Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire: confusion au sein du CNRD à l'approche des élections

le Mercredi 23 Novembre 2011 à 17:26 | Lu 442 fois

Par RFI

La liste définitive des candidats aux législatives du 11 décembre en Côte d’Ivoire a été publiée lundi 21 novembre. Le même jour, le Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD) a demandé une nouvelle fois le report du scrutin. Une idée que le président Ouattara a exclu la semaine dernière. Le CNRD estime que les conditions d’organisation ne permettent pas des élections libres et transparentes d’ici trois semaines. Et au sein de cette coalition de 18 associations et partis politiques, il sonne comme un air de discorde.



Un petit nombre de partis politiques membres du CNRD (Congrès national de la résistance pour la démocratie) ont décidé de présenter des candidats aux législatives. Un positionnement très critiqué par le secrétaire général du CNRD, Alphonse Toussea.

« Ce n’est pas le CNRD qui leur a demandé de déposer. Le CNRD déconseille d’ailleurs de déposer leur demande, parce que ça fragilise le groupe. Le CNRD doit parler d’une seule et même voix ! Le CNRD demande le report ! »

Créé il y a moins de trois mois, Cap-Udd (Cap unir pour la démocratie et le développement) est l’une des trois petites formations politiques membres du CNRD qui vont participer officiellement aux élections. Son président Gervais Coulibaly écarte toute idée de tension au sein de l’alliance.

« On ne peut pas parler de malaise, explique Gervais Coulibaly, dans la mesure où chacun prend les décisions qui vont dans l’intérêt de l’ensemble, et dans son intérêt bien sûr : la libération de nos camarades et les différents points de discussion sur lesquels nous sommes tombés d’accord avec le gouvernement. Leur réalisation méritait qu’on puisse donner un gage de bonne volonté au gouvernement, pour l’encourager à satisfaire à nos demandes. »

Les prochaines élections peuvent-elles être considérées comme inclusives, malgré le boycott du FPI (Front populaire ivoirien) et des petits partis politiques qui lui sont proches ? Oui, expliquent certains membres du CNRD, puisque aucune formation politique absente du processus n’a exclu ses membres qui se sont lancés dans la course à titre indépendant.

Mercredi 23 Novembre 2011
Vu (s) 442 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !