Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Remous au sein du vieux parti Pdci : le mal est profond

le Mardi 14 Août 2012 à 09:19 | Lu 1532 fois



Cote d'Ivoire : Remous au sein du vieux parti Pdci : le mal est profond
Le 14 août 2012 par Nord Sud - La longue stabilité qu’a connue le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) est en train de devenir un vieux souvenir. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) n’est plus un long fleuve tranquille. Il est

traversé par des soubresauts qui mettent à mal sa cohésion. Les multiples réunions internes n’ont pas suffi pour laver le linge sale en famille. Les querelles intestines se sont exacerbées avec l’affaire de l’«exclusion» d’une frange de cadres de la réunion du Bureau politique, le 2 juin. L’on a pensé à un simple problème d’interprétation des textes. Que non ! C’était là les prémices de la formation de deux camps adverses au sein du vieux parti : l’un proche du président Henri Konan Bédié et l’autre se réclamant du secrétaire général (Sg), Alphonse Djédjé Mady.

Dans la grisaille de cette fracture, des sources crédibles se sont faites l’écho d’une brouille entre les deux personnalités. Selon nos interlocuteurs, le député de Saïoua adossé à des soutiens tels que Gaston Ouassénan Koné, Aka Aouélé, Kouadio Konan Bertin, pour ne citer que ceux-là, tient au respect des textes. Lesquels écrits ne permettent plus à Henri Konan Bédié d’être le candidat du parti. Réclamant leur part du gâteau dans le partage du pouvoir, ils reprocheraient au ‘’sphinx de Daoukro ‘’ de privilégier ses proches dans les nominations.

«Mady a donné sa poitrine. Il a accepté l’humiliation et aujourd’hui on ne lui donne rien. Pourquoi ne voulez-vous pas qu’il exprime son mécontentement», rétorque off record un homme des médias, proche du parlementaire. Selon cette source, il est inconcevable qu’on veuille contenter Djédjé Mady avec un simple poste de député en lieu et place de la présidence d’une institution. Si cela était fait, poursuit-elle, le parti aurait davantage valorisé l’homme que de le reléguer au rang d’un novice. La ‘’dissidence‘’ prendrait sa source donc dans la promotion des cadres. Le Bureau politique se tient tout de même.

Le parti doyen récupère politiquement cette tension et la présente comme l’expression de la vitalité de la démocratie interne. La suite des événements dit autre chose.
Henri Konan Bédié crée une commission chargée d’organiser le congrès. Le Sg n’en fait pas partie alors que certains de ses collaborateurs (Maurice Kacou Guikahué, Gaston Ouassénan Koné…) au secrétariat général sont cooptés pour assister la Commission. Deux poids deux mesures, pourraient commenter des observateurs avisés. Or, dans le fonctionnement du Pdci, le secrétariat général a été en première ligne de la préparation du congrès. Au fond, ne s’agit-il pas de contrôler l’appareil en prélude aux joutes électorales de 2015.

Par ailleurs, des membres du secrétariat général, à commencer par son dirigeant, ne s’accommoderaient plus de l’alliance avec d’autres partis. «Tout porte à croire que le secrétaire général ne veut plus du Rhdp (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, ndlr). Le président Bédié qui tient à cette alliance prend ses précautions pour que le Pdci y reste», révèle un ancien député du Pdci sous couvert de l’anonymat.

Quand M. Mady fait une sortie dans la presse, le 3 août, ce n’est pas pour commenter cette décision mais pour interpeller le gouvernement sur l’insécurité dans le pays. Il relève que «cette situation de violences endémiques entretient un climat d’insécurité généralisée d’autant plus préoccupante qu’elle constitue une grave menace sur la coexistence pacifique des communautés et sur la stabilité voire sur la survie de la nation».

Visait-il Jeannot Ahoussou, le Premier ministre ? En tout cas, la réplique de celui-ci n’a pas tardé. «La sortie du secrétaire général du Pdci-Rda apparaît inopportune et inconvenante, d’autant plus qu’elle a été faite sans que le Premier ministre, issu des rangs du Pdci-Rda, n’ait été consulté pour échanger sur des questions aussi délicates qui engagent le gouvernement. En effet, le Pdci-Rda ne peut être, à la fois, acteur de l’action gouvernementale et contradicteur public de l’action de ce même gouvernement, sans courir le risque majeur de le fragiliser », a-t-il réagi, le 7 août dans un communiqué.

Bamba K. Inza


Mardi 14 Août 2012
Vu (s) 1532 fois



1.Posté par ruth le 14/08/2012 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement c'est ce parti qui a causé tous ces torts aux ivoiriens donc ça ne me dit absolument rien du tout ,mon souhait est qu'il disparaisse a jamais ce parti de vieux la,bande d'idiots vous avez pensés a quoi?

2.Posté par Hermann N'da le 14/08/2012 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MON CŒUR SAIGNE

Ce qui caractérise le PDCI depuis que BEDIE a pris les rênes de ce parti,, c'est la course effrénée aux postes. Un vieux parti qui n' hésite pas à dépecer la mère patrie pour la dévorer comme un charognard affamé. Souvenez -vous de la joie que manifestait les membres de ce parti à MARCOUSSIS, lors du honteux partage de la dépouille de notre patrie. Voyez-vous, si DJEDJE MADY avait obtenu un poste de président d'institution, tout serait tranquille. Et MADY ne se serait pas mis à dénoncer l'insécurité galopante qui mine notre pays. Voilà le PDCI. Voila où nous en sommes aujourd'hui. C'est ça le PDCI. Un parti prêt à tout en échange de postes... Ah la CI, mon pays...Pourquoi ton malheur vient de ta classe politique, de ton élite, de tes enfants à qui tu as pourtant tout donné et qui te paient aujourd'hui en monnaie de singe, en te tuant à petit feu...Pourquoi le malheur d'une mère viendrait de ses propres enfants pour qui elle s'est tant sacrifiée, pourquoi? Toutes les nuits, quand je suis couché, j'entends tes gémissements. Je t'entends pleurer et agoniser dans la tristesse, et mon cœur saigne. Je t'aime plus que tout. ET TU VIVRAS!

3.Posté par konan le 14/08/2012 17:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez vous faire foutre bande de vieillards pédés de merde.Vos mères con.Si ces nouvelles violences pouvaient vous balayer!

4.Posté par OUMAR Idrisse le 14/08/2012 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le P.D.C.I. aura le calme quand il dira la vérité au peuple IVOIRIEN.

Le P.D.C.I. aura le calme quand Mr BEDIE aura le courage de dire la vérité au peuple BAOULE et au peuple IVOIRIEN.

C'est à ce prix que le P.D.C.I. aura sa route très propre et une bonne lueur d’espoirs.

Mr Mady va et occuper touts les grands postes possible seulement que quand le P.D.CI. dira la vérité aux BOULES et aux IVOIRIENS.

Seul le P.D.C.I. détient cette vérité.

Donc Mrs BEDIE et MADY à vos consciences.

5.Posté par nea le 15/08/2012 00:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Bamba de Nord -Sud , et amis lecteurs ,
pourquoi cela vous étonne-t-il ? le pdci a trahi le peuple ivoirien en s'alliant à qq'un qui est sorti de nulle part et qui a defigurè le pays depuis 1992 . à quoi les pdcistes avaient ils pensé ? "la trahison trahi toujours le traitre .... alors , laissez "les orphelins chercher des graines à mettre sous la dent car les fils à papa et maman ont fini de manger"

6.Posté par Yuotam le 15/08/2012 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bédié le bâtard du vieux Houphouet BOIGNY, qu'est ce qu'il croit ce clébard, que les IVOIRIENS, vont laisser le mossi dramane et sa pute JUIVE, faire le con en assassinat les fils d'éburnie jusqu'à 2015.

Si c'est ça foutez votre doigt dans votre trou du " C ", et faite vous plaisir bandes d'ivrogne et traître a la cause des IVOIRIENS et AFRICAINS.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !