sont que de piètres poussière.

On interrogera leur silence : " Où avez-vous gardé les richesses que vous avez amassées sur terres ?". Ils seront sans réponse à jamais parce qu'ils seront tenus d'y répondre devant l'Eternel des armées. Les victimes seront honorées. Bédié et Ouattara seront en haillon. Les wê les contempleront pour le merveilleux travail par eux accompli sur terre, à cause de leurs terres.

"TOUT EST PERMIS, MAIS TOUT N'EST PAS UTILE. TOUT EST PERMIS MAIS JE NE ME LAISSERAI ASSERVIR PAR QUOI QUE CE SOIT....................."

2.Posté par Lea le 02/04/2013 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le but de cette guerre s était pour tt ça ,donner la pays aux étrangers.ici on bave pour avoir les papier mais chez nous c est gratuit.pfffffffffffff

3.Posté par charlie bronx le 04/04/2013 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Demain, Si Dieu vous rend vos terres, on verra si vous êtes encore suffisamment sots pour les vendre au premier venu. Bandes de paresseux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !