Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire cybercriminels: 3 banques délestées de près de 3 milliards Cfa

le Lundi 31 Décembre 2012 à 01:40 | Lu 829 fois



Côte d'Ivoire cybercriminels: 3 banques délestées de près de 3 milliards Cfa
Selon Stéphane Konan, le directeur de l’informatique et des traces technologique (DITT), entre deux et trois milliards de FCfa ont été dérobées dans trois banques ivoiriennes.



Selon Stéphane Konan, le directeur de l’informatique et des traces technologique (DITT), entre deux et trois milliards de FCfa ont été dérobées dans trois banques ivoiriennes par des cybercriminels au milieu de l’année 2012.

Même si les hors-la-loi ont été arrêtés, la réussite de leur hold-up informatique est la preuve que la cybercriminalité prend de l’ampleur dans le pays.

Pour que pareille situation ne se reproduise plus, la Côte d’Ivoire s’est lancé dans la sécurisation de son secteur informatique. La traque de ceux qui posent des actes répréhensibles sur le net a été ouverte. Elle menée par la Plate-forme de lutte contre la criminalité (PLCC) mise en place sur instruction du Ministère des technologies de l’information et de la communication. C’est le fruit de la collaboration entre l’Agence des télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI), la police nationale et le parquet. La gendarmerie et la Douane pourraient s’ajouter à cette force anti-cybercriminalité.

Mise en service en 2011, la PLCC peut être saisie par toute victime. Les requêtes peuvent êtres faites par mail, fax, téléphone ou encore physiquement en se présentant dans les locaux de la DITT. Près de 70 à 80 plaintes sont enregistrées par semaine.

SOURCE :
Agence Ecofin

Lundi 31 Décembre 2012
Vu (s) 829 fois



1.Posté par le tonnerre le 31/12/2012 10:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les chose son en desordre pou se waut modit

2.Posté par doriane le 31/12/2012 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Normal, on est dans un pays de hors-la-loi avec mossi dents taillées aux mollets de pintade à la tête. N'oubliiez pas que c'est le règne du chef bandit en ce moment, alors tous les coups sont permis.
Coucou Léa, Bisous Audrey!
Signé: doriane, la vraie

3.Posté par Mister BIG le 31/12/2012 14:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans un pays où tout est penché ,c'est comme ça que ça roule. ( pr bouche tordue, ...)

coucou à tous !

4.Posté par mèh le 31/12/2012 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUELLES BANQUES QUI N'ONT PAS DE NOMS!

5.Posté par Fati le 31/12/2012 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est les banques rebelles de cote d’wat dramort le bandit qui n' on pas de noms. vous avez chercher vous avez trouver c'est maintenant coller dans vos gorge.
Pauvres de nous, nous allons tous voir avec ces moutons.


6.Posté par ouat le 01/01/2013 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils veulent faire tomber nos banques nationale comme bni et autres et faire l'affaire des banques francaise alors prudences

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !