Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d’Ivoire: Pourquoi il faut libérer Laurent Gbagbo?

L'Afrique en mouvement - Serge-Pacome Abonga le Mardi 11 Décembre 2012 à 09:58 | Lu 1671 fois



Cote d’Ivoire: Pourquoi il faut libérer Laurent Gbagbo?
Laurent Gbagbo a été arrêté le lundi 11 avril 2011 à Abidjan. Puis detenu à Korhogo dans le nord de la Côte d`Ivoire pendant plusieurs mois dans des conditions decriées par ses avocats, jusqu`à son transfèrement à La Haye , le 30 novembre 2011.Laurent Gbagbo

Quelles sont les charges qui pèsent contre Laurent Gbagbo?

Selon l’ex procureur de la Cours Pénale Internationale,l’argentin Luis Moreno-Ocampo, Laurent Gbagbo a engagé sa responsabilité pénale individuelle en tant que «coauteur indirect» pour quatre chefs de crimes contre l’humanité : « 1- meurtres .2- viols et autres violences sexuelles. 3- actes de persécution et 4- autres actes inhumains». Il y a encore quelques mois, l’ex procureur de la CPI disait: «Ceci est le premier dossier en Côte-d’Ivoire. Ce ne sera pas le dernier, ce n’est que le début.»

Les preuves qui aussi accablent le camp Ouattara:
1-Les resultats de la La commission nationale d’enquête

Dans le rapport remis à Ouattara, en Aout dernier, il est stipule “Les forces armées pro-Gbagbo sont responsables de la mort de 1.452 personnes (dont 1.009 exécutions sommaires), tandis que les Forces républicaines (FRCI) de M. Ouattara ont causé la mort de 727 personnes (dont 545 exécutions sommaires), selon Mme Badjo. La commission a aussi mis en cause les forces non conventionnelles qui ont combattu, comme les miliciens pro-Gbagbo ou les chasseurs traditionnels “dozo” qui, selon de nombreux témoignages, ont agi aux côtés des FRCI et ont tué au moins 200 personnes. Les forces pro Ouattara (FRCI, mercenaires et autres chasseurs dozo) qui depuis 2002 continuent de s’illustrer en Cote d’Ivoire par des meurtres, viols, massacres et autres violences sur les populations. Il y a donc eu violation de droits des deux cotés et meme peut etre plus du coté de ceux qui ont pris les armes depuis le 19 septembre 2002.

2-Les rapports des organisations internationales

Selon les organisations internationales, les ex-rebelles pro-Ouattara sont fortement impliqués dans des tueries et autres massacres en Cote d’Ivoire, notamment dans des tueries qui ont fait des centaines de morts dans l`Ouest ivoirien fin mars 2011, au début de leur offensive sur Abidjan. Le rapport de l’ONU ne dit donc pas le contraire “Ces violations ont été commises par les Forces de Défense et de sécurité (pro-Gbagbo) et leurs alliés (milices et mercenaires) puis, lors de leur contre-offensive et depuis leur contrôle du pays, par les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, pro-Ouattara (rapport de la commission d’enquête créée par les Nations unies de l’ONU). Il y a quelques mois, Florent Geel, responsable du bureau Afrique, Fédération internationale des ligues des droits de l’homme affirmait: « Le transfèrement de Gbagbo est un premier pas positif, mais il faut que d’autres inculpations suivent rapidement, y compris dans le camp de Ouattara.» Alors, la Cours Pénale Internationale et la justice ivoirienne qui reconnaissent des tueries dans les deux camps ont vite promis de sanctionner les auteurs du camp Ouattara soupçonnés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. A cela il faut ajouter les dernieres publications de Amnesty International, Human Right Watch et autres interventions de diplomates internationaux dont Phillip Carter III , ambassadeur des USA àAbidjan.

Puis, un silence troublant

Et depuis, plus rien. Plus d’un an après l’arrestation de Laurent Gbagbo, personne n’a été inquieté à plus forte raison évoquer une éventuelle inculpation dans le camp Ouattara. Plus personne ne dit mot, tant du coté de la CPI que de la justice ivoirienne. Mais bien au contraire, les chefs militaires de l’ex-rébellion ont connu une promotion fulgurante en Cote d’Ivoire. D’ailleurs le procureur de la république Kouadio Simplice à la solde de Ouattara a pour habitude d’ ironiser: «Je ne peux pas poursuivre des gens qui sont venus sauver le peuple»

Tant en Côte d’Ivoire qu’à l’international, l’on se rend compte de plus en plus du mode d’action de la CPI; une justice qui semble taillée sur mesure. Le procès de Laurent Gbagbo a donc tout l’air d’un reglement de compte, une justice à la hauteur d’un leader qui a osé dire non à Sarkozy et aux organisations internationales qui gouvernent le tiers monde. Un procès à double vitesse et purement politique qui ne peut réussir qu’à accentuer le sentiment d’injustice et fragiliser le tissu social déja mal en point en Cote d’Ivoire. Alors, au nom de la paix et de l’unité en Côte d’Ivoire, il faut trouver un terme à cette machination unilaterale. Il faut arreter cette parodie de justice et libérer les prisonniers politiques en Cote d’Ivoire. Au nom de la paix en Cote d’Ivoire, LIBEREZ LAURENT GBAGBO

Serge-Pacome Abonga
Afrique Actualité

Serge-Pacome Abonga
Mardi 11 Décembre 2012
Vu (s) 1671 fois



1.Posté par Hermann N'da le 11/12/2012 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à vous M.Serge-Pacome Abonga .

LIBEREZ LAURENT GBAGBO ou JUGEZ-LE pour qu'enfin, la Vérité éclate au GRAND JOUR !

Tâchez surtout de faire transférer rapidement les SEIGNEURS DE GUERRE PRO-OUATTARA pour que l'Humanité puisse accorder un peu de crédit à votre justice jusque-là trop partisane et politicienne.
Si vous êtes coincés, alors, HONTE A VOUS !
OH HONTE !

2.Posté par antu le 11/12/2012 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Liberez Gbagbo voudrait dire qu'il doit etre retablit dans ses droits et ses droits sont simples, il est le président de la Cote d'ivoire. Pour la France c'est le suicide. Donc on sait ou cela va arriver.

3.Posté par Frusté et Choqué le 11/12/2012 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Hermann et Antu, voyez vous, ce n'est pas facile quand subitement une mère doit sevrer son enfant. Cependant au fil du temps il apprend à ce nourrir d'autres aliments. Or ce n'est pas le cas chez la France de SIRACK et CHARCKOZI.

GBAGBO au Centre Pénitencier pour Indigènes était une erreur fatale. Et tous ces bourreaux sont tombés dans leur propre piège. Mais que Dieu est bon!!!

il leur est devenu difficile de manger la viande qu'ils ont eux mêmes mis au congélateur. Ils cherchent en vain voies et moyens pour mâcher cette viande aussi dure qu'un rocher; mais hélas... Moi Frustré et Choqué, je vous donne l'assurance. Je ne suis ni devin, ni homme de Dieu encore moins prophète. KOUDOU sortira la tête très haute. quand bien même ils voudront l'assassiner par d'autres moyens peu commodes!

Le Centre Pénitencier pour Indigènes leur sera adressé. Ce n'est pas le pouvoir qui nous intéresse, mais la justice. Et cette justice sera. Je vous demande de beaucoup demeurer en prière.

Très Fraternellement

4.Posté par fatim.1. le 11/12/2012 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LIBEREZ GBAGBO point barre.Le reste on s en tape.
Coucou ANTU ,HERMANN N DA , FRUSTRÉ et CHOQUÉ

5.Posté par adokaflè seydou le 11/12/2012 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pose toujours la même question qui demeure sans réponse.
Il parait que les REBELLES de mr ouattara ont tué 727 personnes.
Alors les 1500 personnes exécutées à Duekoué ainsi que les 200 personne de NAHIBLY sont à mettre sur le compte de qui?
OU ceux-ci ne comptent pas comme des êtres humains?

6.Posté par Kpagbagbazrele le 11/12/2012 22:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si ce pouvoir veut avoir la credibilité recherchée,qu'il ause liber pour commençer touts nos prisonniers politique .aumoins,il poura enprendre ce que c'est que la politique. car pour le jousque qu'ici,il ne fait que ce qu'il sait mieu le faire(la gerre,la brutalité,le desordre,l'injustice,la dictature...)

7.Posté par blackpharaoh le 12/12/2012 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Annonce Radio & Site Internet

Hotep (Peace) Révolution Permanente,

Votre Panafrican Radio Team vous annonce la création d'un Site Internet et une Station Radio web. Ci-suivantes les adresses pour vous connecter:
1) visitez le Site Internet panafricanradio.net pour regarder nos "ULTIMATE" Videos & Audio dans le cadre de la MAAT EDUCATION. Car après la guerre et même pendant la guerre les vaillants guerriers de la Révolution Permanente doivent non seulement se connaitre mais aussi ses enenmis afin d'appréhender les raisons pour lesquelles le "WHITE SUPREMACY" mène contre l'Homme Noir ce combat plus violent que celui qui a engendré la disparition de certains espèces sur notre planète, selon le "Prof. Cheick Anta Diop"

2) écoutez des documentaires INEDITS et de la variété musicale sur la Radio "PANAFRICANRADIO". Ci-suivantes les diverses options pour vous connecter:
a) Windows Media Player...
b) Winamp, RealPlayer, iTunes...
c) Other Media Player...

Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire!

Asanté (Merci)

Your Panafricanradio Team
Contact: info@panafricanradio.net

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !