Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: Les députés réclament leur salaire

le Mardi 15 Mai 2012 à 07:48 | Lu 863 fois

L’Etat leur doit plus de 5 milliards de prime


Le combat de Soro



Côte d’Ivoire: Les députés réclament leur salaire
Ça grogne à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Les députés ivoiriens de la deuxième législature de la deuxième République réclament des arriérés de salaire.



Las d’attendre, certains ont contacté Soir Info pour exprimer leur impatience. « C’est depuis le mois de janvier que l’Etat devait commencer à nous payer. A la veille de la fête de Pâques, on nous a versé 2 millions de F cfa. Et, il nous a été dit que c’était un acompte. Après, le salaire du mois d’Avril nous a été payé. Par contre, nous continuons d’attendre le salaire des mois de janvier, de février et de mars », a indiqué un député qui nous a joint, lundi 14 mai 2012, au téléphone. « En plus de ces arriérés de salaire, nous n’avons pas encore reçu nos primes d’installation.

Chaque Député doit percevoir 20 millions de F cfa », a précisé notre interlocuteur. Quand on multiplie les 20 millions par les 255 députés (il reste deux députés à élire), cela donne la faramineuse somme de 5 milliards 100 millions de F cfa que l’Etat doit débourser pour les « élus du peuple ». D’autres députés contactés par téléphone ont souhaité que ces dus soient payés. Ils ont affirmé être dans des situations financières difficiles après les campagnes électorales dans lesquelles, ils disent avoir dépensé beaucoup d’argent.

Un collaborateur du président de l’Assemblée nationale, joint au téléphone, a expliqué comment Soro Kigbafori Guillaume se bat pour ses collègues députés. « L’Assemblée nationale n’a pas de budget. Le président (Soro) a été élu en mars (le 12 mars 2012, Ndlr). Et, il s’est battu pour que les députés aient un salaire en mars et en avril. Pour l’ouverture de la première session ordinaire qui s’est tenue à Yamoussoukro (le 25 avril 2012, Ndlr), chacun des députés a eu 1,5 millions de F cfa sans compter qu’ils ont été tous pris en charge. Il fait fonctionner le parlement sans budget.

Le président de l’Assemblée nationale est en train de travailler avec la présidence de la République, avec le ministre chargé des relations avec les institutions de la République, avec le Trésor public pour régler ce problème », a réagi le proche du chef du Parlement ivoirien. Pour lui, si les députés s’approchaient du Secrétariat général de l’Assemblée nationale, ils seraient situés sur bien de choses. « D’abord, les députés oublient que les partielles ont pris fin en février. Malgré cela, il a décidé de les payer à partir de janvier. Ensuite, la liste définitive du parlement n’a pas été arrêtée.

Il y a des cas litigieux. Il y a des personnes qui se sont fait élire alors qu’il y a une incompatibilité totale entre la fonction qu’elles continuent d’occuper et le poste de député », a informé le collaborateur de l’ancien Premier ministre ivoirien. Qui souligne que son patron se préoccupe plus de la situation des autres députés que de la sienne. « Le président Soro n’a pas perçu encore ses émoluments. Il préfère que les députés soient payés. Même les membres de son cabinet n’ont pas encore de salaire. Mais, nous n’en faisons pas un problème. Parce que le plus important pour nous ses collaborateurs, c’est qu’il réussisse sa mission », nous a-t-il confié.



SYLLA A.

Mardi 15 Mai 2012
Vu (s) 863 fois



1.Posté par alasko zoum le 15/05/2012 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais l'ancien Prezi payait les fonctionnaires de ce pays avec les revenus de la moitié de la CI parce Dramane et son armée pillait les ressources de l'autre moitié. Il ne s'était jamais posé le problème de salaire. Avec toutes ces promesses faites aux ivoiriens, je ne veux pas croire qu'il n'y a pas de sou , dites moi que c'est faux.

2.Posté par nea le 15/05/2012 22:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La pluie des miliards , c'è parti où ? arrêtez ça .... sinon ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !