Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côté d'Ivoire : Menace de destabilisation Une autre attaque se prépare...

le Mercredi 10 Octobre 2012 à 01:23 | Lu 2512 fois

Danger de nouveau à l'Ouest. Selon le site internet Koaci.com, un commando libérien se prépare à lancer des opérations militaires au niveau de la zone frontalière entre la Côte d'Ivoire et le Liberia.



Côté d'Ivoire : Menace de destabilisation Une autre attaque se prépare...
Ces attaques auraient pour cible, des sites aurifères de l'ouest montagneux ivoirien. Certaines sources parlent notamment de la mine d'or d'Ity, située à 07 kilomètres de Zouan-Hounien, non loin de Toulepleu, et d'autres gisements miniers et ferrugineux situés le long de la ligne frontalière qui part de Danané à Taï. Selon ce site, des mouvements de groupes armés ont été repérés côté libérien, à hauteur des localités de Para et Taï.

Les populations ont signalé aux autorités militaires de la région, placée sous la responsabilité d'un commandant des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) connu sous le nom de Dramane, que depuis une semaine, des mouvements suspects de convois de camions de couleur vert-kaki, transportant des hommes aux ‘’allures bizarres’’, ont été observés le long de la frontière, en zone forestière côté libérien.

A la tête de ces troupes, se trouveraient trois chefs de guerre, dont un surnommé ‘’John Garang’’ (du nom du chef de guerre soudanais tué dans des combats) et un autre ‘’Buldog’’, qui commanderaient une centaine d'hommes armés. Koaci.com, qui révèle l’information, croit savoir que ce commando n'a aucune ramification avec une quelconque cause ou parti politique libérien ou ivoirien, mais qu'il s'agit d'une horde de bandits qui sont prêts à tout pour s'emparer de l'or et des diamants. Ce sont ces groupes armés hétéroclites libériens, intéressés par le pillage des richesses de cette zone forestière de la Côte d'Ivoire regorgeant d'importantes ressources minières et minéralières, qui attaquent de façon sporadique dans l'ouest ivoirien avant de se replier de l'autre côté de la frontière.

La réaction de l’État-major des FRCI

La haute hiérarchie militaire ivoirienne est-elle informée de ces nouvelles manœuvres de déstabilisation de l'ouest de la Côte d'Ivoire? Prend-elle ces menaces au sérieux, et surtout des dispositions pour contrer voire annihiler toute velléité d'action subversive, qui serait à nouveau perpétrée dans cette partie du pays en proie à de fréquentes attaques armées? Pour en avoir le cœur net, nous avons joint au téléphone hier dans la mi-journée, une source proche de l’État-major général des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) et du bureau du commandement des opérations (BCO) à l'ouest. Notre interlocuteur, qui a requis l'anonymat, nous a répondu ceci : «L’État-major n'est pas informé de tels mouvements de troupes et d'armes, ni d'une attaque imminente à la frontière ivoiro-libérienne ».

Pourtant, Le Figaro confirme cette menace de déstabilisation à partir de l'ouest ivoirien. Se fondant sur le contenu du rapport confidentiel d'un Panel d’experts des Nations unies sur la Côte d’Ivoire, divulgué le week-end dernier par RFI et dont il dit avoir reçu copie également, ce quotidien proche de la droite française (actuellement dans l'opposition en France) fait des révélations sur les cerveaux de l'attaque et leur mode opératoire. «La plate-forme pour le recrutement de mercenaires est, elle, au Liberia. Des camps d’entraînement ont été localisés et des ‘’généraux’’ identifiés comme Oulaï Anderson, alias le ‘’Tarzan de l’Ouest’’, ou Isaac Chegbio, surnommé ‘’Bob Marley’’. Ces groupes sont à l’origine des attaques qui ciblent l’ouest de la Côte d’Ivoire», écrit le confrère à partir du rapport onusien qui, annonce-t-il, a été remis au Conseil de sécurité depuis le 14 septembre 2012.

Mais les rapporteurs de l'ONU vont plus loin. En plus des connexions établies par les pro-Gbagbo avec la junte malienne et le mouvement islamiste Ansar-Dine, proche de Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI), le rapport signale des liens entre les partisans de l'ex-régime de la Refondation et des militaires pro-Ouattara déçus, en vue de déstabiliser le pouvoir en place à Abidjan. «Le danger pour le pays ne s’arrêterait pas là. Le rapport souligne que les insurgés pourraient recevoir de l’aide d’anciens partisans armés de Ouattara dont certains, ne s’estimant pas récompensés, sont loin d’être satisfaits », souligne le Figaro. Les autorités devraient donc ouvrir l’œil.





ANASSE ANASSE
L'Inter

Mercredi 10 Octobre 2012
Vu (s) 2512 fois



1.Posté par doriane le 10/10/2012 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Francchement, ce journal chiffon l'inter de mossi dramane aime jouer à se faire peur. On dirait sa nouvelle ligne éditoriale ce sont les attaques du régime mossi.
Tout cela pour pousser les zozos incultes frci à aller massacrer encore nos parents à l'ouest.
Maudit soit l'inter qui organise un autre massacre de mes parents à l'ouest à cause de ses élucubrations!
COucou à toute la galaxie patriotique et révolutionnaire.

2.Posté par Hermann N''da le 10/10/2012 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et alors...Comment Dramane a-t-il lui même procédé pour parvenir au pouvoir? C'est un très bon exemple à suivre.
Oulaï Anderson, alias le ‘’Tarzan de l’Ouest’’, Isaac Chegbio, surnommé ‘’Bob Marley’’.seront tous nommés PRÉFET DE RÉGION après la victoire.
SALUT DORIANE

3.Posté par Yapi stanislas KAKA le 10/10/2012 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUJOURS A IMAGINER DES HISTOIRES A DORMIR DEBOUT UN JOUR VIENDRA OU IL SERONT PRIS DANS LEURS PROPRES PIEGES

4.Posté par Yuotam le 10/10/2012 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Mossi tchè, na pas dit il peu il na qu'à peu maintenant espèce d'Apatride BURKINABAIS de derrière Banfora plus précisément à Noumoubarra.

Et puis ces journaleux de merde comme RFI = RFI = Racaille FranSSaise Incompétent, ainsi que les écrivaillons en mal de copie, du FIGARO, de la droite FranSSaise, qui se sont spécialisés en presse poubelle, plus menteur que ces chiens tu meurs.

Merci a la galaxie patriotique, ont les auras.

5.Posté par le nationaliste le 10/10/2012 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces deux journaux (inter et soir info)doivent cesser de provoquer les ivoiriens par des articles de ce genre .Tout le monde connait leur penchant pour Ouattara ,en pleine crise ,comme Mangou , et Detoh ,ils ont choisi leur camp .Qu'ils arrêtent de nous intoxiquer en faisant la promotion de KOACI appartenant à un clochard français venu faire fortune chez les rois nègres.

6.Posté par Jason pappoué le 10/10/2012 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils passent leur temps à crier au loup! au loup!au loup! Comme se paysans insensé lorsque les autres villageois venaient à son secours il se moquait d'eux en disant je vous aie eu. Jusqu'au jour où, les loups arrivassent et il n'eut point de secours. Imaginez la suite...

7.Posté par alou le 10/10/2012 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous attendons avec impatience cette attaque puisque le pays est foutu soyons comme le Ruanda ;et le Congo seul LG peut ramener le calme

8.Posté par doriane le 11/10/2012 01:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
eh! alou, toi-même tu sais.
Bonne nuit à Hermanne N'da, Fatim, yuotam, alou et à toute la révolution permanente.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !