Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - Présidentielle 2015 : Les exigences de l’Onu

le Mercredi 19 Février 2014 à 07:56 | Lu 1144 fois



L’Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, Doudou Diène a invité, lundi, à Abidjan, les autorités ivoiriennes, à « faire en sorte que les libérations provisoires n’aboutissent pas à l’impunité totale ».

Doudou Diène qui s’exprimait à l’issue d’une audience avec le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, a jugé « inacceptable » qu’une personne reste « en détention pendant plus de deux ans sans jugement ».

Suggérant qu’« il faut faire en sorte qu’en amont, la question de l’impunité soit combattue », il a rappelé que « l’impunité totale et générale est contraire au droit international ».

L’Expert indépendant des Nations-Unies a souhaité que dans un futur très proche, « l’impartialité de la justice et surtout la lutte contre l’impunité soit une réalité » dans le pays, qui« a traversé une crise extrêmement profonde au cours de laquelle des actes très graves de violations des droits de l’homme ont été commis ».

Depuis janvier 2014, près de 120 détenus pro-Gbagbo ont été mis en liberté provisoire par la justice ivoirienne.

M. Diène a poursuivi en exhortant l’appareil judiciaire à évacuer les procès des détenus de la crise postélectorale en soutenant qu’il « va falloir faire en sorte que dans la perspective des élections de 2015, que toute la question du jugement de ceux qui ont été libérés » ait été réglée.

Cela pour garantir à cette période, des « élections apaisées et démocratiquement crédibles », a ajouté le sénégalais Doudou Diène.

Arrivé, le lundi 10 février dernier, en terre ivoirienne, pour la sixième fois, Doudou Diène a décidé de consacrer ce séjour au sort des victimes de la crise postélectorale survenue en Côte d’Ivoire entre novembre 2010 et avril 2011, ayant causé plus de 3000 morts.

Il s’agit de « donner aux victimes, un visage… les faire sortir de l’anonymat et faire connaître leurs préoccupations » en vue de leur prise en charge, a également expliqué l’expert de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire.

Mercredi 19 Février 2014
Vu (s) 1144 fois



1.Posté par dadi le 19/02/2014 09:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dit ce cancre ?vous parlez de l impunité alors que ce sont 2 clans qui
Se sont affrontés ,d un côté
La Cedeao,la France ,l onuci,les Dozos et autres contre l armée régulière considérée comme pro gbagbo pù sont donc les mises en cause de ouatt?

2.Posté par dadi le 19/02/2014 09:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nègres avides de petit pouvoir au service des blancs.Expliquez nous les termes: impartial et impunité. Vous serai maudit y compris vos lignées

3.Posté par Zerfel le 19/02/2014 15:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment de kel ce Mr vient toujours parler aux ivoiriens nous avons trop entendu ces discours vides africain si Diane Doudou veut utiliser l''argent qu''il trouve un autre pays ou il peut faire son argent nous les Ivoirien on est fatigue de ces paro

4.Posté par francais revolte le 19/02/2014 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DE QUELLE IMPUNITE PARLEZ VOUS, MR DIENG? NOUS N'ATTENDONS QUE SE SOIT L'ONU LA BETE QUI VIENNE PARLER D'IMPUNITE EN COTE D'IVOIRE PUISQU'ELLE EST COMPTABLE DES
CRIMES CONTRE L'HUMANITE COMMIS DANS LE PAYS. NOUS N'AVONS PAS LA MEMOIRE COURTE
MAIS ICI EN COTE D'IVOIRE NOUS AVONS FOI QUE DIEU CHATIERA TOUS CEUX QUI ONT FAIT TUER
SON PEUPLE ET CELA DU PREMIER RESPONSABLE AU DERNIER
DITES AVEZ LES NOUVELLES DE JACQUES CHIRAC ET D'UN CERTAIN ALASSANE DRAMANE
OUATTARA ENSUITE SE SERA AU TOUR D'HENRI KONAN BEDIE C'EST CERTAIN .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !