Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Ouverture du procès de Simone Gbagbo, ce vendredi

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 25 Décembre 2014 à 07:38 | Lu 513 fois

Le procès de l’ex-Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, va s’ouvrir le 26 décembre, jour de l’ouverture solennelle des assisses, a annoncé mercredi un avocat de la défense à l’AFP.



Surnommée la « Dame de fer », Mme Gbagbo, 65 ans, est inculpée, à l’instar de 82 dignitaires de l’ancien régime, par la justice ivoirienne pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », une accusation liée à la crise postélectorale meurtrière de 2010-2011.

Simone Gbagbo a été présentée début décembre au président de la Cour d’assises pour l’audience d’interrogation sur son identité. « Il y aura effectivement une audience vendredi, nous avons eu une séance de travail avec l’avocat général », a dit à l’AFP l’un des avocats de la défense. L’information a été publiée dans les éditions du mercredi de ‘‘Notre Voie’’, quotidien pro-Gbagbo et ‘‘Le Patriote’’, pro-Ouattara.

Le 26 décembre, « ce sera l’ouverture solennelle des assisses. Ensuite, il va certainement avoir une désignation de nouveaux jurés suivi du début des audiences. Les prévenus seront présents », a expliqué l’avocat qui représente deux des co-accusés de Mme Gbagbo.

Les audiences (en assises) « reprennent effectivement le 5 janvier avec les auditions », a-t-il précisé. Simone Gbagbo a quitté le 1er décembre Odienné (nord-ouest), où elle était en « résidence surveillée » depuis fin avril 2011, pour Abidjan en vue de son procès. Elle est désormais détenue dans une école militaire de la capitale économique ivoirienne, ont indiqué plusieurs sources proches du dossier.
Le procès de Mme Gbagbo et de ses 82 co-accusés aux assises, prévu pour le 22 octobre, avait été reporté sine die.

La Cour pénale internationale (CPI) qui accuse également Simone Gbagbo de « crimes contre l’humanité » commis durant la crise postélectorale a sommé récemment la Côte d’Ivoire de la livrer.
Le pouvoir ivoirien refuse son transfèrement vers La Haye, siège de la CPI, estimant être en mesure de lui organiser un procès équitable en Côte d’Ivoire. Son mari, l’ex-président Laurent Gbagbo est emprisonné depuis plus de trois ans à La Haye en attente de son procès pour « crimes contre l’humanité », qui doit s’ouvrir en juillet 2015.

Le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite au scrutin présidentiel de décembre 2010 face à Alassane Ouattara avait embrasé le pays. Les violences avaient fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

AFP

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 25 Décembre 2014
Vu (s) 513 fois



1.Posté par Morifitini Traore le 25/12/2014 14:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AFP, Laurent GBAGBO n''a jamais perdu d''election en CI, et cela, vous le savez tres bien. Arrestez donc vos inepties et faites ce que vs etes venus faire et degagez le planche. Une chose est sure, c''est que on vs boutera hors de notre pays au moment v

2.Posté par ALLEHAHUN le 26/12/2014 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entre celui qui monte une rébellion pour tuer, assassiner, violer, voler, commettre toutes sortes de crimes pendant 10 ans et qui refuse le re-comptage des voies et celui qui a défendu les institutions de la république; qui a commis des crimes. AFP, presse de la propagande et du mépris, votre récompense vous viendra du Créateur Suprême. Bande de charognards.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !