Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Pro-Gbagbo, toutes les ‘’pointures’’ pourraient être libérées, selon Ahoussou Jeannot

le Dimanche 5 Janvier 2014 à 10:02 | Lu 930 fois



Après la sortie du ministre de la justice, Gnenema Coulibaly sur le sort des pro-Gbagbo dont le sujet de libération provisoire avait été abordé par le chef de l’Etat dans son message de nouvel an, c’est au tour du médiateur entre le gouvernement et l’opposition, Ahoussou Kouadio Jeannot de lui emboîter le pas en clarifiant plus les choses.

Selon l’ancien premier ministre ivoirien vendredi sur les ondes de la radio Onusienne en Côte d’Ivoire, ONUCI FM, le gouvernement prévoit la libération de toutes les pointures et le dégel des avoirs en vue des élections générales de 2015.

« Nous allons continuer les discussions et envisager la libération de certaines personnes détenues, dégeler les comptes et travailler dans le sens des orientations du chef de l’Etat. Nous pensons à la libération de toutes les pointures», a révélé l’ancien ministre de la justice avant d’annoncer la tenue d’une rencontre le 9 janvier prochain avec toute l’opposition ivoirienne, en vue de démarrer les préparatifs des élections générales de 2015.

« Dans l’immédiat, nous projetons dès le 9 janvier 2014, une rencontre avec tous les partis politiques dits de l’opposition pour qu’ensemble nous commencions à préparer les élections générales de 2015. C’est-à-dire la Présidentielle, les Législatives, les Municipales et les Régionales. Nous souhaiterions avoir tous les partis de l’opposition en face de nous et non une opposition fragmentée», a déclaré le natif de Didiévi dans le centre du pays.

Ahoussou Jeannot n’a pas également oublié le sort des exilés qui à l’en croire, l’Etat mettra tout en œuvre pour faciliter leur retour dans le pays.
« Nous allons faire en sorte que nos frères qui sont à l’extérieur du pays, puissent rentrer pour bâtir la Nation ivoirienne», a indiqué Le ministre d’Etat, ministre auprès du président de la République.

Rappelons que Ahoussou Jeannot d’alors chef du gouvernement ivoirien et jugé très proches de nombreux cadres du FPI avait initié en 2012 à Grand-Bassam au sud du pays un dialogue entre le gouvernement et l’opposition ivoirienne.

Notons pour finir que la crise post-électorale (2010-2011) qui a fait plus de 3000 morts selon l’ONU est en train de trouver son dénouement politiquement au grand dam des victimes qui continuent de réclamer justice. Mais comme le dirait l’autre, c’est aussi ça la Côte d’Ivoire…

Donatien Kautcha

Source : Koaci

Dimanche 5 Janvier 2014
Vu (s) 930 fois



1.Posté par ALLEHAHIN le 06/01/2014 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, je suis saint Thomas. Arrêtez vos déclarations et collez la paix aux ivoiriens pour qu'ils puissent vaquer à leurs occupations. Bande d'attardés mentaux

2.Posté par Hermann nda le 06/01/2014 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai du mal à comprendre qu'un membre de l'Executif fasse des promesses de libération de prisonniers qui relèvent normalement du pouvoir judiciaire.

Dans quelle république sommes-nous finalement ? Ou est donc la séparation des pouvoirs ? L'Etat de droit?

Voilà encore la preuve d'une justice aux ordres, d'une justice des vainqueurs. Des arrestations et condamnations purement politiques, d'adversaires politiques....Dans un État de non droit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !