Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire Voici Le témoignage d’un ami de Gbagbo qui risque de couler Simone Gbagbo

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 3 Décembre 2014 à 09:13 | Lu 1730 fois



Dans le cadre du procès de Simone Gbagbo qui se dessine à l’horizon, un témoignage non des moindres risque de la couler.

Depuis le 1er décembre 2014, Simone Ehivet Gbagbo est à Abidjan dans le cadre des procès en assises des 82 détenus pro-Gbagbo poursuivis par la justice ivoirienne. Lesquels procès devront démarrer incessamment.

Alors que du côté des partisans de Gbagbo, on a toujours parlé d’une justice des vainqueurs, que le pouvoir ne la poursuit que par pure haine, car il n’a pas de preuves contre elle, la dernière sortie de Sam l’Africain, président de la Nouvelle Alliance pour la Côte d’Ivoire et la Patrie (NACIP), vient dire battre en brèche ces considérations.

Lors de sa récente conférence de presse, à Yopougon, Sam l’African a fait des révélations à même de constituer des éléments preuves (témoignages) pour le pouvoir, s’il en manquait, pour sceller le sort de l’ex-première Dame.

Membre du ”cercle privé” de Laurent Gbagbo, Sam l’Africain a démontré qu’il en sait beaucoup trop sur la crise post-électorale, notamment en ce qui concerne les conditions de la chute de l’ex-président ivoirien, en ce moment détenu à la Haye.

Pour marquer son mécontentement contre les responsables du Front Populaire Ivoirien (FPI) dans la guerre de leadership qui secoue l’ex-parti au pouvoir, Sam l’Africain a fait des dénonciations.

« Le 31 mars 2011, j’étais au palais présidentiel avec le ministre Alcide Djédjé (ministre des Affaires étrangères à l’époque, Ndlr). C’est lui qui a rédigé le discours du président et le lui a soumis. Le président a lu et a porté des corrections. Dans ce discours, le président voulait annoncer qu’il allait démissionner. Il s’apprêtait à dire qu’il allait renoncer au pouvoir, eu égard à la pression de la communauté internationale et à la tournure que prenait les événements et cela bien qu’il estime avoir gagné les élections. Il voulait se retirer pour aller rester à Mama.

C’est alors qu’un cortège est arrivé pour l’enlever et le conduire à sa résidence à Cocody. Ils lui ont dit qu’il n’avait pas à faire cette déclaration alors qu’il n’avait pas pris attache avec la base(…) Le commandant Séka Séka a dit qu’à partir de maintenant, le président Gbagbo ne parlerait plus avec qui que ce soit et qu’à compter de maintenant tous ceux qui voudraient lui parler devaient passer par Mme Gbagbo ».

Des propos qui dénotent clairement qque c’est Simone Gbagbo qui était la maîtresse du jeu pendant cette période chaude. En son temps, elle avait été accusée d’avoir empêché son époux de céder le pouvoir à Ouattara. Elle serait donc plus responsable que Laurent Gbagbo dans les faits qui leur sont reprochés.

Réalisant la gravité des propos tenus par Sam l’Africain, comme déclaration à charge contre Simone Gbagbo et Séka Séka en détention, des pontes de l’ex-parti au pouvoir le lui ont reproché, avons-nous appris de source très proches du président de la NACIP. Selon elles, les responsables du FPI ont estimé qu’il est allé trop fort et qu’il aurait pu se passer de ses « vérités ».

César Djedje Mel

linfodrome.com

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 3 Décembre 2014
Vu (s) 1730 fois



1.Posté par sekongo le 03/12/2014 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA FRANCE LES A TOUT LE TEMPS PAYE POUR TEMOIGNER CONTRE LES MEMBRES DU FPI Y COMPRIS MADAME GBAGBO.CELA NOUS SURPREND PAS DU TOUT.LE MONDE ENTIER CONNAIT MAINTENANT LA FRANCE POUR DES EXACTIONS EN AFRIQUE FRANCOPHONE.

2.Posté par Morifitini Traore le 03/12/2014 13:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour juger, on ne s''appuie pas sur des "on dit". La realite, c''est que dramane n''a aucune preuve de ce qu''il avance pour inculper la 1ere Dame Simone GBAGBO. La preuve pebdant 3ans, elleest restee sans jugement, le temps pour eux de coudre des mensge

3.Posté par Morifitini Traore le 03/12/2014 13:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour juger, on ne s''''appuie pas sur des "on dit". La realite, c''''est que dramane n''''a aucune preuve de ce qu''''il avance pour inculper la 1ere Dame Simone GBAGBO. La preuve pebdant 3ans, elleest restee sans jugement, le temps pour eux de coudre des mensge

4.Posté par kassi le 03/12/2014 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher monsieur vous pouvez prendre même un livre entier pour l'accuser cela n'enlevera rien à notre détermination parce qu'à l'heure où nous sommes chers traitres ivoiriens ,c'est dieu qui detient la clef de cette crise et que la decision de dieu est irreversible donc ni vous ni un individu ne pourra prendre des sanctions contre tous ces ivoiriens que vous aviez emprisonnés arbitrairement.
ceci étant si ces français et leurs alliés ivoiriens avaient fait savoir au monde entier que c'est SEM GBAGBO qui est l'assassin de son propre peuple ,sachant que cela n'a même pas eu de consequence sur ce peuple qui sachant que ce sont vous les criminels et son bourreau ,alors cher monsieur ,nous connaissions déjà cette dance française ,ce qui veut dire que quoi que cette france vous dira de faire ,ne nous concvernera pas et que ,comme y a dieu pour tous alors on saura bientôt si c'est vous les plus fort ou dieu ,donc nous ivoiriens se reconnaissant en gbagbo vous encourageons pour cette demarche sans aucun souci .
si cette france avait ce pouvoir elle ne serait pas aujourd'hui contrainte à cette situation dans laquelle elle se trouve ,donc le cas de tous ces ivoiriens est precieux devant dieu raison pour laquelle cette france souffre économiquement .
sans eux physiquement pas de réconciliation et à dieu cette france.

5.Posté par VIVRAVERRA le 04/12/2014 01:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MR DJEDJE SELON LES DIRES DE SAM , SEM GBAGBO A GAGNE LES ELECTIONS.NOUS SOMMES EN DROIT DE LUI CONSEILLER DE NE PAS CEDER SON POUVOIR A CELUI QUI N'A PAS GAGNER. SIMPLE LOGIQUE.POUR MEMOIRE,LORS DE SA COMPARUTION A LA CPI,LE PRESIDENT GBAGBO AVAIT DEMANDE SIMPLEMENT AUX JUGES QUI A GAGNE LES ELECTIONS DE 2010?ET A LA CPI DE REPONDRE:ON N'EST PAS LA POUR PARLER D'ELECTIONS.HO HONTE. AYEZ UN PEU LA CRAINTE DE DIEU.CE NE SONT PAS AVEC LES ANNERIES DE TORCHON DE LIBANAIS(SAM) QU'ON PEUT INCULPER QUELQU'UN.DOMMAGE!

6.Posté par ALLEHAHUN le 04/12/2014 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque la culpabilité est établie ça sort aux yeux et même les aveugles ne contestent pas. Mais dites moi, quelle sorte d'appareils avez vous besoin pour trouver les chef d'accusation que depuis 5 ans, vous vous vous acharnez à trouver en vain? Un microscope électronique; celui là peut être pourra vous aider. Bande de brebis galeuses égarés.

7.Posté par DEFENSEUR le 04/12/2014 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Sam l'africain offre cette preuve à Bensouda pour libérer Gbagbo puisqu'il n'est pas responsable

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !