Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Les Casques bleus accusés d’avoir appuyé les Forces Nouvelles

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Samedi 18 Décembre 2010 à 11:55 | Lu 530 fois

(AfriSCOOP Abidjan) — Un calme précaire règne dans la partie Sud de la Côte d’Ivoire, ce samedi, où les populations sont encore sous le choc d’un reportage d’une chaîne de télévision française diffusé vendredi par la télévision nationale. Ce reportage montre que certains des huit cent Casques bleus stationnés aux alentours de l’hôtel du Golf, quartier général à Abidjan du gouvernement Alassane Ouattara, ont combattu au profit de l’ex-rébellion ivoirienne, a constaté Afriscoop à Abidjan.



Des images réalisées jeudi par la chaîne de télévision française TF1, et diffusées à Abidjan vendredi par la télévision publique, lors des affrontements militaires dans le périmètre de l’hôtel du Golf, où sont reclus Alassane Ouattara son gouvernement et les ex-rebelles des Forces Armes des Forces Nouvelles, ex-rébellion, trahissent clairement les Casques bleus.

Ces derniers sont visibles avec des armes lourdes (roquettes à propulsion par gaz-RPG) et d’autres armes automatiques (kalachnikovs) en train de combattre aux côtés de l’ex-rébellion contre les forces régulières ivoiriennes.

Des Casques bleus « vêtus », selon le commentaire, de treillis et d’autres accessoires estampillés UN et des ex-rebelles portant des tenues militaires semblables à celles des Casques bleus sont aussi visibles sur ce film des affrontements ayant fait au moins une dizaine de morts.

Le reportage de TF1 présente des combattants onusiens camouflés dans les jardins de l’hôtel, derrière des fils barbelés, armes aux poings tirant sur les positions des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire.

Alors question, l’arbitre (l’ONUCI, l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire) est-il devenu un combattant, allié à l’ex-rebellion que le régime de Laurent Gbagbo, président investi par le Conseil constitutionnel, se résout désormais à appeler « la rébellion » ?

L’état-major des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI) que le gouvernement d’Alassane Ouattara, déclaré « vainqueur » par la Commission Electorale Indépendante (CEI) de l’élection présidentielle du 28 novembre dernier, félicite pour leur « esprit républicain », constatent pour leur part les Casques bleus sont « complices » des FAFN.

Les FDS-CI font observer que des hélicoptères UN survolent incessamment leurs positions à l’effet de fournir des renseignements aux FAFN ; elles dénoncent par exemple que le jeudi, jour des combats, des hélico de l’armée onusienne ont constamment survolés la ville de Tiébissou (Centre) - tenue par les forces régulières - quelques heures avant que les FAFN n’attaquent leurs positions.

Ce sont des FDS-CI intriguées par ces « agissements » des Casques bleus qui concluent que « l’ONUCI ne joue plus son rôle d’interposition en Côte d’Ivoire » au motif qu’elle a pris fait et cause pour le gouvernement Alassane Ouattara reclus depuis maintenant trois semaines à l’hôtel du Golf.

Par ailleurs, les douanes ivoiriennes favorables à Laurent Gbagbo ont saisi vendredi à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan trois valises diplomatiques « suspectes » contenant des appareils non identifiés ou que leurs porteurs (des Français) ont refusés d’identifier. Le même jour, les douanes ivoiriennes ont aussi intercepté au port autonome d’Abidjan 54 conteneurs, « en provenance de la France », dont « deux contenaient des minutions non conformes aux normes internationales ».

Si les valises diplomatiques sont aux mains des autorités ivoiriennes au pouvoir, ce n’est pas le cas pour les conteneurs qui ont été « refoulés » de la Côte d’Ivoire.

Les armes se sont tues dans le pays après des manifestations éclatées, mais isolées, des militants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) qui a appelé mercredi « le peuple ivoirien à soutenir massivement » Guillaume Soro premier ministre d’Alassane Ouattara à « installer » son gouvernement.

Vendredi, en marge de la grève de transporteurs, des manifestations de protestations contre le pouvoir en place ont fait « trois morts », dans la banlieue balnéaire de Grand-Bassam à une cinquantaine de kilomètres au Sud d’Abidjan. Et qu’en représailles des marcheurs qui avaient érigé des barricades sur les artères de la ville ont aussi des véhicules de la police nationale, témoignent des sources sur place.


Afrik53 - Media Libre pour tous
Samedi 18 Décembre 2010
Vu (s) 530 fois



1.Posté par Jean Luc le 18/12/2010 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne joue pas avec la CI qui aime tout le monde comme Dieu le recommande. C'est pourquoi, Dieu les a livrés à leurs propres pièges. Et ceux-ci vont se refermer sur eux.
VOUS ÊTES VAINCUS PAR L'ARMÉE DE L'ÉTERNEL.
Quand le démon est mis à la lumière du jour, il ne peut rien: c'est Dieu qui prend le contrôle de la situation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !