Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Retour tranquille des pro-Gbagbo les plus virulents

le Dimanche 20 Octobre 2013 à 09:31 | Lu 1869 fois



Côte d’Ivoire : Retour tranquille des pro-Gbagbo les plus virulents
Au moment où ce samedi matin Alassane Ouattara s'est envolé pour aller prêcher la parole du retour aux exilés du Liberia, ces derniers temps nombre d'ivoiriens sortis du pays à la faveur de la crise post-électorale de 2010-2011 posent des conditions pour retrouver la Côte d’Ivoire.

La normalisation du pays exprimée par le pouvoir d’Abidjan ne pourrait être vue comme un slogan, mais une réalité quand il ne se passe des jours où des personnalités proches de Laurent Gbagbo font leur retour au pays et ce sans percussions contrairement aux allégations en tout genre souvent venues de l’extérieur.

En témoigne le cas de l'acerbe Brigitte Kuyo, anciennement représentant du Front Populaire Ivoirien (FPI) en France est depuis ce jeudi sur les bords de la lagune Ebrié pour dit-on prendre part à une réunion du secrétariat général de son parti prévue ce samedi .

Au cours de cette cérémonie, la nouvelle Secrétaire nationale chargée de la Diaspora et des Représentations du FPI à l’extérieur recevra sa lettre officielle de nomination et le Cahier de charges s’y référant, comme le stipule un communiqué émanant de cette dernière.

Brigitte Kuyo, française de nationalité, qui depuis son pays est une des figures de proues de la défense du cas Laurent Gbagbo retrouve la terre de ses ancêtres dans la quiétude la plus totale, au moment où certains de ses camarades exilés sur les bords de la seine posent des conditions à leur retour.

S’il faut reconnaitre que la situation sécuritaire du pays était alarmante lors de la chute de Laurent Gbagbo en 2011, aujourd’hui à moins d’être habité d’une mauvaise foi et bien qu’ils aient des incidents dénoncés par KOACI.COM, une évolution positive est globalement constatée sur le sujet.

Pour preuve, le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan libéré provisoirement depuis le mois d’août dernier parcours le territoire ivoirien sans la moindre répression du pouvoir en place et ce malgré les véhémences et autres diatribes lancées contre le pouvoir en place lors de ses prises publiques de parole. Une réalité pourtant anticipée comme impensable voire impossible par certains articulateurs de la peur et de la manipulation.

Le retour de ces derniers s'effectuent dans la plus totale indifférence d'une population qui semble, dans son ensemble, comprendre que le train du pays avance et qu'il ne faut le louper pour éviter de regretter l'attente des promesses non tenues des politiciens à leur endroit.

A moins que les autres exilés aient des choses à se reprocher ou complotent pour le renversement du régime en place, rien ne justifierait aujourd’hui qu’un ivoirien refusent de rentrer dans son pays, si ce n’est qu’un choix personnel. Alors ne parlons plus d’exilés !

Donatien Kautcha
Source : Koaci

Dimanche 20 Octobre 2013
Vu (s) 1869 fois



1.Posté par Carl le 20/10/2013 09:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci M. Kautcha de revoir vos analyses et commentaires concernant ce sujet. De plus pour le cas brigitte kuyo qui reviendrait au pays sans être inquiété vous l''avez bien mentionner

2.Posté par Hermann N'da le 20/10/2013 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la preuve que le sieur Dramane OUATTARA n'a manifestement plus toutes les cartes en main. Il n'a plus le choix. Sa marge de manœuvre s'effondre sous ses yeux... C'est aussi le symbole de la fin prématurée d'un pouvoir usurpé par ce sanguinaire hors paire. Comme quoi, tout a une fin. Et la fin de Dramane pourrait être assez tragique, à la hauteur de ce qu'il a semé ...pour que cela serve de leçon et que l'Histoire le retienne pour les générations futures...

3.Posté par Jacques vakele le 20/10/2013 15:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toi, Mr N,da tu dois retourne' a la sorbone du plateau, tu connais rien de la Cote d,ivoire,la crise est finie, une ivoiriene retourne dans son pays apaise' ou' est le probleme? tocard. ..

4.Posté par Hermann N'da le 20/10/2013 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu sais, vakele, la Sorbonne, au moins, incarnait le débat contradictoire, la libre expression, la démocratie. Or, toi et les autres ressortissants et envahisseurs ingrats de la CEDEAO, vous avez un amour fou pour la violence, les assassinats, le meurtre...

Toi qui sait tout de la CI, un pays que tu ne connais à peine que par sa capitale (Abidjan ), peux-tu me donner avec precision, la DATE qui matérialise la fin de la crise ?

Vos dozos qui continuent de tuer impunément ont-ils déposé les armes qu'ils détiennent illégalement ?
Quels rôles jouent VOS BANDES À LA MACHETTE dans votre "village" d' ABOBO tous les soirs ?

Crois-tu que PENCHETA, en temps normal, aurait pu, de son propre chef, décider de la libération des dignes fils de la CI ?

Personne n'est dupe. N'ayez surtout pas peur. La récolte est inévitable. La fin de ton mentor à la GEULE TORDUE est très proche. Tu n'y pourras rien.

5.Posté par franky les bon tuyau le 20/10/2013 18:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon colonel N''da de répondre a cette merde puant du post 3

6.Posté par apo le 21/10/2013 01:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo n,da je voulais dire 2 petits mots a se boyorodjan ,mais apres lecture de ta response jai avaler mes mots.merci n,da

7.Posté par ADEDE le 22/10/2013 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'adresse du poste 3. A la sorbonne au moins ceux qui interviennent ne font pas circuler de la rumeur; mais enseignent ces badauds de la Cédéao qui fraîchement débarquer à Abobo, courent vers le Plateau s'émerveiller et affûter les armes pour le métier qu'ils savent exécuter : le vol.

8.Posté par Yuotam le 22/10/2013 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon CEMA N'DA HERMANN, ta réponse est plus que limpide, ces BOUKIS, pour qui se prennent t'ils, @ franky les bon tuyau, N'DA HERMANN est un général, et non Colonel, merci d'avance, car cet homme est un digne fils d'Éburnée.

9.Posté par LaRédemption le 22/10/2013 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci CEMA Hermann N'Da. Sois béni. Coucou à toute la RP et que Dieu nous garde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !