Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Maison d’arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA): 15 prisonniers pro-Gbagbo en enfer

le Jeudi 9 Février 2012 à 06:19 | Lu 1054 fois



Cote d'Ivoire : Maison d’arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA): 15 prisonniers pro-Gbagbo en enfer
A défaut de les égorger, selon le rituel auquel sa milice armée a habitué les Ivoiriens depuis septembre 2002, le régime Ouattara vient-il d’opter pour la mise à mort à petit feu de certains partisans du Président Gbagbo enfermés depuis des mois sans jugement à la MACA ? Les parents des détenus et leurs avocats en son convaincus.

Ces prisonniers politiques sont exactement au nombre de quinze (15). Jusqu’ici, ils étaient enfermés au bâtiment A, celui réservé aux détenus ou encore prévenus, c’est-à-dire les prisonniers non encore jugés. Depuis hier, selon nos informateurs, ils ont été déplacés au bâtiment C, celui réservé aux grands criminels, des tueurs et autres braqueurs mais dans lequel sont enfermés les éléments des FDS jugés proches du président Gbagbo. Mais pis, les quinze pensionnaires transférés auraient été hermétiquement enfermés, privés de lumière et d’eau.

Sur les raisons de cette expédition aux enfers, les parents des détenues et les avocats qui nous ont alertés n’ont pu fournir aucune explication. «Tout ce que nous avons appris est que les prisonniers politiques ainsi maltraités sont nombreux et tous des pro-Gbagbo», nous a-t-on déclaré. Plus tard, nous avons appris auprès des sources carcérales que ces «prisonniers maltraités ont été placés dans la cellule 102 du bâtiment C. Là, ces prisonniers ne seraient alimentés ni en eau, ni en électricité. Selon nos sources, «l’ordre de cette mesure de mise à mort à petit feu» serait venu de M. Sinaly, un des responsables de la MACA. Il aurait envoyé un autre détenu, chef de cour, le nommé Gnanzou, pour annoncer aux suppliciés que lui, Sinaly, a décidé «de leur mener la vie dure, jusqu’à ce que mort s’en suive !».

Joint au téléphone, un des responsables de l’administration de la MACA, le commandant de Compagnie, nous a appris que ce transfèrement est «la correction d’une erreur des logeurs de prisonniers à la MACA». Selon lui, depuis leur arrestation, tous ces pro-Gbagbo, même civils, devaient être enfermés au bâtiment des criminels. Mais ceux qui les ont accueillis depuis le mois de novembre pour certains et depuis peu pour d’autre, les ont logés au bâtiment A, celui des détenus.

«L’administration de la MACA s’est aperçu de cette erreur et l’a corrigée», a dit le Commandant de Compagnie. Mais alors, pourquoi les avoir enfermés dans une cellule, la 102, sans eau et sans électricité ? «Ecoutez, des tâches m’ont maintenu hors de la MACA jusqu’à ce soir (18h10, NDRL), mais demain j’irai voir ce qui se passe. Ce que je peux vous dire est que la cellule 102 n’est pas privée d’eau et d’électricité», a tenté de rassurer le Commandant de compagnie.

Alors, plusieurs mois après leur enfermement à la MACA, pourquoi a-t-on durci les conditions de détention de personnes, même pro-Gbagbo, qui ne sont pas encore déclarées coupables ? S’agit-il d’une autre phase de la justice des vainqueurs ? Affaire à suivre donc.


César Etou cesaretou2002@yahoo.fr
notrevoie

Jeudi 9 Février 2012
Vu (s) 1054 fois



1.Posté par la vie le 10/02/2012 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fiers ivoiriens qu attendons ?que ceux là meurent?
a sikensi le peuple digne s est levé
commençons et dieu fera le reste

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !