Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Ouattara veut un gouvernement à sa main

le Jeudi 15 Novembre 2012 à 19:01 | Lu 1548 fois



Côte d’Ivoire : Ouattara veut un gouvernement à sa main
Le président ivoirien a créé la surprise en prononçant la dissolution du gouvernement mis en place en mars dernier.

Envoyé spécial à Abidjan

Depuis quelques semaines déjà en Côte d’Ivoire, les rumeurs de remaniement de l’équipe installée au pouvoir depuis mars allaient bon train. Mais la décision, mercredi, du président Alassane Ouattara de dissoudre son gouvernement a créé une véritable surprise dans le pays. «On ne s’y attendait pas du tout», assure un conseiller d’un ministre du gouvernement dirigé par Jeannot Kouadio-Ahoussou.

Officiellement, la dissolution est le fruit d’une mésentente au sein de la coalition au pouvoir qui unit le Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président Henri Konan Bédié. Cette union avait permis de battre la formation de Laurent Gbagbo lors du scrutin de 2010 et de tenir bon lors de la longue crise postélectorale qui fit plus de 3000 morts. Selon la présidence, le PDCI ainsi qu’un petit groupe satellite, l’UDPCI, ont voté mardi en commission de l’Assemblée nationale contre un projet de loi sur le mariage approuvé en Conseil des ministres. «Cela posait un problème de cohérence», soulignait-on à la présidence pour expliquer la décision du chef de l’État.

Cette explication ne convainc pas la plupart des observateurs. Ce désaccord ne serait qu’un prétexte. «Alassane Ouattara a profité de ce hiatus pour reprendre les rênes», affirme un désormais ex-ministre. Les tensions entre le RDR et le PDCI sur la conduite des affaires et le partage des responsabilités sont de notoriété publique. «Le PDCI se sentait floué et de RDR accusait son partenaire de traîner des pieds», confie un membre du PDCI qui ne croit pas néanmoins à une explosion rapide de la coalition.

Une certaine impatience

À la présidence, les critiques contre le gouvernement se faisaient d’ailleurs de moins en moins discrètes. Car, si après 18 mois de pouvoir, Alassane Ouattara peut se prévaloir d’une reprise économique certaine, beaucoup d’autres dossiers restent en suspens. La justice tarde ainsi à se prononcer sur le sort des proches de Laurent Gbagbo incarcérés. Aucun procès n’a encore débuté. Le processus de réconciliation nationale est au point mort et la refonte des services de sécurité ne progresse guère plus.

En coulisses, les diplomates cachent mal une certaine impatience et leur agacement envers une corruption toujours trop élevée. Mais ce serait surtout une série d’attaques attribuées aux derniers fidèles de Laurent Gbagbo qui aurait miné le crédit du gouvernement. Ces raids, en août, septembre et octobre, ont touché l’est de pays mais aussi Abidjan. Elles ont d’un seul coup relancé les tensions, donnant l’impression que la Côte d’Ivoire renoue avec la crise.

Le nouveau gouvernement ne devrait pas être nommé avant plusieurs jours. Les consultations devraient être longues et bien des ministres ne devraient pas retrouver leurs sièges. «Alassane Ouattara devrait pousser son avantage et écarter ceux dont les noms ont été trop décriés ces derniers mois», imagine un ex-ministre. Une seule chose semble certaine: l’ouverture de postes à d’anciens proches de Laurent Gbagbo, dans le cadre d’un gouvernement d’union nationale, semble pour l’instant exclu.



Jeudi 15 Novembre 2012
Vu (s) 1548 fois



1.Posté par Hermann N'da le 15/11/2012 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Envoyé spécial à Abidjan

"Cette union avait permis de battre la formation de Laurent Gbagbo lors du scrutin de 2010....."

Un envoyé spécial ou un fieffé menteur qui n'a pas eu le courage de signer son mensonge.

Dramane n'a jamais gagné d'élection en CI.

2.Posté par David le 15/11/2012 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un article de l' afp ,pour seul objectif de dire Alassane Dramane Ouattara président, mais nous, la sérénitée est plus que jamais la .

3.Posté par Yuotam le 15/11/2012 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon frère Hermann N'da.

Comme on dit chez nous tu ma enlever l'eau de la bouche, cet écrivaillons en mal de copie qui à honte de signer son torchon de pipeau menteur.

Et surtout qu'ils arrêtent de nous dire qu'il y a eu que 3000 morts, je signale pour ceux qui ne savent pas encore, rien que dans la soirée du Lundi 4 Avril 2011, l'armée d'occupation NAZIE FranSSaise.

Sur ordre de ce Babiêh et fils de pute de Nicolas SARKOZI, à fait passer de vie à trépas un peut plus de 4700 jeunes filles et jeunes gens qui mon montaient pacifiquement la garde autour du palais et de la résidence du président élue démocratiquement KOUDOU LAURENT GBAGBO KAFISSA, en une soirée, je dit bien en une soirée.

Et là je ne parle pas de tous ceux qui ont été assassiné par une décision absurde de l’Europe, l’embargo sur les médicaments, décision débile qui à tuer un peut plus de 700 000 noirs, assassiner par les petits blancs dont au passage je pisse sur le prix NOBEL décerné à l’Europe.

Beaucoup diront comment j’ai fait pour arriver à ces chiffres, prenons la période de la canicule en FranSSe, le nombre anormalement élevé de petits vieux blancs morts dû a la chaleur, par apport une période normal, ce qu’on appelle les statistiques.

Hors en CÔTE D’IVOIRE, comme en IRAK de Saddam HUSSEIN, pendant la période criminel des petits blancs sur l’embargo sur les médicaments, nous avons remarqué les mêmes données, tous les dialysés, toutes les femmes en couche, les nourrissons, les mamans qui devaient accouchées par césarienne, tous nos sidéens, tous les cardiaques, pour une simple céphalée, en éburnie il faut rajouter les paludéens, sont tous morts, en IRAK ont dénombre des millions de morts et en CÔTE D’IVOIRE, un peut plus de 700 000 morts.

Tout ça pour nous imposer un apatride BURKINABAIS, et sa pute JUIVE, avec le mensonge des petits blancs, de la DEMON-CRATIE bombe.

4.Posté par David le 16/11/2012 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La photo en dire tout. La drame du coté droite et du coté gauche, une toute petite solution d' échappatoire. Que le Dieu véritable soit consulté par tout un chacun.

5.Posté par soumahoro le 16/11/2012 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci a vous tous les résistants , juste dire que Dieu nous soutienne et que les lignes bougent ,le temps l 'autre qualificatif du tout puissant nous révèlera beaucoup de choses surtout le plus important : qui a gagné les élections ?
nous ,nous le savons .prions et le seigneur JESUS CHRIST agira certainement au temps marqué

QUE CHRIST NOUS BENISSE

6.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 17/11/2012 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
REGARDEZ BIEN L'IMAGE CI DESSUS: CES TROIS HOMMES SONT
LE DANGER DE LA COTE D'IVOIRE. A EUX S'AJOUTE DOMINIQUE
NOUVIAN OUATTARA.
S'ILS SONT TOUJOURS LA, LA COTE D'IVOIRE NE CONNAITRA JAMAIS
LA PAIX.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !