Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Occupation illégale des terres à l’ouest: Les élus et cadres Wê saisissent les ambassades

le Lundi 20 Août 2012 à 08:23 | Lu 750 fois



Cote d'Ivoire : Occupation illégale des terres à l’ouest: Les élus et cadres Wê saisissent les ambassades
Notre Voie-20/8/2012

La crise post électorale a accéléré l’accaparement des forêts classées de l’ouest et l’expropriation des terres des autochtones Wê par les ressortissants de la Cedeao avec le soutien et la complicité dozos et des Frci. Depuis quelques mois, cette opération se poursuit avec une violence inouïe des forces pro-Ouattara.

Au vu et au su des organisations de défense des droits de l’homme. Conscient de l’extermination du peuple Wê si l’on n’y prend garde, les élus et cadres des régions du Cavally et du Guémon réunis au sein du comité de sauvegarde du patrimoine forestier Wê (Cspf-Wê), les élus et cadres desdites régions ont arrêté une série d’actions, mardi dernier, à l’occasion d’une rencontre au Plateau. Ils vont notamment dans les prochains jours adresser des demandes d’audiences auprès des ambassades de la France, de la Grande Bretagne, des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine. Les élus et cadres de toutes les zones Wê vont aussi saisir l’Union africaine (Ua), l’Union européenne (Ue) et la Cour de justice de la Cedeao.

Le Cspf-Wê a également annoncé la création d’un site internet afin d’informer largement la communauté nationale et internationale sur le drame que vit tout le peuple Wê aujourd’hui étranger sur ces propres terres. Cette structure exige des tenants du pouvoir l’application effective de la loi no 98-750 du 23 décembre 1998 portant code foncier rural voté à l’unanimité par les députés ivoiriens pour réglementer la gestion foncière et gérer les conflits fonciers.

Elle exige également l’expulsion immédiate des seigneurs de guerre et de tous les clandestins qui pillent les parcs nationaux et les forêts classées afin de freiner la destruction de ces réservoirs de la biodiversité. Le Cspf-wê a vu le jour en février 2012 et est présidé par Nahi Doho, doyen des cadres et a pour secrétaire général Dr Gui Tiéhi Jean Claude, président du conseil général de Guiglo. Mardi dernier, les élus et cadres des différentes régions du Cavally et du Guémon ont effectué le déplacement pour réfléchir et trouver ensemble les voies et moyens pour porter haut la voix du peuple Wê actuellement otage des forces pro-Ouattara et de leurs supplétifs dozos qui ont droit de vie ou de mort sur les populations.

Vincent Deh

Lundi 20 Août 2012
Vu (s) 750 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 20/08/2012 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils partiront de l'Ouest de la C.I comme ils y sont venus. Mais en rangs dispersés. C'est Dieu qui établit caquev peuple sur sun endroit donné de la terre qui est l'oeuvre de sa main (Lire le livre de Genèse). Nul ne peut longtemps et valablement reprocher à Dieu de l'avoir établi dans un espace aride de ce qu'il a créé. Dieu est souverain.

Laissez-les s'amuser. Ils partiront tchoco tchoco de l'Ouest de la C.I.

Mais informez ces pauvres blancs qui n'ignoraient d'ailleurs pas un tel projet funeste pour lequel ils se sont ligués contre la C.I et ils ont fait des mains et des pieds pour installer le burkinabè Ouattara à la tête ce pays à l'effet de conduire l'opération. Mais c'est peine perdue. Les ivoiriens vont bientôt se soulever comme un seul homme, pour rétablir l'ordre divin des choses. Les forêts ? C'est pour les ivoiriens. Ceux qui sont nés dans le désert doivent y demeurer ou bien demander l'aumône avec respect et non s'mposer. Ca marchera point. Ce n'est même pas la peine de persister...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !