Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Voici pourquoi Banny s’est retiré de la Retrait de la présidentielle 2015

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 18 Novembre 2015 à 09:35 | Lu 1593 fois

Le directeur de campagne du candidat démissionnaire à la présidentielle, lève un coin du voile sur les vrais motifs du retrait de Konan Banny.



On l’avait senti venir. Et à deux jours de la présidentielle du 25 octobre, Charles Konan Banny a officialisé son retrait du scrutin. Le candidat avait alors argué des dysfonctionnements dans le processus électoral. Ce que confirme son directeur national de campagne. « Banny voulait que tous les candidats luttent à armes égales et que le peuple souverain puisse choisir librement ses dirigeants sans peur et sans pression.

Il a été le seul à faire un travail d’analyse critique du listing électoral et celui qui a fourni des éléments concrets relativement aux anomalies statistiques et de procédures d’une Cei taillée sur mesure qui n’avait rien d’indépendante », a réitéré Dion Yodé Simplice, dans une interview accordée à l’Inter. Mais encore, révèle ce proche de Charles Konan Banny, la démarche de certaines chancelleries à Abidjan, ont poussé l’ex-candidat à rendre le tablier. « Quand à cela vous ajoutez le parti pris presque désinvolte de certains représentants de la communauté internationale en Côte d’Ivoire, notamment des ambassadeurs dont les attitudes rappellent de triste mémoire les gouverneurs de colonie de l’ex-Aof (Afrique occidentale française), alors autant ne pas se faire complice d’une telle escroquerie morale », a situé Dion Yodé. Voilà donc ce qui a provoqué le courroux de l’ancien Premier ministre.

La sortie de l’ambassadeur des Etats-Unis, un jour après le vote, a été diversement interprétée dans les chapelles politiques. Alors que la Cei s’attelait à livrer le verdict provisoire du scrutin, Terence McCuley, au cours d’une conférence de presse le 26 octobre, donnait son quitus. « En dépit de nombreux défis, nous n’avons rien constaté pour servir de preuve soit aux plaintes de dernières minutes selon lesquelles la liste électorale était entachée de graves irrégularités ou d’autres problèmes qui pourraient jeter le doute sur la crédibilité du processus électoral », avait alors tranché le diplomate. Quelques jours avant, Charles Konan Banny avait brandi ses preuves sur les irrégularités de la liste, entre autres. La passivité de la communauté internationale a donc précipité son retrait de la bataille électorale. Dans la foulée, le collaborateur de Banny livre les nouvelles ambitions de son patron.

A ceux qui prédisent la retraite politique de l’ex-postulant à la présidence, Dion Simplice rétorque qu’ « une élection ne signifie pas la fin d’un projet ou d’une ambition ». « Quelle naïveté de penser que M. Banny est fini en politique ! Des hommes de sa dimension et de son aura rebondissent toujours et parfois lorsqu’on les attend le moins », coupe-t-il court, sans plus de détails sur les projets de Konan Banny. « Les Ivoiriens ont trouvé en lui le leader qui doit fédérer les énergies pour traduire en acte la nouvelle espérance ivoirienne », se persuade l’ex-directeur de campagne.

Guillaume N’GUETTIA

Source: Le Sursaut

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 18 Novembre 2015
Vu (s) 1593 fois



1.Posté par Rania le 24/11/2015 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nimporte quoi ! du blablabla ! Rien que du vent. Banny même élu peut apporter koi à la Côte d'ivoire et aux ivoiriens ? laissez les gens respirer. qu'il se présente en 2020. est ce qu'on a rejeté sa candidature ? c'est quand Gbagbo a dit de laisser son nom tranquille qu'il a préféré se retirer en trouvant de faux prétexte. il voulait jouer avec le nom de Gbagbo. le fpi n'est pas dupe. il n'avait pas de programme de gouvernement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !