Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Le port de San Pedro se dote d'une usine de transformation du cacao

L'Afrique en mouvement - Média Libre - Afrik53.com le Samedi 2 Octobre 2010 à 15:30 | Lu 858 fois

Par RFI
A l'ouverture officielle de la campagne cacaoyère 2010/2011, le prix d'achat indicatif du cacao aux planteurs de Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, a été fixé le 1er octobre à 1 100 CFA le kg , « un prix jamais atteint jusque-là ». Après avoir appris cette motivante nouvelle, les planteurs et les dirigeants de la filière ont assisté à l’inauguration d’une usine de transformation de cacao installée à San Pedro, premier port cacaoyer du monde.



Côte d'Ivoire : Le port de San Pedro se dote d'une usine de transformation du cacao
San Pedro a un nouveau motif de fierté, l’usine Saf «cacao-choco-ivoire». Ce complexe industriel flambant neuf a été inauguré le 1er octobre par le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Paul-Antoine Bohoun Bouabré, venu représenter le président Gbagbo empêché au dernier moment par un emploi du temps trop chargé.

L’usine va permettre au négociant Sav Cacao de transformer sur place quelque 50 000 tonnes de fèves de cacao, en produit semi-fini destiné aux chocolatiers. Cet outil high-tech, est un fleuron de l’industrie ivoirienne dont l’objectif est des plus ambitieux dans les dix prochaines années comme l’explique le ministre d'Etat Paul-Antoine Bohoun Bouabré :

« Dans la décennie à venir, nous avons l’ambition de transformer toute la production ivoirienne. Aujourd’hui, on va atteindre à 40 % avec les unités qui se mettent en route, et d’ici une dizaine d’années, il faudra tout transformer. Je pense que c’est tout à fait possible. Il suffit que les opérateurs économique nationaux se mettent en partenariat avec ceux qui ont l’expérience du broyage, de la transformation pour que les opérations qui ne sont plus indispensables dans les pays consommateurs se fassent ici. C’est la seule façon pour nous de progresser véritablement. »

Implantée par les familles ivoiriennes d’origine libanaise, Lakiss et Amer, l’usine emploie une centaine de personnes habillées comme des laborantins : blouse blanche et coiffe en feutrine qui s’affairent huit heures par jour dans les effluves de chocolat.

Média Libre - Afrik53.com
Samedi 2 Octobre 2010
Vu (s) 858 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !