Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Primature : Des confidences sur le départ de Duncan

le Mercredi 6 Mars 2013 à 09:55 | Lu 2119 fois

Partira, partira pas ? La rumeur sur un éventuel départ de Daniel Kablan Duncan de son poste de Premier ministre, commence à prendre corps dans le microcosme politique ivoirien. Nommé en novembre 2012, il y a à peine cent jours, le successeur d'Ahoussou Jeannot est annoncé sur le départ.



Côte d'Ivoire : Primature : Des confidences sur le départ de Duncan
C'est du moins ce que laissent penser des informations, qui ont même été relayées par certains journaux de la place. A en croire certaines, sources en effet, le chef de l'Etat se préparerait à procéder à de petits changements au sein de l'équipe gouvernementale, au lendemain des élections locales, municipales et régionales couplées du 21 avril 2013. Le Premier ministre Duncan serait des têtes qui pourraient être coupées. Faux ! Rétorquent des proches collaborateurs du président Alassane Ouattara.

Joints pour en savoir davantage, ceux-ci ont confié que Daniel Kablan Duncan est la dernière personne dont le chef de l'Etat voudrait se séparer. « D'où tenez-vous cette information ? Le président parle très bien de son Premier ministre. Au cours d'une rencontre privée qu'il a eue récemment avec le représentant de la Banque Mondiale ici en Côte d'Ivoire, M. Madani Tall, le président a dit toute sa satisfaction du travail abattu par le Premier ministre Duncan. Il dit qu'il a une maîtrise des dossiers techniques et qu'avec lui, les choses avancent bien. Il ne faut pas oublier aussi que Daniel Kablan Duncan connaît les rouages de la fonction, pour l'avoir exercée avant, sous le président Bédié. Comment voulez-vous qu'il se sépare d'un tel haut cadre ? Et puis, on n'ira pas de changement de Premier ministre en changement de Premier ministre. Cela ne fait pas sérieux. En tout cas, nous n'avons aucune information sur un départ de ce monsieur de la Primature, et le président n'en donne pas du tout l'impression », a indiqué, confiant, ce collaborateur du chef de l'Etat.

Un autre nous dira que le président Alassane Ouattara n'entend pas toucher à ce gouvernement dirigé par le Premier ministre Duncan. « Il a clairement dit, au cours de la conférence de presse marquant la fin de la visite d'Etat qu'il a effectuée dans la région du Gontougo, qu'il ne changera pas ce gouvernement. Donc Duncan reste », a assuré cet autre proche de Ouattara, ajoutant que le président de la République avait également confié à des ambassadeurs, la satisfaction qu'il tirait de sa collaboration avec son actuel Premier ministre. Toutefois, selon un habitué des arcanes présidentielles, les compliments d'un chef n'augurent rien de bon pour son destinataire.

Ce dernier reste convaincu que le satisfecit décerné par Alassane Ouattara, en privé ou public, à Kablan Duncan, pourrait s'apparenter '' au baiser du diable ''. Une façon bien connue, selon lui, des Houphouëtistes pour couler leur collaborateur dont-ils veulent se séparer. Daniel Kablan Duncan sera-t-il le prochain '' guillotiné '' ? Rien n'est moins sûr. Tout compte fait, plus de trois mois après sa nomination, l'homme est à la tâche. « Je voudrais tout d’abord remercier le président Alassane Ouattara d’avoir bien voulu me désigner comme Premier ministre. Je voudrais vraiment lui adresser mes très vifs remerciements. Vous me permettrez de remercier le président HenriKonan Bédié, le président du PDCI-RDA, d’avoir accepté qu’on puisse me nommer Premier ministre après ces discutions avec le président Alassane Ouattara », avait-il déclaré après sa nomination en novembre 2012, avant de mettre le cap sur l'objectif de croissance à deux chiffres fixé par le chef de l'Etat pour 2014.

Hamadou ZIAO
L'Inter

Mercredi 6 Mars 2013
Vu (s) 2119 fois



1.Posté par Hermann N'da le 06/03/2013 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est ce que ce gouvernement "WOUYA WOUYA" issu d'un coup de force peut bien apporter au Peuple Ivoirien? Absolument rien.

Voici juste une illustration du désordre qui règne au sein de la bande de tacherons:

Depuis la mise en place du dernier gouvernement, le ministère de la jeunesse et du service civique a été fusionné avec celui des sports et confié à Alain LOBOGNON.

Mais tenez-vous bien !
Jusqu'à ce jour, ce ministère est représenté par DEUX DIRECTIONS DÉPARTEMENTALES dans tous les chefs-lieux de département du pays.

QUESTIONS
Comment un même ministère peut-il avoir DEUX DIRECTIONS DÉPARTEMENTALES dans une même localité sans que le chef du gouvernement ne puisse s'en rendre compte?

A quoi sert un premier ministre qui ignore le fonctionnement des différents ministères dont il est censé coordonner les activités?

2.Posté par Theo le 06/03/2013 12:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vs PDCI vs navé rien afèr. 40 ans de presdnce é de primature ne vs sufise pa cè primature du rdr Qe vs vouler. Ne vs presser pas. Ouattara sera le futur premier ministre et le presidt a la foi.

3.Posté par charlie bronx le 06/03/2013 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eux mêmes ils chantent, eux mêmes ils dansent.

4.Posté par john dubois le 06/03/2013 17:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est du cafouillage et toujours du cafouillage .je sais que c'est DIEUqui les melange comme ca

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !