Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Ouattara a son opposition éprouvette

le Jeudi 5 Avril 2012 à 07:15 | Lu 724 fois



Cote d'Ivoire : Ouattara a son opposition éprouvette
Alassane Ouattara vient de donner un coup de main à son inféconde démocratie instaurée en Côte d’Ivoire avec la bénédiction de son ami, le futur ex Président Sarkozy. Cette démocratie ne peut offrir des espaces de libre expression aux citoyens, nous renvoyant du coup, à la triste ère du parti unique, avec un guide unique, et une pensée unique. Cette situation tranche avec l’exemple des démocraties civilisées et responsables. Dans celles-ci en effet, le respect des libertés d’expression, la protection de celles-ci aident à la création de partis d’opposition responsables.

Or en Côte d’Ivoire, la démocratie percluse est inféconde elle ne peut donc pas permettre la naissance de partis politiques responsables et dignes. L’un des partis d’opposition, pour éviter de dire le seul, encore digne en Côte d’Ivoire demeure le Front Populaire Ivoirien de Laurent Gbagbo. Mais ce parti est journellement menacé par le pouvoir Ouattara qui a décidé de conduire le pays comme bon lui semble. La tâche est dure pour Ouattara, acculé certainement, il a décidé contre l’ordre de la nature, de faire enfanter son inféconde démocratie. Comment s’y prendre ? Heureusement que la science existe et facilement on peut expérimenter ses trouvailles sur le champ politique.

Ouattara décide de faire une fécondation in vitro. Il dépose sa vision libérale de la société, ses pratiques politiques peu orthodoxes dans une éprouvette et la garde jalousement dans son laboratoire situé à la rue Lepic, siège du RDR, sous l’œil vigilant de son gardien du temple Amadou Soumahoro.

Il prélève, dans sa démocratie inféconde, quelques restes d’incohérences qu’il met dans un tube. Les œufs politiques produits sont soigneusement rangés dans des micropipettes qu’il insère dans les organes de la démocratie inféconde. Résultat, la naissance d’un parti, le Rassemblement du Peuple de Côte d’Ivoire (RPCI) le 24 Mars 2012 avec à sa tête Bamba Moriféré, un vieux de la vieille. Avec cette opposition éprouvette Ouattara est sûr de perpétuer l’infécondité de la démocratie. Il est aussi sûr de dormir en paix puisque cette opposition s’annonce déjà comme un front de gauche regroupant des cadres de la gauche démocratique dont ceux du FPI. A l’évidence, c’est la seule force politique d’opposition.
Sacrilège ! Quelle escroquerie morale!

Bamba Moriféré a réussi deux exploits en Côte d’Ivoire. Il a permis à la rébellion d’avoir une porte-parole avocate, Me Affoussi Bamba, la fille de Bamba Moriféré. Très prompte à draper les crimes de ses employeurs. Affoussi a été récemment élue député sur une liste Rdr. Comprenne qui pourra. Son deuxième exploit est qu’il n’est pas loin de sa fille. Elle au moins a eu l’honnêteté de sauter pieds et mains joints dans le grenier vert du Rdr. Moriféré est un homme de la solution depuis belle lurette. L’année 2009 fut pour lui l’occasion de nous le démontrer. On se souvient qu’il avait créé une organisation dénommée Congrès pour une Alternative Populaire (CAP) dont la mission principale était de soutenir Ouattara.

C’est ainsi que lors d’un de ces nombreux points de presse infructueux, il parcouru tous les quartiers afin de cueillir les plus belles fleurs du mal. Une fois les fleurs trouvées et le tam tam de griot sous le bras gauche, il avoua : « Face à la faillite totale et l’incompétence notoire du régime Fpi, le Cap est convaincu que dans les circonstances politiques actuelles et à cette étape cruciale de la lutte pour la démocratie en Côte d’Ivoire, le candidat le mieux apte à conduire et concrétiser un tel programme pour remettre la Côte d’Ivoire sur les rails , dans tous les domaines est le Docteur Alassane Ouattara, premier ministre de la République de Côte d’Ivoire de 1990 à 1993 , période de profonde crise socio économique grave et au cours de laquelle il a montré à l’opinion nationale et internationale, ses capacités intrinsèques de bon gestionnaire, sa compétence, son intégrité morale, son honnêteté intellectuelle et son respect scrupuleux du bien public » Ainsi parla le griot, Djéli Moriféré, collègue de Djéli Mamadou Kouyaté.

Cette déclaration résume tout et annonce l’échec éclatant de ce parti qui a déjà du mal à convaincre ses propres initiateurs. Sait-il au moins que tous les partis de gauche qui se sont laissés corrompre par Ouattara ont fini au creux du dégoût des ivoiriens? Certainement pas puisque lui et sa fille rêvent, comme « Kennedy », dans les salons moelleux du pouvoir.

Le parti éprouvette enfanté par Ouattara compte ouvrir, selon son Secrétaire Général, une école politique. Nous devinons aisément, que les premiers élèves de cette école seront Moriféré et sa suite. Ils ont encore besoin de stratégies affinées pour cacher leur jeu.
Nous sommes donc heureux d’apprendre le succès de cette opération scientifico-politique qui prouve que Ouattara est en mal de légitimité. Il cherche la bénédiction de l’opposition et puisque celle-ci tarde alors, il faut brusquer la nature et imposer au peuple de Côte d’Ivoire une opposition éprouvette de pailles qui mourra de son propre poison.

Heureusement que le digne peuple et fier d’éburnie sait distinguer la bonne graine de l’ivraie. Elle sait déjà d’où vient cette organisation et quels sont ses objectifs. Même si Ouattara réussit à cloner cette organisation, elles ne seront jamais des forces représentatives des aspirations profondes des ivoiriens. L’opposition, la vraie est celle que Ouattara brime sans relâche. Cette opposition est un roseau qui releva la Côte d’Ivoire déshonorée par Sarkozy et ses amis. Alors Rpci, passe ton chemin. Merci.
Dieu nous garde

A bientôt

Les pamphlets d’Alain Bouikalo
Juriste -Consultant
bouikhalaud@deboutciv.com

Jeudi 5 Avril 2012
Vu (s) 724 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !