Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Recettes fiscales en 2013 : 75 milliards de déficit

le Vendredi 17 Janvier 2014 à 06:43 | Lu 608 fois



Les objectifs fixés à la direction générale des Impôts (Dgi), pour l’année 2013, sont de 1.500 milliards FCFA. A l’heure du bilan, les recettes d’élèvent à 1.425 milliards FCFA. Ce qui se traduit par une moins-value de 75 milliards FCFA. En d’autres termes, les objectifs fixés ne sont pas atteints.
C’est cette triste réalité qui a été cachée aux participants, lors du séminaire-bilan organisé, le mardi dernier, au Golf hôtel, par la direction générale des Impôts. Et animé par le directeur général, Pascal Abinan Kouakou. Qui a plutôt annoncé une plus-value de 15 milliards FCFA sur un objectif de 1.410 milliards FCFA.

Pourquoi 1.410 milliards FCFA ? Cette asymétrie de résultats provient du fait que, initialement, les objectifs fixés à la Dgi étaient effectivement de 1.410 milliards FCFA. Mais, en cours de réalisation, ces objectifs ont été revus à la hausse par le gouvernement. Passant à 1.500 milliards FCFA. Ce que la Direction générale des Impôts a accepté en soutenant pouvoir relever facilement ce défi. Le bilan devrait donc être présenté à partir de cette nouvelle donne. Il n’est donc pas bienséant de masquer cette réalité pour évoquer un excédent de recettes fiscales.

Cette mauvaise performance est intrigante et suscite des commentaires. Parce qu’elle révèle des faiblesses. En ce sens qu’actuellement, les recouvrements fiscaux se font sur l’entièreté du territoire national. Ce qui n’était le cas de 2002 à 2010. Une période durant laquelle le pays était coupé en deux, la rébellion ayant fait main basse sur plus de la moitié du pays.

Et pourtant, sous Laurent Gbagbo, les objectifs fixés à la Dgi ont toujours été atteints jusqu’à ne réaliser que des plus-values. Comme l’attestent des proches collaborateurs d’Abinan Pascal. C’est-à-dire, au moment où les caisses de l’Etat échappaient à une partie du territoire national, les recettes fiscales étaient plus performants qu’elles le sont aujourd’hui, dans une situation dite normalisée.

Benjamin Koré
Publié le vendredi 17 janvier 2014 | Notre Voie

Vendredi 17 Janvier 2014
Vu (s) 608 fois



1.Posté par Sily Camara le 17/01/2014 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour des cancres, c'est déjà une prouesse. N'attendons pas mieux. Leur chef Ouattara est l'exemple patent de l'incompétence et de la mystification. Tous des vauriens, de vrais moins que vauriens !!

2.Posté par Hermann nda le 17/01/2014 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABINAN se prend plus pour un politicien que pour un administrateur des services financiers. Ses résultats auraient été meilleurs s'il avait été choisi sur la base de sa valeur intrinsèque .

SEM. Laurent GBAGBO avait, en son temps, procède à la nomination des DG des régies financières à la suite d'un appel à candidature. C'est cette option qui avait permis à la CI de se doter d'un budget sécurisé( sans se prostituer à l'international avec les prédateurs) sous la houlette de Feu le Ministre d'Etat Paul Antoine BOHOUN BOUABRE.

Avec l'avènement de Dramane ouataraogo, nous assistons à la MÉDIOCRITÉ TOTALE dans tous les secteurs.

Pour votre information, chers Patriotes, sachez, à titre d'illustration, que madame DAO AMINATA DIABY ( ex DG des Cultes et épouse du médecin particulier de PENCHETA ) qui avait été éclaboussée, en février 2013, dans l'affaire du détournement de 700 millions CFA des pèlerins ivoiriens, est actuellement le Préfet du Département d''Alepe. Une belle récompense non?

Voilà la

3.Posté par Hermann nda le 17/01/2014 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà la BONNE GOUVERNANCE version Ouataraogo le drame .

4.Posté par django le kool le 18/01/2014 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OU EN SOMMES NOUS AVEC LE CRI D'INDIGNATION LANCE PAR HASSANE MAGUED?

5.Posté par K le 24/01/2014 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FAITES PAS D'AMALGAME ENTRE MOINS VALUE ET DEFICIT.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !