Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire. Que peut vraiment Kofi Annan ?

le Mercredi 9 Octobre 2013 à 09:10 | Lu 1567 fois



Côte d'Ivoire. Que peut vraiment Kofi Annan ?
Déblocage de la situation politique en Côte d’Ivoire. Que peut vraiment Kofi Annan ?

L’ancien secrétaire général de l’ONU offre sa médiation dans le cadre de la persistante crise ivoirienne. Mais il est difficile d’évaluer ses véritables intentions, et les moyens de pression dont il dispose pour faire accepter le retour à l’ordre démocratique à un Ouattara qui fonde son système de conservation de pouvoir sur ses possibilités illimitées en matière d’arbitraire.

C’est un communiqué de presse qui a officialisé l’information. Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies et président des Elders – lesquels se présentent comme un groupe de «personnalités indépendantes qui mettent leur expérience et leur influence communes au service de la paix, de la justice et des droits de l’Homme dans le monde entier – sera en Côte d’Ivoire demain et après demain. Le communiqué officiel des Elders indique que Kofi Annan aura des «entretiens privés» avec Alassane Ouattara et plusieurs autres dirigeants politiques, mais également avec des représentants de la société civile.

Objectif de la visite ? «Evaluer les progrès réalisés dans le redressement du pays et discuter des défis qui restent à surmonter dans la perspective des élections de 2015», nous font savoir les Elders.

Dans une brève de sa rubrique «Confidentiel», l’hebdomadaire Jeune Afrique donne plus de détails sur ce qu’il présente comme une «offre» de «médiation». «Faire revenir le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo dans le jeu électoral : c’est l’un des enjeux de la visite de Kofi Annan à Abidjan, du 8 au 10 octobre. L’ancien secrétaire général de l’ONU devait notamment rencontrer, entre autres, Alassane Ouattara, le chef de l’Etat, Pascal Affi N’Guessan, le président du FPI (libéré de prison le 5 août), et Charles Konan Banny, le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation», écrit JA.

Une grosse inconnue !

Les observateurs attentifs de l’actualité politique ivoirienne se posent forcément une question : que peut vraiment Kofi Annan ? L’arbitraire carcéral qui caractérise le régime de Ouattara et la «prise en otage» des institutions à caractère électoral sont au centre de sa stratégie de confiscation du pouvoir. Kofi Annan pourra-t-il le faire bouger sur la question des prisonniers politiques, quand le secrétaire général du RDR Amadou Soumahoro rêve de remettre en prison ceux qui y sont déjà ? Sur la question de la négociation de règles de compétition politique plus équitables, Ouattara a bien entendu tout à perdre. Sa base politique est plus ou moins refroidie par la vie chère et l’absence totale de conscience sociale qui caractérise son pouvoir et les affairistes qui l’entourent.

Le PDCI et ses électeurs sont revenus de toutes leurs illusions - pour ceux qui en avaient. Et bien entendu, il s’est durablement aliéné la base du FPI, qui se remobilise autour de Pascal Affi N’Guessan, comme on le voit lors des meetings monstres qu’il organise à l’intérieur du pays. Si les règles du jeu politique changent et que la compétition semble ouverte, même certains individus et groupes d’intérêt qui jouent la carte de la loyauté vis-à-vis de lui pourraient prendre le risque d’appuyer l’opposition. Dans ce contexte, l’inconnue est donc fondamentalement celle des moyens de pression dont bénéficie Annan.

Est-il «backé» par la France, les Etats-Unis, le FMI et l’Union africaine, qui peuvent mettre en difficulté Ouattara s’il fait preuve de mauvaise volonté et compromet la paix à moyen terme ? Rien n’est moins sûr. Certes, il peut faire valoir son soutien passé à l’opposition ivoirienne d’hier, qu’il a appuyée de sa position de secrétaire général de l’ONU, se posant quasiment en adversaire de Gbagbo. Mais l’expérience a montré que ce n’est pas la reconnaissance qui étouffe Ouattara. De plus, rien ne prouve que Kofi Annan n’est pas animé par le désir de faire un «coup politique», ou alors d’aider Ouattara à se légitimer en 2015, en orchestrant une médiation biaisée au bout de laquelle l’opposition sera face à un dilemme : accepter un mauvais compromis 100% bon pour le pouvoir, ou apparaître comme l’obstacle à la paix et à la réconciliation. C’est le logiciel qui a été utilisé par le passé contre Gbagbo. Il pourrait servir à nouveau contre son parti.

Théophile Kouamouo
Nouveau Courrier

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-12809.html


Mercredi 9 Octobre 2013
Vu (s) 1567 fois



1.Posté par ADEDE le 09/10/2013 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KOFFI Annan, qu'est ce que celui-là peut apporter à ce pays qu'il a contribué à défigurer. Mais diantre pour qui nous prennent-ils ces ex-fonctionnaires des institutions internationales. Pourquoi, subitement la destination Côte d'ivoire est prisée ? Arrêtez votre danse de sorcière et restez chez vous.
Ce loup à la peau d'agneau ne peut pas convaincre même le dernier des ivoiriens de son intention d'oeuvre pour la paix en Eburnie tellement il s'est compromis. C'est déstabilisateur patenté.
Bientôt vous apprendrez que choi et son frère sg de l'onu viendront ici comme médiateurs.
Bande de brebis galeuses et d'enfoirés.
Que Dieu garde mon beau pays

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !